Affichage des articles dont le libellé est chauffe-eau. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est chauffe-eau. Afficher tous les articles
11 février 2017

Ariston VELIS « EVO PLUS WiFi » et « Mini » : la gamme de chauffe-eau électriques gain de place s'agrandit !

chauffe-eau électrique ariston velis evo plus wifi connecté

Après la version 2 du chauffe-eau électrique « Velis », arborant un design alu brossé et un écran de contrôle tactile, voici qu'Ariston présente déjà la version 3, baptisée « Velis Evo Plus WiFi », son premier chauffe-eau électrique connecté dotée du WiFi.

5 avril 2016

Atlantic LINEO / MALICIO : le chauffe-eau ultra-plat qui repense votre espace !

Chauffe-eau électrique Atlantic Linéo

Le leader européen du chauffe-eau, Atlantic, groupe proposant notamment les marques Atlantic, Thermor, Sauter, va lancer prochainement un tout nouveau chauffe-eau électrique ultra-compact, le Atlantic « LINÉO » (appelé aussi « VERTIGO ») ou encore « MALICIO » chez Thermor.

Ce type de gamme manquait en effet cruellement à Atlantic pour contrer par exemple le modèle VELIS de Ariston !

Linéo (ou Malicio), au design sobre et élégant, est ainsi un « petit » chauffe-eau de forme rectangulaire, de seulement 29cm de profondeur, multi-positions (peut s’installer à la verticale ou à l’horizontale avec les sorties à gauche), et disponible en 3 capacités de cuve, 40L, 65L, ou 80L, des capacités idéales pour des foyers de 1 à 4 personnes, les 3 modèles disposant de la même puissance de chauffe (2.250 watts en puissance maximum).

Atlantic Linéo est en effet jamais à cours d’eau chaude grâce à une fonction « Boost » qui permet d’obtenir une douche supplémentaire en seulement 30 minutes. Il peut ainsi remplacer facilement un chauffe-eau classique de 200L !

Atlantic Linéo de par sa faible épaisseur peut facilement s’installer dans un tout petit espace ou dans un placard. Ses hauteurs sont respectivement de 765, 1090 et 1300mm, pour une largeur de 49cm.

Linéo dispose d’une régulation accessible directement en façade avec 3 modes :
  • AUTO : conseiller pour maximiser les économies d’énergie tout en assurant le confort.
  • BOOST : 1 douche supplémentaire disponible en 30 minutes.
  • ABSENCE : permet de faire des économies en cas d’absence.


Les recommandations de dimensionnement sont les suivantes :
  • 40L / réf. 157104 : 1 personne max / douche / chauffe-eau de 50L remplacé
  • 65L / réf. 157106 : 3 personnes max / douche / chauffe-eau de 100L remplacé branché en HC
  • 80L / réf. 157108 : 4 personnes max / baignoire / chauffe-eau de 200L remplacé branché en HC

* HC = Heures Creuses


Enfin contrairement à son principal concurrent cité plus haut, il dispose pour sa part d’une résistance stéatite (et non d’un simple thermoplongeur), permettant un entartrage limité, d’un entraxe de fixation standard (440mm) pour un remplacement aisé, et d’une garantie de 5 ans sur la cuve.

Atlantic Linéo et Malicio seront disponibles à partir de Juin 2016 et déjà présenté avec ses prix sur notre site : voir les tarifs du chauffe-eau Atlantic Linéo.




22 octobre 2015

Tout savoir sur l'ErP chauffage et eau chaude sanitaire !

etiquette energetique erp chauffage etas

Depuis le 26 septembre 2015, l’ErP (Energy Related Products) et les étiquettes énergétiques ont fait aussi leur apparition pour les dispositifs de chauffage et de production d'eau chaude, comme les chaudières, les chauffe-eau, les pompes à chaleur ...

Ainsi, on ne parle plus de rendement pour les chaudières à condensation, mais d'efficacité énergétique saisonnière pour le chauffage « ηs » (à prononcer : eta s), exprimée en %. Il doit être supérieure à 90% pour une chaudière à condensation. Pour une pompe à chaleur, on ne parle plus de COP, mais aussi d'etas qui doit être supérieur ou égal à 102% pour une PAC Haute Température, ou supérieur ou égal à 117% pour une PAC basse température.

Ces données vous permettrons dorénavant de pouvoir mieux comparer les produits entre eux, les valeurs étant calculées selon un référentiel européen commun à tous les fabricants.

Pour vous aidez à y voir un peu plus clair dans cette nouvelle directive ErP et en comprendre ses subtilités, toute l'équipe d'elyotherm vous a rédigé un dossier complet sur l'ErP pour les dispositifs de chauffage et d'eau chaude sanitaire.

Bonne lecture !

28 février 2015

Atlantic Odyssée Pilotage Intelligent : un chauffe-eau thermodynamique encore plus économique !

chauffe-eau thermodynamique atlantic odyssee pilotage intelligent

Atlantic innove encore en lançant dès mars prochain le tout premier chauffe-eau thermodynamique (CET) équipé de la régulation « maison » du fabriquant, déjà intégrée à certains de ses radiateurs ou chauffe-eau électriques. Grâce à sa régulation, le chauffe-eau thermodynamique « ODYSSÉE Pilotage Intelligent », adapte automatiquement et en continu la production d'eau chaude aux besoins du foyer et au rythme de vie de ses occupants. Finis les gaspillages puisque ODYSSÉE produit toujours la quantité d'eau chaude juste nécessaire !


26 octobre 2014

Influence de la qualité de l’eau sur la durée de vie des chauffe-eau

L’eau est un élément qui nous semble si commune qu’on oublie souvent que des actions naturelles ou humaines peuvent en modifier sa composition, la rendant soit impropre à la consommation, ou agressive pour nos appareils électroménagers comme nos chauffe-eau.


En France, la qualité de l’eau est assez différente d’une région à une autre. D'une manière générale, l’eau a une minéralisation liée à la nature des sols qu’elle traverse durant son long parcours. C’est la raison pour laquelle elle est moins polluée « naturellement » dans les zones urbaines, où elle passe par des vastes réseaux d’assainissement et de filtrage avant d’être distribuée à tous les foyers, que des communes rurales de moins de 500 habitants où les équipements de filtrage et de distribution sont moins surveillés. Mais ce n’est pas d'une vérité absolue et il convient de connaitre la qualité de son eau pour sa commune.

Alors comment bien choisir son chauffe-eau électrique ou ballon d'eau chaude en fonction de la qualité de son eau et notamment sa dureté.

27 septembre 2014

Comment chauffer son eau chaude sanitaire au meilleur prix ?

Vous êtes équipé d'un chauffe-eau électrique mais votre production d’eau chaude sanitaire vous coûte trop chère ? Vous souhaiteriez réduire votre facture d'eau chaude et optimiser le fonctionnement de votre chauffe-eau électrique ?


Grace à notre savoir-faire et notre expertise chauffage toutes énergies reconnus auprès des particuliers, nous venons d'être interrogés sur le sujet par le leader du chauffe-eau électrique en Europe, le fabriquant ATLANTIC.

En résumé de l'interview, nos conseils pour chauffer son eau chaude sanitaire au meilleur coût :
  • adopter des gestes simples : consommer moins d'eau chaude (mousseur, robinetteries économes), protéger son chauffe-eau du tartre et du froid, choisir la bonne tarification électrique, choisir un chauffe-eau adapté à ses besoins et de nouvelle génération.
  • opter pour un chauffe-eau thermodynamique (CET) : un produit amorti rapidement grâce aux économies d'énergie générées.
  • ou dans l'idéal pour un chauffe-eau solaire (CESI) : chauffer son eau chaude sanitaire gratuitement grâce au soleil.
  • les aides financières disponibles pour vous y aider : TVA réduite, Crédit d'Impôt (CIDD), Certificat d'Economie d'énergie (CEE), ...

Retrouvez l'intégralité de cette interview sur le site Atlantic « Ma maison éco confort ».

14 septembre 2014

Fuite sur chauffe-eau électrique : les causes les plus fréquentes !

Un chauffe-eau électrique, voir un simple ballon d'eau chaude, n'est jamais à l’abri d'une fuite plus ou moins importante qui peut survenir à tout moment. Les nombreux commentaires sur notre article « Le guide du chauffe-eau électrique » démontrent d'ailleurs que les usagers se questionnent souvent sur leurs causes, sur comment les éviter et quelles sont les solutions de dépannage.


Nous vous proposons un rapide tour d'horizon des 4 principales causes de fuite que vous pourriez rencontrer sur votre chauffe-eau électrique.

1 - Fuite au niveau des raccordements hydrauliques

Les joints (fibre ou filasse) sont sans doute usés et doivent être remplacés. Votre plombier pourra contrôler l’étanchéité des raccords et procéder aux remplacements de ceux-ci le cas échéant.

2 - Fuite sous le capot électrique du chauffe-eau

Si la fuite ne vient pas de la cuve du ballon (voir ci-dessous), le joint d’étanchéité de la bride maintenant notamment la résistance électrique (ou son fourreau) est certainement défectueux. Il faut essayez de resserrer écrous maintenant la bride (notamment si celle-ci a été démontée récemment à l’occasion d’un détartrage du ballon). Si le problème persiste, il faut essayer de faire replacer correctement ou carrément remplacer le joint de bride par un plombier.

3 - Ballon d’eau chaude percé

Dans ce cas, l’unique solution est de remplacer le chauffe-eau électrique. La durée de vie moyenne d’un chauffe-eau électrique est d’environ une dizaine d’années suivant son emplacement (humidité extérieure), son utilisation, et surtout la qualité de l’eau qui le traverse (eau plus ou moins agressive). Suivant l’analyse et la qualité de votre eau, qui peut sensiblement varier localement, ainsi que suivant les saisons et événements climatiques exceptionnels, il conviendra de choisir un chauffe-eau adapté, disposant d’une protection « ACi Hybride » (ex. modèle « Zeneo » chez Atlantic) qui s’adapte en continu aux variations de la qualité de l’eau et permet de prolonger la durée de vie es chauffe-eau jusqu'à 2x plus longtemps dans les eaux agressives par rapport à un chauffe-eau classique (i.e. « Blindé »).

4 - Fuite au niveau du groupe de sécurité

Si l'eau coule uniquement durant la période de chauffe

Ceci est tout à fait normal ! Le groupe de sécurité protège votre ballon en évitant les surpressions à l’intérieur de celui-ci. Lors de la chauffe du ballon, il est normal que de l’eau s’échappe du groupe de sécurité, car l'eau du chauffe-eau en chauffant se dilate et augmente alors de volume dans une cuve de capacité fixe : 3 à 5% du volume du ballon (suivant la pression d’eau froide en entrée du ballon et le réglage de la température d’eau) s’échappe ainsi du groupe de sécurité et peuvent être perdus à chaque cycle de chauffe. L'eau perdue est évacuée par un tuyau d'évacuation relié à un siphon positionné sous le groupe de sécurité. Pour éviter cette perte d’eau, il est utile de faire installer un vase d’expansion sanitaire qui encaissera l’augmentation du volume d’eau et évitera de la rejeter à l’égout.

Si l'eau coule continuellement

Il faut vérifiez la pression de l'eau froide à l’entrée du chauffe-eau : si celle-ci est supérieure à 7 bars, il faut faire installer un réducteur de pression à la sortie de votre compteur d’eau. De la saleté (incrustation de calcaire) s’est peut-être glissée sous le siège de la soupape : il faut essayer de faire une chasse d’eau forte en tournant la manette de la soupape. Si le problème persiste, le problème vient sans doute du groupe de sécurité en lui-même qu’il faudra alors faire remplacer par votre plombier.


Pour aller plus loin, découvrez notre « Guide des pannes du chauffe-eau électrique ».

6 juillet 2014

Quels matériaux choisir pour son ballon d’eau chaude : inox, cuivre, acier émaillé

Le type et la qualité du matériau utilisé pour la fabrication d’un ballon d’eau chaude sanitaire (préparateur ECS, chauffe-eau électrique, ballon intégré à une chaudière) a un grand impact sur la résistance à la corrosion de celui-ci et donc de sa durée de vie.


On trouve principalement aujourd'hui des ballons d’eau chaude en acier émaillé (émail), en acier inoxydable, et (de moins en moins) en acier recouvert de cuivre.

Suivant notamment la qualité de l’eau qui sera stockée, il convient de choisir un type de ballon avec une protection contre la corrosion appropriée. La qualité de l’eau constitue en effet un facteur important sur la longévité d’une cuve. Or suivant les régions, des puits de captage, de l’acheminement de l’eau, des traitements, … la composition et les propriétés corrosives de l’eau varient d’un endroit à l’autre, entraînant un choix entre l’un des trois types de protection contre la corrosion - le cuivre, l’émail ou l’acier inoxydable - utilisé dans un ballon d’eau chaude.