7 octobre 2012

Calcaire : toutes les chaudières sont sensibles !


Que ce soit pour une chaudière, un chauffe-eau, une pompe à chaleur..., nous recommandons systématiquement à tous nos clients de les alimenter avec une eau de qualité, propre (sans limon / boues), et de les protéger aussi des effets néfastes du calcaire : surconsommation, pannes sur des organes pourtant robustes (circulateur, corps de chauffe), baisse de débit ...

Les produits « nouvelles générations » disposent d'organes plus fins (ex. tubulures, échangeur à plaques, corps de chauffe, ...) très sensibles à la qualité de l'eau et aux dépôts de tartre ou de boues, et ce quelle qu'en soit leur marque. Pour bénéficier de leur garantie, tous les fabricants de chaudières se couvrent aujourd'hui et exigent dans leur documentation utilisateur, d'une part un désembouage du circuit de chauffage lors d'un remplacement, ainsi qu'une alimentation en eau non calcaire (dureté aux alentours de 15°f), non corrosive, et non chargée.

De par le discours malhonnête de certains installateurs, clamant que LA chaudière qu'ils leur proposent est « la plus robuste du monde », certains de nos clients doutent malheureusement du sérieux de notre message et de nos conseils en matière de qualité d'eau. Surtout lorsqu'ils remplacent une chaudière de + de 20 ou 30 ans sans aucun problème de calcaire.

Et pourtant à nouveau, tous les plus grands constructeurs l'indiquent (certes de manière plus ou moins évidente) dans leurs documentations commerciales, tarifs ou manuels installateur/utilisateur : les produits ont bien évolués, nous ne sommes plus en présence de la « grosse » chaudière de d'antan , et les duretés des eaux distribuées ont parfois fortement augmentées ! Nous avons donc décidé d'écrire cet article pour aider nos clients à y voir un peu plus clair et remettre à leur place quelques idées reçues !

Voilà par exemple ce que l'on peut trouver dans les conditions de garantie de 3 grands fabricants de matériels de chauffage pour l'application de leur garantie constructeur :

Viessmann
La garantie ne s'étend pas aux dégâts provoqués par :
- les dépôts ou les précipitations de minéraux (i.e. calcaire), de boues ou autres corps étrangers ainsi que la corrosion causée par l'oxygène de l'air dissous dans l'eau de la chaudière
- une eau agressive (i.e. trop douce), un mauvais traitement chimique de l'eau de la chaudière, un remplissage des préparateurs avec de l'eau qui ne remplit pas les conditions minimales de l'eau potable ou qui a été mal traitée, un mauvais nettoyage mécanique d'un préparateur.

Saunier Duval (notice utilisateur ThemaPlus Condens réf. 0020078810_01 - 11/09 - page 8)
La garantie pièces constructeur ne couvre pas : les détériorations consécutives à des modifications de la nature ou de la pression inadéquate ou irrégulière de l'eau ou du gaz, de la qualité de l'eau (tels que par exemple, calcaire, entartrage, embouage...) où à un changement de caractéristiques de la tension d'alimentation.

Frisquet : même avec cette marque, que pourtant certains "professionnels" présentent comme proposant des produits totalement insensibles au calcaire, le fabricant vous recommande de protéger votre chaudière Frisquet ! Vous pouvez ainsi lire ceci en page 18 du manuel utilisateur Frisquet (à télécharger pour preuve !) :
Votre chaudière est peu sensible à l'entartrage, néanmoins lorsque les teneurs dépassent une certaine limite, le calcaire sera cristallisé. Il se crée un entartrage de l'échangeur sanitaire mais aussi des machines à laver, robinets, etc. On classifie les eaux selon leur teneur en calcaire :

- Moins de 12°f : Eau douce
- De 13° à 24°f : Eau dure
- Plus de 25°f : Eau très dure
Rappel : 1°f = 10 grammes de calcaire par m3 d'eau, 24°f = 240 grammes de calcaire par m3 d'eau

Mise en garde : Si vous habitez une région où l'eau est dure ([NDLR] donc déjà à partir de 13°f pour Frisquet !) ou très dure, il y a lieu de prévoir un dispositif éliminant ou limitant les effets néfastes du calcaire. Votre installateur vous conseillera sur les différents systèmes efficaces. Attention, un adoucisseur doit être régulièrement vérifié. Il est indispensable pour la santé des utilisateurs et la durée de vie des appareils de maintenir les paramètres physico chimiques à des valeurs minimum : TH 8°f - PH 7,5 - Chlorures < 50mg/l

Certains opposent aussi souvent la production d'eau chaude avec échangeur à plaques à la production ECS par serpentin (préparateur ECS), en indiquant aux clients que cette dernière serait insensible au calcaire. Il n'en est rien ! Certes si par exemple une Frisquet Hydroconfort vous ne respectez pas les préconisations fabricant en termes de qualité d'eau (dureté), vous n'aurez peut-être pas de panne immédiate / franche comme vous l'auriez avec un système à échangeur à plaques. Mais en revanche avec un échangeur non protégé, vous serez assuré de consomme tout simplement jusqu'à 30% de plus d'énergie pendant de nombreuses années avec un totalement entartré et ce sans vous en rendre compte ! Il faut savoir que 1mm de calcaire sur la surface d'un serpentin de ballon d'eau chaude entraîne environ une perte de rendement de 10% (20% pour 3mm, 35% pour 6mm, 50% pour 12mm !). Et le jour où vous vous en rendrez compte (forcément car à un moment vous n'aurez plus suffisamment d'eau chaude sanitaire tellement l'échangeur n'arrivera plus à passer la puissance pour chauffer l'eau), vous serez en plus obligé de faire réaliser un détartrage du ballon (plus ou moins facile suivant l'accessibilité) coûtant encore plusieurs centaines d'euros ! Et c'est donc pour cela qu'un fabricant sérieux comme Frisquet informe ses clients de la nécessité d'avoir une eau de qualité pour leurs produits !

A nouveau, il en va de même avec TOUS les fabricants (vous trouverez les mêmes indications dans leurs documentations) qui cherchent aujourd'hui tout simplement à se protéger (légalement et en terme d'image), subissant de plus en plus d'attaques en règles de clients par exemple sur le net pour la résistance au calcaire de leurs produits, les duretés de nos eaux ne faisant malheureusement que grimper dans certaines régions ! Or ils préviennent tous dans leurs notices. A l'installateur donc, d'informer avec sérieux son client et de faire respecter les préconisations fabricants ...

Car avec le notice utilisateur, vous êtes clairement mis en garde directement par le fabricant. Si on vous parle d'adoucissement d'eau, ce n'est pas forcément que vous êtes en présence d'un commercial cherchant à vous « fourguer » un adoucisseur ! Ainsi, lorsqu'un professionnel sérieux vous conseil sur l'importance de protéger votre installation, c'est que ce dernier connait les exigences constructeurs permettant de garantir les performances et le longévité à votre équipement, et d'être aussi certain de pouvoir bénéficier tout simplement de la garantie constructeur. C'est un devoir de conseils !

Voir aussi : Comment déterminer la dureté de son eau ?



Nous vous remercions pour votre visite !
N'oubliez pas de partager cet article sur les réseaux ...