24 février 2009

Guide du ballon d'eau chaude électrique ou « Cumulus »

chauffe-eau électrique cumulus ballon guide pratique

Élément indispensable du confort moderne, le chauffe-eau électrique, ou encore appelé cumulus ou ballon d'eau chaude électrique, a pris place dans de très nombreux domiciles (+ de 10 millions de chauffe-eau électrique installés en France). 


Nos clients nous questionnent souvent sur son fonctionnement, si leur ballon est défectueux ou en panne, si leur cumulus doit être changé,… Nous avons donc décidé d’écrire un article de vulgarisation pour vous aider à y voir un peu plus clair dans le monde des cumulus électriques et d’éviter de vous faire avoir par des entreprises peu scrupuleuses (type 24/7 pour ne pas les citer !) lors d’une panne de votre chauffe-eau.

Fonctionnant avec une simple alimentation électrique, il permet de satisfaire simplement aux besoins d'eau chaude sanitaire pour tous les types de logement. Il est simple à poser et à entretenir. Il est généralement disponible de 10 à 500 litres en fonction de vos besoins et de la place dont vous disposez (verticalement en le fixant au mur, ou horizontalement, soit en le fixant au mur, au sol ou au plafond), et plusieurs ballons peuvent être couplés pour obtenir de plus grande capacité comme par exemple pour un grand salon de coiffure.

Un ballon d'eau chaude est une cuve fermée dans laquelle se trouve une résistance électrique commandée par un thermostat. L'eau froide qui arrive dans la cuve est chauffée par cette résistance dont le thermostat coupe l'alimentation électrique quand l'eau est à bonne température. La cuve est toujours pleine, c'est à dire que la circulation à l'intérieur s'effectue quand on ouvre son robinet d'eau chaude ou que l'on prend une douche : L'eau froide sous pression remplace petit à petit la quantité d'eau chaude qui s'évacue, puis le thermostat remet en route la résistance électrique pour faire remonter la température de l'eau. Le ballon est constamment sous la pression de l'eau froide. Il faut donc posséder un limiteur de pression (groupe de sécurité, voir plus bas) sur l'arrivée générale d'eau froide.


A : jaquette en tôle peinte
B : Isolation (en général, mousse de polyuréthane)
C : Cuve émaillée ou non
D : canne d'aspiration d'eau chaude (prend l'eau en partie haute)
E : Résistance électrique
F : Arrivée d'eau froide (en partie basse du ballon)
G : Boîtier du thermostat
H : Capotage de la partie électrique
Les ballons électriques représentés ici sont de modèle vertical. En cas de modèle horizontal, la disposition à l'intérieur des composants est différente suivant les marques.


Les différentes résistances électriques


Il existe principalement sur le marché 2 types de résistances électriques pour l'équipement des ballons d'eau chaude électriques : la classique résistance thermo-plongée (thermoplongeur) dite « blindé », et la résistance « stéatite ».

Résistance thermo-plongée ou thermoplongeur

Résistance en inox (type machine à laver), directement plongée dans l'eau (le calcaire cristallise à sa surface et réduit ses performances). Elle chauffe légèrement plus rapidement (5 heures pour un 200 litres) que son homologue « stéatite ».

Principaux inconvénients :

  • il faut vidanger le ballon pour accéder à la résistance
  • le détartrage est plus fréquent et plus difficile
  • le calcaire s'y dépose plus vite, provoque la détérioration de la résistance et des bruits pendant la mise en chauffe 
Résistance stéatite

Résistance en briques réfractaires insérée dans un fourreau en acier émaillé. Elle demande environ 6 heures de chauffe pour un 200 litres.

Principaux avantages :

  • en cas d’intervention sur le chauffe-eau, pas besoin de vidanger pour accéder à la résistance
  • il suffit de nettoyer le fourreau pour le détartrer
  • la « stéatite » ne subit pas la cristallisation du calcaire. Le calcaire se dépose donc de façon très limité, il ne détériore pas la résistance et la mise en chauffe est silencieuse. 

Les chauffe-eau dits « ACi » sont équipés d’une résistance stéatite. De plus, la protection contre la corrosion de la cuve se fait grâce à une anode. Elle peut être en magnésium, et dans ce cas, elle est sensible à l'électrolyse. Vous devez la changer régulièrement (tous les deux ou trois ans pour conserver l'efficacité du chauffe-eau). Elle peut également être en titane, et dans ce cas, elle est quasiment inusable et ne nécessite aucun entretien. Encore mieux, un voyant permet de connaitre l’état de bon fonctionnement de l’ACI, comme sur la gamme ACI du fabriquant de chauffe-eau ATLANTIC.



Le groupe de sécurité

C’est un élément essentiel et obligatoire qu'il faut installer sur tous les systèmes de production d'eau chaude sanitaire à accumulation. Lorsque l'eau chauffe, elle se dilate et la pression peut provoquer des fuites au niveau des joints. Le groupe de sécurité contrôle en permanence la pression à l'intérieur du ballon et permet l'écoulement du trop-plein en cas de surpression (à partir de 3 bars).


Il est branché sur l'arrivée d'eau froide puis est raccordé à l'égout (par l'intermédiaire d'un siphon). En fonctionnement normal, le groupe laisse échapper occasionnellement un petit volume d'eau pour rétablir la pression à l'intérieur du ballon. Il est conseillé d'actionner sa vidange une fois par mois afin d'éliminer le tartre qui se dépose dans la soupape. Dans le cas du remplacement d'un ballon, il est déconseillé de récupérer le groupe de sécurité.

  1. Vers entrée d'eau froide 
  2. Arrivée d'eau froide 
  3. Manette de vidange 
  4. Boulon de fermeture 
  5. Soupape d'expansion 
  6. Vidange vers égout 
  7. Siphon


La capacité


La température de l'eau conditionne tout d'abord le volume à choisir : En effet, 200 litres à 50°C ne représenteront pas la même quantité d'eau chaude que 200 litres à 80°C ! (c'est au robinet que se fait le mélange eau froide / eau chaude pour obtenir de l'eau aux alentours 40°C, température pour éviter les brûlures). La température idéale pour éviter un entartrage trop rapide se situe aux environs de 50°C, mais celle pour éviter les problèmes de légionellose à 75°C ! Cependant, pour déterminer le volume de votre ballon, vous pouvez vous aider du tableau suivant réalisé par l'ADEME :



Après la pose, il faudra veiller à régler le thermostat du chauffe-eau pendant quelques jours par tâtonnements, en agissant sur directement sur le thermostat ou soit sur la molette en façade du ballon pour ceux en disposant, repérée en général avec un " + " et un " - ", afin d'ajuster la température de l'eau à préparer pour vos besoins journaliers. En effet, répétons-le, 150 litres à 50°C représenteront une quantité d'eau chaude à 40°C moindre que 150 litres à 75°C..


Trucs et astuces

Un ballon horizontal, en plus d'être posé au mur, peut être aussi posé en plafond ou au sol. En cas de place insuffisante, par exemple en hauteur, vous pouvez placer deux ballons plus petits en série au lieu d'un, les deux ballons devant être équipés chacun d'un groupe de sécurité. 



Pour un choix rapide, comptez 65 litres d'eau chaude à 65°C par personnes et par jour, et n'oubliez pas que vous consommez environ 25% de plus d'eau chaude le weekend. N'oubliez pas non plus que la pose d'un ballon d'eau chaude peut être judicieusement complétée par un tarif électrique heures pleines / heures creuses. Il vous faudra alors installer un contacteur HP / HC au tableau électrique.


Les pannes

Les principales pannes que vous pourrez rencontrer :
  • le cumulus fait disjoncter le compteur électrique : mise en défaut électrique de la résistance
  • le thermostat disjoncte : surchauffe, résistance certainement entartrée
  • vous n’avez plus d’eau chaude, l’eau n’est pas assez chaude : voir ci-dessous
  • le chauffe-eau fuit (au niveau du groupe de sécurité, de la cuve, des raccords) : resserrer les raccords; si le groupe suinte durant la chauffe du chauffe-eau, ceci est normal (dilatation de l'eau), en dehors, il faut le remplacer
  • la cuve du chauffe-eau est déformée ou percée : remplacer rapidement le cumulus
  • le chauffe-eau fait de la vapeur : couper immédiatement l’alimentation électrique
  • le chauffe-eau fait du bruit : groupe de sécurité défectueux, résistance entartrée
  • l’eau est malodorante, l’eau est sale : voir ci-dessous

PROBLEME SOLUTIONS POSSIBLES
PAS D'EAU CHAUDE
Vérifier que les bornes du thermostat sont bien serrées
Monter le thermostat pour mettre le chauffe-eau en route
Mettre en marche forcée (heures pleines) et attendre quelques heures sans tirer d'eau
Vérifier les fusibles/disjoncteur du chauffe-eau
Vérifier que le courant passe dans le thermostat
Vérifier que le contacteur est bien raccordé
Vérifier la résistance de chauffe
Vérifier la sonde de température qui peut-être entartrée
Vidanger au besoin et détartrer votre chauffe-eau
EAU PAS ASSEZ CHAUDE
Mettre le chauffe-eau en marche forcée (heures pleines) et attendre quelques heures pour constater si le problème est solutionné : possible problème sur le contacteur HP/HC
Contrôlez le tuyau d'arrivée d'eau froide : il doit être froid, mais s'il est chaud sur environ 50cm, une fuite est possible sur le circuit. Contrôler et remplacer le groupe de sécurité
Contrôler qu'il n'y a pas de retour d'eau froide sur le circuit d'eau chaude (problème sur un mitigeur par exemple)
Accumulation de tartre : nettoyer la résistance et détartrer le ballon
Vérifier si le problème est identique le matin (passage HC/HP) ou après un cycle de chauffe complet sans tirer d'eau
EAU SALE
Vidanger et nettoyer la cuve
La cuve est corrodée : vidanger le chauffe-eau et vérifier son état : si il n'est pas trop corrodé, changez l'anode, sinon le remplacer
Arrivée de sédiments en amont du chauffe-eau
EAU QUI SENT MAUVAIT
Problème de bactéries possibles : augmenter la température du thermostat 65/70°C et faire un cycle complet de chauffe pour les détruire ; ou vidanger et nettoyer la cuve en ajoutant une pastille de javel
Accumulation de sédiments : nettoyer la cuve
En présence de sulfate, réaction avec l'anode en magnésium et dégagement d'une odeur d'œufs pourris : traiter l'eau ou changer l'anode par un métal différent si possible


Retrouvez notre guide sur les pannes des chauffe-eau électriques


Il est aussi recommandé de détartrer régulièrement son chauffe-eau, de manière plus ou moins espacée (il n'y a pas de règle) notamment en fonction de la dureté de son eau, ou de le protéger par un système anticalcaire intégré (ex. système ACi) ou non (ex. adoucisseur), afin de garantir sa longévité, d'éviter des pannes, et surtout d'économiser de l'énergie...

Dans tous les cas et suivant l’urgence, prenez contact avec votre plombier chauffagiste pour un diagnostique plus approfondi. Un dégât des eaux est très vite arrivé...


L'entretien d'un chauffe-eau électrique

Se reporter à notre article Comment bien entretenir son chauffe-eau électrique.


Les coûts

Il faut compter en prix public environ 600€TTC pour un 150L vertical, et 1.000€TTC pour un 300L sur socle dans la gamme ACI Zeneo (résistance stéatite) de chez ALTANTIC, avec un coût de remplacement d’environ 100 à 200€ TTC suivant la complexité de l'installation.


Consultez nos forfaits remplacement chauffe-eau électrique sur Lyon et environs.

On trouve aussi des ballons d’eau chaude électrique moins chers en premiers prix chez des discounters du bâtiment ou en GSB, mais le gain à l’achat se payera par la suite ! Nous vous les déconseillons fortement (voir pourquoi dans cet article).

Pour terminer une petite vidéo reprenant les informations ci-dessus et expliquant l'installation d'un chauffe-eau :




Une autre vidéo aussi ici




Nous vous remercions pour votre visite !
N'oubliez pas de partager cet article sur les réseaux ...


190 commentaires :

  1. Bon article. Il manque juste à donner les causes et/ou solutions pour résoudre certaines pannes.
    Ex; L’eau n’est pas assez chaude
    => doit on faire détartrer? à quelle fréquence doit-on détartrer un ballon?
    1 fois par an?
    Merci dans tous les cas pour les infos techniques

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,

    Merci beaucoup pour votre commentaire. Nous avons ainsi mis à jour notre article en suivant vos conseils.

    Pour la fréquence du détartrage, il n'y a pas vraiment de règle, car tout dépend de la dureté de votre eau et si cette dernière est "traitée" en amont ou à l'intérieur du chauffe-eau par un système anticalcaire. A la rigueur, à titre préventif, un diagnostic visuel peut être envisagé tous les 1 à 2 ans, et ensuite plus espacés si aucun entartrage anormal n'est constaté.

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  3. Mon chauffe-eau vient de me laisser choire au bout de quatre ans et je ne savais pas quel choix je devais faire pour l'achat de son remplacant. Cet article est compréhensible par la non-initiée que je suis, j'ai appris de plus que cela demandait un entretien mensuel et/ou annuel. Je vous remercie beaucoup ! Cordialement

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,

    Merci beaucoup pour votre commentaire. Il nous encourage à poursuivre nos articles d'information envers les clients.

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour,
    l'article est très bien fait c'est bien de pouvoir trouver ce genre de détails ,cela dit mon ballon fuit l'eau est marron je pense qu'il est corrodé où dois je couper l'arrivée d'eau afin d'éviter que le ballon se vide dans ma cuisine sur le ballon lui même il y a une manette ou alors carrément au niveau du compteur qui lui se trouve dehors merci d'avance pour votre aide précieuse .
    Cordialement.

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour,

    Merci beaucoup pour votre commentaire.

    Effectivement, votre ballon d'eau chaude est certainement corrodé.

    Pour fermer l'eau, il y a sur le groupe de sécurité (voir repère 3 sur photo au-dessus) en général un petit levier rouge (ou d'une autre couleur) qui permet de couper l'arriver d'eau froide entrant dans le ballon.

    Si vous ne parvenez pas à manipuler ce levier (ça peut arriver s'il n'a pas été actionné depuis très longtemps), vous n'aurez que d'autre choix que de couper l'alimentation en eau générale.

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  7. bonjour,
    je suis une mamie et je n'ai jamais eu de cumulus électrique jusqu'à ce jour.
    J'ai un compteur EDF HC de 12h30 à 14 h30 et de 1h à 7h.
    La nuit je ne tire pas d'eau évidemment. Est-ce que le cumulus va chauffer pendant 6 h? Merci de votre réponse.
    Mamy dany

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour,

    Tout dépendra de la capacité de votre chauffe-eau et de la quantité d'eau chaude que vous aurez consommée avant 1h.

    Pour information, un chauffe-eau de 200L de qualité professionnelle (classe C NF Performance) met environ 5h50 pour passer de 15 à 65°C son volume d'eau. Bien entendu, si vous n'avez utilisé que 50L d'eau du ballon (soit environ 95L d'eau chaude à 40°C), le temps de chauffe sera bien inférieur.

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour,

    Depuis peu, mon ballon d'eau chaude électrique fait beaucoup de bruit la nuit (lors de la chauffe). L'on entend des à coups (ça "tape" dans la tuyauterie) et ça me réveille. Cette nuit j'ai même du utiliser le disjoncteur pour pouvoir être tranquille. Mon ballon d'eau est plutôt petit (environ 100 l je crois. Il tient pour 2-3 douches et la vaisselle).

    Merci pour votre réponse.

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour Aurélien,

    Vous devez certainement être sur un modèle de chauffe-eau électrique avec thermoplongeur (plus communément appelé "chauffe-eau blindé"). La résistance est pour ce type de chauffe-eau directement en contact avec l'eau. Or celle-ci doit être dans votre cas bien entartrée.

    Lorsqu'il y a une couche importante de tartre déposée sur la résistance, lors de la chauffe, des petites fissures peuvent se créer dans le calcaire. L'eau s'y engouffre et touche alors la résistance très chaude. L'eau se vaporise à cet endroit. Il se forme une couche de vapeur entre la surface chauffante et le liquide. Ce phénomène appelé "caléfaction" produit ainsi des bruits ressemblant à de petites explosions assez désagréable !

    Le phénomène n'est donc pas dangereux en soit (c'est plus directement l'entartrage qui entrainera des problèmes/pannes sur la durée), mais pour y remédier, il vous faut soit faire détartrer votre chauffe-eau, ou bien le changer suivant son âge.

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour,
    je voudrais savoir combien consomme en kw/h
    par nuit un chauffe-eau de 250L
    3000w je suis en tarif de
    nuit 12H 14H30 et 1H 7H30 du mat

    je pense que nous devons tirer environ 100 à 150litres par jour.
    j'envisage de remplacer mon cumulus
    Est-il rentable de le remplacer par un chauffe-eau solaire ?
    merci de vos réponses

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour,

    Il n'est pas simple de vous donner une réponse précise compte tenu des données et aussi de votre découpage horaire qui comprend 2 zones HC dans la journée.

    Quand vous indiquez que vous soutirez environ 100 à 150L par jour, est-ce 100 à 150L d'eau chaude à 40°C (mélange de l'eau chaude du chauffe-eau + eau froide) ou bien la quantité d'eau chaude uniquement du ballon à environ 55°C (nous prendrons cette hypothèse pour la suite, il vous suffira de changer 55°C en 40°C) ? En outre, d'autres facteurs rentrent en ligne de compte : le type de ballon, son isolation (consommation d'entretien), la température de consigne (55°C ou plus), la température d'eau froide en entrée du cumulus, ...

    Pour faire simple : pour élever 150L d'eau de 10°C (entrée d'eau froide en hiver) à 55°C, il faut 1,162 x (55 - 10) x 0,15 = 7,8kWh. Il ne vous reste plus qu'à multiplier ce résultat par votre cout de kWh électrique en heures creuses (actuellement 0,0926 euros TTC). Mais à nouveau, ce calcul ne prend pas en compte de nombreux autres paramètres.

    Pour faire encore plus simple (voir plus juste !) : il vous suffit de relever votre index HC du compteur électrique avant et après chaque plage d'heures creuses, en veillant à ce qu'il n'y ait pas de "gros" équipement en fonctionnement (ex. machine à laver, chauffage électrique,...).

    Enfin, dernière possibilité si vous en êtes équipés, utiliser un mesureur de puissance ou pince ampère métrique (moins de 100 euros et toujours très utile) qui sache faire un calcul de puissance consommée, ou utiliser un wattmètre (moins de 20€) mais qui vous oblige à faire une petite modification électrique du câble d'alimentation du chauffe-eau car il n'a certainement pas de prise électrique (il doit être relié directement dans une boite d'encastrement).

    Espérant avoir pu répondre à votre question.

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour,
    je suis également intéressé par vos comentaires mais en refaisant le calcul que vous donnez en exemple, je ne trouve pas 7,8 kwh mais 6,9 - Y a t-il un oubli de ma part ? ou une donnée que je n'ai pas prise en compte ? Merci

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour,
    Depuis plusieurs mois, nous avons constaté que 1) l'eau coule de plus en plus brulante au robinet d'eau chaude dans la cuisine(ça fume!) et 2) la température (à reglage de température identique) fluctue de manière très importante quand on prend une douche (au point d'etre obligé d'attendre que l'eau revienne à une température normale), ou sinon d'ouvrir le robinet d'eau (chaude uniquement) dans le lavabo qui jouxte la douche. Ce phénomène s'accentue depuis plusieurs mois.
    Par ailleurs, notre consommation éléctrique a été multipliée par 2.5 cette année sans changement particulier dans notre mode de vie.
    Nous pensons que le cumulus a 11 ans.
    A votre avis, quel est le probleme de mon cumulus ? Est ce que je dois le changer intégralement ?
    merci pour votre éclairage

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour,

    Le calcul est :
    1.162 x (55 - 10) x 0.15 = 7,8kW

    Avec :
    1.162kWh/m3 : chaleur volumique de l'eau (quantité de chaleur nécessaire pour accroitre la température de 1°C sur une unité de volume de 1m3 d'eau)
    55°C : température de l'eau à atteindre
    10°C : température d'eau au départ
    0.15m3 : quantité d'eau à chauffer

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  16. Bonsoir ;
    Avec toutes mes excuses car j'avais pris 40 degrés en augmentation de temp, et non 45.
    Cela étant, partant de vos calculs, je me suis attelé à augmenter la température d'arrivée de l'eau froide - Pour cela je suis en train de contruire dans mon garage un " placard " isolé de 1,50 m x 1,00 x 2,50 de haut. J'ai équipé aujourd'hui ce placard d'une bouche d'arrivée de chaleur provenant de mon insert - Dès ce soir, alors que rien n'est terminé, la température ambiante du placard est montée de 16 à 24 degrés. J'ai maintenant l'intention de confectionner à l'intérieur du placard, un serpentin le plus long possible que je vais intercaller entre mon arrivée eau froide de la rue, et l'entrée du cumulus - Investissement très faible - On verra bien !!! Votre avis sur un éventuel risque ?
    En tout cas merci encore pour le côté "scientifique " de votre blog.
    Bonne soirée -

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour,

    Merci beaucoup pour vos compliments !

    Votre idée est "bonne", et il n'y a pas de risque particulier en tout cas pour le chauffe-eau. Car le préchauffage de l'eau en entrée de ballon est souvent fait par exemple à l'aide d'un simple chauffe-eau solaire par thermosiphon, ou bien comme vous à l'aide d'un insert ou de tout autre source de chaleur pouvant réchauffer un peu l'eau.

    Bonne continuation dans votre projet...

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  18. @ la personne qui a de l'eau très chaude en sortie de son cumulus
    -----------------------------------------------

    Bonjour,

    Certainement le thermostat du chauffe-eau qui est défectueux, ce qui expliquerait aussi votre consommation électrique élevée.

    Avant de remplacer le chauffe-eau électrique par un modèle plus performant, vous pouvez voir (si cela est possible suivant la "marque") pour faire changer le thermostat.

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour,

    Votre article est très clair, didactique, merci!

    J'ai depuis ce matin un fuite qui semble provenir du fourreau de la résistance. J'ai démonté cette dernière et quand je rétabli la pression d'eau froide, la fuite se manifeste à nouveau...
    Dois-je aller plus loin dans le démontage, purger et sortir la platine? Je dois avouer que la perspective du remplacement du cumulus, vu l'encombrement ne m'enchante pas.
    Merci d'avance pour vos conseils,

    André Galliot

    RépondreSupprimer
  20. Bonjour André, et merci beaucoup pour votre appréciation.

    Difficile de vous répondre sans voir précisément le chauffe-eau. Lorsque vous parlez de fourreau, vous être bien sur un modèle avec résistance stéatite ?

    Si vous êtes sure que la fuite vient bien du fourreau, il va être malheureusement assez difficile de réparer (notamment si l'étui a été percé par la corrosion). Dans tous les cas, vous pouvez toujours maintenant vidanger et démonter totalement l'ensemble pour voir si la fuite se situe bien au niveau de cet ensemble. Mais il sera quoi qu'il en soit difficile d'obtenir une pièce détachée suivant l'âge et surtout la provenance du ballon.

    Bon courage ...

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  21. Merci pour votre réponse, je vais chercher le probleme au niveau du thermostat!
    Bien cordialement

    RépondreSupprimer
  22. Bonjour ,
    Je trouve votre article très clair et à la portée de tous .
    Cela m'a permis de comprendre certaines choses cependant depuis quelques temps je constate une fuite au niveau du groupe de sécurité et plus particulièrement au niveau du siphon .
    Cela peut être du au débit trop important ? A la température de l'eau utilisée ? Et surtout quelle conduite a tenir ?

    Merci d'avance

    RépondreSupprimer
  23. Bonjour
    Je vois que répondez aux questions posés sur les problèmes de cumulus et je vais faire de même. Depuis quelques jours le disjoncteur du cumulus disjoncte apres environ dix secondes de chauffe. je suis en heures creuses. Comme ca ne disjoncte pas de suite, je ne pense pas à un court-circuit mais je ne vois pas où ce situe le problème.Puis-je vérifier quelque chose ou dois je changer de cumulus?
    Je vous remercie d'avance pour vos éclaircissements.

    RépondreSupprimer
  24. Bonjour,

    Si une légère fuite se produit durant la chauffe du chauffe-eau au niveau du groupe de sécurité, celle-ci est normale et correspond à l'évacuation de la surpression créée dans le ballon par la chauffe de l'eau qui se dilate (et ainsi évider que le ballon ne se déforme ou éclate !). La perte est en moyenne de 3 à 5% du volume du ballon.

    Si la fuite est permanente, le groupe de sécurité est peut-être défectueux, entartré (ou avec une saleté coincé au niveau de la soupape, faire une purge violente en tournant la mollette - repère 5 sur le schéma de l'article - pour essayer de la chasser). Ou bien c'est le réducteur de pression de votre installation qui est peut-être déréglé ou défectueux, entrainant une pression trop importante (supérieure à 7 bars) dans le réseau.

    Enfin, si la fuite se situe sur le siphon lui même, il faut vérifier qu'il n'est pas desserré, fissuré, ou que l'écoulement du groupe ne gicle pas en dehors du siphon (parfois obstrué par du calcaire).

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  25. Bonjour,

    Pour le problème de disjonction, soit vous avez peut-être d'autres appareils qui sont branchés sur la même ligne que le chauffe-eau (rare mais parfois sur certaines installations non aux normes, on ne sait jamais !) et vous dépassez la puissance admissible par le fusible.

    Soit, il y a une mise à la terre du chauffe-eau. La résistance lorsqu'elle commence à chauffer, suivant la technologie du ballon (blindé ou stéatite), peut recevoir un légère fuite d'eau si le fourreau est fissuré.

    Enfin, peut-être un problème de calcaire et/ou de thermostat HS.

    Suivant l'âge et de l'état de votre chauffe-eau, suivant la panne (et donc le cout pour sa réparation), il sera peut-être plus économique et rassurant de le changer...

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  26. Bonjour ,
    Merci d'avoir répondu à mes questions concernant la fuite d'eau au niveau du siphon .
    Cependant j'ai oublié de préciser que la fuite se produit uniquement lorsque nous prenons la douche
    Sachant que l'evacuation et la même pour la machine a laver et l'evier de la salle de bain .
    Je n arrive pas a trouver une explication .
    Si vous avez des pistes différentes de la réponse que vous m'avez fourni ?
    Merci d'avance .

    RépondreSupprimer
  27. Bonjour,

    Quand vous parlez de fuite, est-ce plutôt un débordement du siphon ? Si la canalisation d'évacuation est commune, légèrement bouchée et/ou avec un manque de pente, on peut imaginer qu'il y a un léger refoulement par le siphon quand de l'eau est évacué aux autres points de puisage.

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  28. Bonjour et merci pour votre article...

    J'aimerai savoir comment est mesurée la "consommation d'entretien" fournie par les constructeurs (dans quelle conditions la valeur donnée par les constructeurs sont valides.)

    Mercid'avance.

    Yannick

    RépondreSupprimer
  29. Bonjour,

    je viens de me rendre compte ce soir que la cuve de mon ballon était déformée (comme une aspiration vers l'intérieur)et qui je suis sure n'y était pas avant (cumulus de 4 ans)
    je vais suivre votre conseil et le changer mais pourriez vous m'expliquer à quoi est du ce phénomène?

    Merci

    RépondreSupprimer
  30. Bonjour,

    En générale, une cuve de ballon se déforme vers l'extérieure, à des pressions supérieures à 10 bars, lorsque le groupe de sécurité est par exemple défectueux.

    Les déformations vers l'intérieur sont normalement dues à un choc ou bien une mauvaise fixation du ballon : les pattes d'accrochage tirent sur la jaquette d'habillage, ou un ballon type "vertical mural" a été utilisé en version "horizontal mural" (le poids pourrait alors peut-être déformer la tôle d'habillage).

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  31. Bonjour,

    Pour obtenir la norme "NF Electricité Performance", les constructeurs font homologuer leurs chauffe-eau (en payant) chez un certificateur, afin de vérifier qu'ils sont bien conformes aux exigences du cahier des charges "LCIE 103-14" qui défini la catégorie de performance (A, B, C ou sans catégorie pour les chauffe-eau de capacité
    inférieure à 75 litres) d'après :
    · la durée de mise en température
    · la température moyenne de l’eau
    · l’écart de température entre enclenchement et déclenchement
    · le rendement
    · la constante de refroidissement
    · le facteur de mélange
    · la qualité du revêtement interne
    · la consommation d’entretien
    · le fonctionnement de la sonde de température
    · l’informations aux consommateurs

    Ainsi, le certificateur doit procéder à des essais, mais que nous ne connaissons pas en détails. Nous supposons qu'il se met dans des conditions d'utilisation standards (ex. dans une ambiance à 19°C ? entrée d'eau froide à 10°C, ...) chez un particulier pour effectuer ses mesures.

    Dans tous les cas, en choisissant un chauffe-eau professionnel de catégorie C, vous êtes assuré de disposer entre autre d'une plus grande quantité d'eau chaude pour une consommation électrique moindre par rapport à une catégorie A.

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  32. bonsoir
    mon ballon est un vertical mais les ancien propriétaire l on installer en horizontal est ce possible sa fait deux ans que nous avons acheter la maison et j ai une surconsommation d électricité est ce possible que sa vienne du ballon sachant qu il doit etre entarter vu que j ai du sable dans mon evier merci pour votre reonse

    RépondreSupprimer
  33. bonjours
    je suis proprietaire depuis 2 ans edf me dit que j ai une surconsomation d electricite et me dit que sa doit provenir du ballon d eau chaude classique vu que j ai changer tout mes radiateur electrique il me semble que le ballon est un vertical positioner en horizontal c est un 200l et aucun entretien a ete fait depuis notre arriver est ce possible d avoir une surconsomation importante d electriciter a cause du ballon
    merci

    RépondreSupprimer
  34. Bonjour,

    Pour répondre aux deux derniers commentaires, il ne faut surtout pas positionner à l'horizontal un ballon prévu uniquement pour une pose verticale.

    Tout d’abord, un chauffe-eau électrique à l'horizontale, de par sa géométrie, est déjà moins performant qu'un modèle vertical : la stratification de l'eau chaude est moins importante/haute et sur des surfaces d’échange plus grandes. Pour rappel, la densité de l’eau varie avec sa température. De manière simplifiée, plus l’eau est froide, plus elle est dense, donc plus lourde et va au fond de la cuve (1L d’eau froide est plus lourd qu’un litre d’eau chaude). Ainsi, des eaux à différentes températures cohabitent dans un contenant tel un ballon d’eau chaude, mais aussi un lac ou un océan, de manière séparées en couches (en strates d’où le nom de stratification), les eaux chaudes au-dessus, les eaux froides dessous. De plus, l’eau étant plutôt isolante, les échanges thermiques entre couches de températures différentes sont faibles, permettant au phénomène de stratification d’être relativement stable et de durer dans le temps. Dans le cas d’un ballon d’eau chaude, ceci permet de toujours soutirer de l’eau la plus chaude (si tant est qu’on la puise bien à ce niveau) et d’éviter que celle-ci se mélange à l’eau froide qui entre dans le ballon lorsque de l’eau chaude est tirée et perde en température.

    Pour respecter ce phénomène de stratification dans un chauffe-eau électrique, les constructeurs veillent à :
    - prélever l’eau chaude en haut du ballon
    - faire entrer l’eau froide en bas
    - faire entrer l’eau froide le plus doucement possible pour éviter qu’elle vienne mélanger les strates

    A cette fin, un chauffe-eau en modèle vertical dispose d’une canne d'entrée d'eau froide positionnée en bas du ballon avec un brise jet, et d’une canne de soutirage de l'eau chaude remontant tout en haut du ballon pour « pomper » l'eau sur les strates les plus chaudes du ballon.

    Ainsi si vous positionner un ballon normalement prévu pour une pose verticale à l'horizontal, l'eau froide vient continuellement mélanger et « transpercer » toute la stratification, et la canne de sortie pompe surtout de l'eau plus ou moins chaude.

    En conclusion, outre peut-être de l’inconfort, vous perdez donc en efficacité, ce qui peut entrainer une légère surconsommation d’électricité...

    Espérant avoir su vous répondre.
    Bien cordialement,
    L’équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  35. Merci beaucoup pour ce site si précis et remarquable. Je comprends maintenant le principe de fonctionnement de mon ballon et j'en conclue que ma résistance doit être entartrée (bruit d'explosion). La cuve ayant 20 ans, et la résistance ayant été changée il y a 5 ou 6 ans, je pense investir dans un ballon nouveau. Comment obtenir un système anti calcaire à l'intérieur de la cuve ?
    Merci en tout cas de vos compétences et de vos explications claires.

    RépondreSupprimer
  36. Bonjour, merci pour votre site et cet article en particulier.
    2 questions quelle est la durée de vie moyenne d'un cumulus ?
    Le mien(Chaffoteaux & maury de 200 l)a à peine 5 ans et lorsque que je reviens d'une absence d'une semaine l'eau est couleur rouille et cela disparait au bout d'une journée ou 2, faut il absolument le changer ?

    merci

    RépondreSupprimer
  37. Bonjour,

    Les chauffe-eau disposant d'un système anticalcaire intégré sont ceux équipés du système ACi (Anti Corrosion Intégral), système qui a été inventé et breveté par Atlantic. Ces chauffe-eaux sont plus chers que les modèles "blindé" mais disposent notamment d'une durée de vie et de garantie supérieures. Attention toutefois, si votre eau est très dure, vous n'aurez d'autre choix que de vous équiper d'un adoucisseur pour protéger votre ballon ainsi que vos équipements de la maison.

    Il est difficile de vous donner une durée de vie moyenne pour un chauffe-eau : tout dépend de la région où il sera installé et de l'eau qui y circulera, de sa qualité de fabrication, épaisseur/traitement des cuves, technologie anticalcaire ou non, du nombre de cycles de chauffe, etc ... Simplement, dites-vous que sur une gamme professionnelle "sérieuse", les cuves sont garanties 5 ans (2 ans pour l'électronique en "blindé" versus aussi 5 ans en "ACi") MAIS toujours avec une eau de "bonne" qualité... Donc il n'est pas rare de voir certains "blindés" percés au bout de 2 ans avec une eau moyennement dure !

    La couleur "rouille" est certainement du à l'accumulation de corrosion dans le ballon lorsque celui-ci n'est pas utilisé. Après vous avez l'impression que l'eau redevient "claire" parce qu'elle est renouvelée. Le ballon risque peut-être de percer prochainement.

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  38. Bonsoir,

    Pour être bref,voila mon problème:
    J'ai parfois des problèmes à avoir suffisamment d'eau chaude pour le dernier qui prend sa douche...
    Nous sommes 2 adultes et 2 enfants,mon cumulus fait 300L, il aurra 5 ans au mois de juin.
    J'ai l'impression qu'il ne chauffe pas entièrement ses 300L.
    En tous cas pas tout le temps.
    Pouvez vous m'aider à résoudre ce problème...
    P.S: Vôtre blog fait plaisir à lire car c'est du sérieux.
    Cordialement.

    RépondreSupprimer
  39. Bonjour,

    Merci beaucoup pour votre appréciation (ceci nous encourage à continuer ...)

    Il est effectivement très étonnant que vous n'ayez pas assez d'eau chaude avec un chauffe-eau de 300L pour 4 personnes !

    Etant donné que vous avez l'impression qu'il ne chauffe pas la totalité des 300L, mais que ceci n'arrive pas systématiquement, êtes-vous en tarif électrique Heures Pleines/Heures Creuses ? Car parfois, le contacteur jour/nuit peut être défectueux (et ne pas s'enclencher) ou bien le signal EDF n'est peut-être pas reçu. Essayez de vérifier sur plusieurs jours en continu si le contact s'enclenche bien aux alentours des 22h.

    Une autre possibilité, si vous êtes sur un modèle "blindé", peut-être que le thermoplongeur / thermostat est complétement pris dans le calcaire. Ainsi par surchauffe localisée, le thermostat coupe la chauffe avant que le ballon soit totalement à température.

    Espérant que vous pourrez trouver la cause de votre inconfort.

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  40. Merci pour ces informations (ça aide), par contre quelques questions restes à résoudres...
    Mes heures creuses sont de 23H30 à 7H30.Lorsque je reçois le signal d'EDF le voyant correspondant au cumulus s'allume sur mon delesteur se trouvant sur mon tableau Electrique (Delta Dore GP 500).
    Il s'éteind vers 7H30 (je vais verifier sur plusieurs jours...)
    Mon cumulus est un ATLANTIC 96 VS 300 Mono, je crois que l'élément de chauffe est directement plongé dan l'eau (pas un élément stéatite), si vous pouvez me le confirmer...Merci d'avance.
    La question que je me pose est que si le thermostat coupe la chauffe avant que le ballon soit totalement à température (comme expliqué dans vôtre message précédent), comment le savoir.
    Est-ce que le voyant sur mon GP 500 s'éteint ou il ne sert qu'à vérifier que j'ai bien le signal d'EDF.
    Dernière question,
    Si en conclusion il faut que je détartre mon cumulus, pui-je le faire tout seul sans prendre trop de risques (procédure à suivre ou genre de choses).
    Merci de toujours nous répondre de façon pro et rapide.
    Bien cordialement,
    Olivier

    RépondreSupprimer
  41. Bonjour et bravo pour votre article
    Je souhaiterais avoir votre avis sur un problème survenu sur plusieurs cumulus de marque
    Le cumulus explose après 18mois de fonctionnement
    Soit en fonctionnement journalier soit ponctuellement 3 a 4 mois par an

    Calcaire ,pression,défauts de fabrication???????
    Merci pour votre réponse
    Claude

    RépondreSupprimer
  42. Bonjour,

    Le voyant sur le gestionnaire Delta Dore ne sert qu'à visualiser l'information comme quoi le chauffe-eau est alimenté (enfin le relais alimentant le chauffe-eau en puissance). Ainsi, cela ne prouve pas qu'il chauffe.

    Pour savoir si le chauffe-eau est entrain de chauffer, les seuls moyens simples est de vérifier soit la consommation instantanée au compteur (qui doit augmenter/diminuer de l'ordre de 3000W pour votre chauffe-eau) ou utiliser une pince ampèremétrique autour du câble d'alimentation du chauffe-eau.

    Le détartrage est une opération pas bien compliquée en soi. Un des risques est que lors de la remise de la bride, suivant l'ancienneté du chauffe-eau, s'il est un peu corrodé, l'étanchéité ne soit plus parfaite à ce niveau ... Votre chauffe-eau doit être un blindé : mais avez-vous une référence à 6 chiffres (commençant normalement pas un 0) sur l'étiquette pour en être certain.

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  43. Bonjour Claude,

    Qu'entendez-vous exactement par "explose" ? S'agit-il de bruits d'explosion ? Dans ce cas, nous vous invitons à lire notre commentaire du 31/12/12 - 01h12. Il s'agit d'un phénomène de caléfaction à cause de la couche de tartre entourant la résistance.

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  44. Bonsoir,
    Le numéro que vous me demandez est:
    022130

    RépondreSupprimer
  45. Bonjour Olivier,

    La référence 022130 correspond bien à un chauffe-eau Atlantic 300L VS (Vertical sur Socle) de type "Blindé" donc avec une résistance immergée (au contact de l'eau).

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  46. Bonsoir "l'équipe",
    Un grand merci pour vôtre aide.
    Le detartrage de mon cumulus semble la solution la plus adequat à mon problème.
    Je vais attendre quand même les beaux jours pour le faire desfois que ça ne se passe pas comme prévu.
    En plus je crois que la résistance s'enlève par le bas, donc démontage du cumulus qui est confiné dans mon w.c...

    Continuez vôtre blog car c'est toujours plaisant de partager ses savoirs.

    Bien cordialement,
    Olivier.

    RépondreSupprimer
  47. bonjour,
    j'ai mon ballon d'eau chaude mural qui fuit après 15 ans de service. Mon plombier me conseille de le remplacer par un Viessmann vitocell 300-V type EVA 160 litres en acier inoxydable sur socle qui a une garantie de 3 ans seulement.
    Le montant des travaux + le ballon s'élève à plus de 2500€. Le prix à payer pour le remplacement n'est-il pas trop excessif ?
    Merci de vos conseils

    RépondreSupprimer
  48. Bonjour
    Il s'agit du cumulus qui fuit de son contenu en totalité par éclatement du ballon et non de bruit d,explosion

    RépondreSupprimer
  49. Bonjour, nous avons actuellement une coupure d'eau à la maison et je pensais que l'on pouvait toujours se servir du ballon d'eau chaude tant que celui ci n'est pas vide. Mais ce n'est pas le cas,est ce normal? Merci d'avance.

    RépondreSupprimer
  50. Bonjour,

    Pour répondre aux 3 derniers commentaires :

    1/ Le prix public du préparateur Viessmann Vitocell 300-V type EVA en 160L est de 1717 euros HT. Sans présager des difficultés potentiels pour l'évacuation et l'installation du nouveau ballon, le prix semble être effectivement dans une fourchette haute. Enfin la garantie est de 5 ans et non de 2 (sachant que ce sont des ballons en acier inoxydable austénitique ultra résistants qui ont aussi fait la réputation de la marque).

    2/ Claude : quel est le modèle/type de vos chauffe-eau de marque. Il est étrange que vous rencontriez plusieurs fois le même problème. Est-ce que les ballons sont bien protégés par un groupe de sécurité ?

    3/ Lorsque vous avez une coupure d'eau, vous ne pouvez effectivement plus vous servir de votre ballon d'eau chaude. L'eau chaude qui est soutirée du ballon doit être remplacée (et "poussée") par l'arrivée d'eau froide dans la cuve pour "avoir de la pression" en sortie de ballon.

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  51. Merci beaucoup de votre réponse. Je vais suivre votre conseil pour faire installer le ballon Viessmann 160L.

    Bien cordialement,

    RépondreSupprimer
  52. Bonjour,

    Votre article est très intéressant, et le fait que vous répondiez aux questions en commentaire m'a permis de m'informer plus sur le sujet. Mais j'ai une question (peut-être bête) : le fait que la pièce dans laquelle le ballon est installé, ne soit pas isolée, peut-il jouer sur le fonctionnement du ballon ?

    Et une autre (pour être sûr de bien comprendre) : un ballon de 150L (insuffisant apparement pour 4 personnes) qui chauffe en HC une fois sur la période 1h30 à 7h30 et une seconde fois de 12h à 14h, consomme-t-il plus (niveau électricité) qu'un 200L, pour la même consommation d'eau chaude ?

    RépondreSupprimer
  53. Bonjour,

    Je viens d'acheter un ballon thermodynamique.
    Est-il possible de garder l'ancien et de le mttre en amont de façon à faire ballon de rechauffement pour le ballon thermodynamique ?
    D'avance merci.

    P. GALLARD

    RépondreSupprimer
  54. Bonjour,

    Ceci n'a vraiment aucun intérêt. Le but avec un ballon thermodynamique est de réaliser des économies d'énergie en électricité. Donc si vous réchauffer l'eau tout d'abord en amont avec un rendement de 1 pour 1 (résistance électrique pure), le chauffe-eau thermodynamique, avec un coefficient de performance (COP) bien supérieur, n'aura surtout plus grand chose à réchauffer !

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  55. Bonsoir,

    Je me suis surement mal exprimé.
    Il est entendu que le ballon en amont du ballon thermodynamique est non alimenté électriquement.
    La question est de savoir si l'eau peu se réchauffer dans ce ballon tampon ?
    D'avance merci.
    P. GALLARD

    RépondreSupprimer
  56. Bonjour,

    Malheureusement non. L'eau chaude va s'accumuler uniquement dans le chauffe-eau thermodynamique.

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  57. Bonjour en parlant avec mon voisin de ma facture d électricité qui je trouve très élevé étant seul. Ma expliqué que le ballon d eau chaude se coupe pas et ces vrai que j ai remarqué que l eau était extrêmement chaude même à moitié au niveau du mitigeur. Cela est t il possible. Merci

    RépondreSupprimer
  58. Bonjour,

    Si vous n'avez pas de tarif électrique heures creuse/heures pleines, effectivement votre chauffe-eau réchauffe l'eau du ballon en continu. Néanmoins, normalement jusqu'à une certaine température (environ 50/60°C suivant le réglage du thermostat), donc la consommation électrique doit correspondre à la chauffe de l'eau consommée (moins les déperditions et les pertes).

    Ainsi, si l'eau est vraiment très chaude, il faut vérifier que le thermostat fonctionne correctement et qu'il se coupe bien pour éviter une surchauffe inutile et une consommation électrique plus importante.

    Enfin, peut-être avez-vous d'autres équipements qui peuvent expliquer la consommation électrique que vous trouvez élevée, et ce même si vous vivez seul. Rapprochez vous par exemple de votre fournisseur d'énergie qui pourra vous aider à analyser votre facture.

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  59. Bonjour,

    Merci pour vos informations précises et claires.
    Le groupe de sécurité de mon ballon d'eau chaude s'enclenche et coupe. Aussi, très vite, nous n'avons plus d'eau chaude.
    Le thermostat a été changé ainsi que le groupe de sécurité, mais le problème demeure.
    Quelle autre cause est possible ?
    Merci d'avance pour votre réponse.

    RépondreSupprimer
  60. Bonjour,

    Si le groupe de sécurité s'enclenche (je suppose que vous vous voulez dire s'ouvre) pendant la chauffe c'est que l'eau du ballon est normalement bien réchauffée (à moins de surpressions sur le réseau d'eau froide en amont faisant ouvrir le groupe).

    Vous indiquez ne plus avoir d'eau chaude très rapidement même après une chauffe complète. Avez-vous changer récemment un mitigeur, fait installer une cabine de douche complète, ... : car un robinet défectueux pourrait engendrer des "fuites" d'eau froide vers l'eau chaude. Autre hypothèse, un ballon rempli de calcaire qui ne laisserai la place qu'à un tout petit volume d'eau chaude ? Ce point a-t-il été contrôlé en ouvrant la bride du chauffe-eau ?

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  61. Tout d'abord félicitations pour cet article de qualité ainsi que les réponses apportées à travers les commentaires!

    Dans le fonctionnement d'un chauffe-eau, il y a un point que je ne comprend pas bien: prenons un chauffe-eau de 300L branché en HP/HC et dont la moitié du volume d'eau chaude a déjà été consommée pendant la journée (donc en heure pleine).

    Il y aura alors environ 150L d'eau chaude "restante" (à 55°C) et environ 150L d'eau froide venue remplacée l'eau chaude utilisée.

    Dans cette situation tout à fait habituelle, pourquoi l'eau chaude et l'eau froide ne se mélangent pas? Quelle est alors la température de l'eau chaude au robinet?
    Je précise qu'on est toujours en heure pleine, donc la résistance ne réchauffe pas l'eau.

    Par avance merci

    RépondreSupprimer
  62. Bonjour,

    Tout d'abord bravo pour ce blog très utile.

    J'aimerais savoir si il est possible d'avoir une fuite d'eau "à l'interieur" du chauffe-eau. En effet depuis mon emmenagement, un bruit d'écoulement d'eau m'a interpelé au niveau des canalisations sous le chauffe-eau j'ai donc regarder le compteur d'eau, et celui tourne continuellement. J'ai l'impression que le chauffe-eau se rempli continuellement mais je n'ai aucune flaque au sol et le groupe de sécurité ne goutte pas. L'eau du chauffe ballon peut-il s'évacuer autrement que par le groupe de sécurité dans le cas où il y a aucune fuite au niveaux des robinets d'eau, wc ect...

    Merci d'avance

    Sébastien.

    RépondreSupprimer
  63. Bonjour,

    @Gérard:

    L'eau chaude et l'eau froide ne se mélangent pas (ou très peu) car il se créé dans le ballon un phénomène de stratification (voir notre commentaire du 30/01/13 pour plus d'explications). Ainsi l'eau chaude se trouve au-dessus du ballon afin que vous puisiez toujours de l'eau la plus chaude.

    @commentaire du 25/04/13

    L'eau d'un ballon ne peut "s'échapper" que par la canne de puisage d'eau chaude, le groupe de sécurité, ou son enveloppe (percée). Ainsi si vous n'avez aucune flaque sous le ballon ou que le groupe de sécurité ne coule pas en permanence, l'écoulement que vous entendez doit provenir d'ailleurs. Si vous pensez que le chauffe-eau se rempli continuellement, il faut chercher une fuite sur les tuyauteries eau chaude ou sur les équipements alimentés en eau chaude.

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  64. Bonjour,

    Pour plus d'information sur le principe de la stratification dans un ballon d'eau chaude :

    Principe de la stratification dans un ballon

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  65. Bonjour,je n'ai plus d'eau chaude issue de mon ballon à résistance thermoplongée. j'ai détartré le bloc de sécurité mais rien n'y fais, et une fois l'arrivée eau froide coupée (levier sur bloc)l'eau ne descend pas du ballon en ayant tourner manette vidange???? vidange ballon impossible!!! Comment faire?
    Merci, Aymeric

    RépondreSupprimer
  66. Bonjour,

    Pour faciliter la vidange du chauffe-eau, une fois l'arrivée d'eau froide coupée (au niveau du groupe de sécurité ou à l'arrivée générale), ouvrez un robinet d'eau chaude et la soupape du groupe de sécurité.

    Si la canne d'admission n'est pas obstruée (calcaire par exemple), l'eau s'écoulera.

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  67. Bonjour
    merci pour toute ses bonnes explication
    J'aimerais avoir des information sur le bloque sécurité.
    Je dois changer ce bloque très souvent (environ 1 par an),j'habite dans une région calcaire mon chauffe eau est un stéatite de 200l est ce normale ou cela peut-il être causé par d'autre problème , on ma conseiller de mettre en + sur mon installation un vase d’expansion est ce utile.

    RépondreSupprimer
  68. Bonjour,

    Si vous changer fréquemment votre groupe de sécurité, les causes peuvent être les suivantes :

    - pression excessive de l'arrivée d'eau qui doit être de l'ordre de 4 à 5 bars (vérifier son réducteur de pression général ou installer un réducteur spécial chauffe-eau juste avant le groupe type "Redufix")
    - pression excessive du côté ballon : installer un vase d'expansion sanitaire qui encaissera cette pression et soulagera un peu le groupe (voir cet article sur le vase d'expansion sanitaire)
    - groupe de mauvaise qualité et/ou non compatible avec la qualité de votre eau (calcaire, limon), eau qui demande peut-être ainsi à être traitée/filtrée avant l'entrée dans le chauffe-eau.

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  69. bonjour,
    propriétaire d'un logement neuf en location,je constate une forte consommation d'eau d'environ 500 litres par jour. Après contrôle des équipements (chasse de'au,robinet, bloc sécurité chauffe eau) je ne constate aucune fuite, d'ailleurs le compteur ne tourne pas durant la journée. Est-il possible que cela vienne du réglage de température du ballon d'eau et comment expliqué alors ce phénomène?
    cordialement

    RépondreSupprimer
  70. Bonjour,

    Si vous n'avez pas de fuite après compteur, la surconsommation ne peut pas non plus venir de la température du ballon.

    Car au final en sortie des différents points de puisage, vous avez toujours la même quantité d'eau qui s'écoule, quantité composée de plus ou moins d'eau chaude mélangée à plus ou moins d'eau froide (en fonction de la température du ballon). Dans tous les cas, la quantité d'eau froide + celle d'eau chaude donne bien votre consommation totale d'eau.

    Pour savoir si votre consommation est anormale, il faut regarder du côté des débits des équipements sanitaires en place (les réduire par des mousseurs, douchettes à effet venturi), du nombre de personnes dans l'habitation, du temps passé sous la douche, ou du nombre de bains,... car la consommation moyenne de 160L d'eau par personne et par jour peut très vite varier et grimper en fonction de ces paramètres ...

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  71. Bonjour,
    Je suis en train de vider mon Ballon vertical de 100 l pour changer la résistance. Comment vais-je savoir quand qu'il est vide? pour démonter la résistance
    J'entends des petits glouglous réguliers et c'est tout !! Il y aplus de 3/4 d'heure que celà vidange !!! Est-ce normal ?
    Merci de votre réponse

    RépondreSupprimer
  72. Bonjour,

    Désolé pour notre réponse tardive ... ce blog étant tenu en dehors de nos activités principales, certainement avez-vous déjà peut-être fini de vidanger ?

    Pour vidanger plus rapidement (par l'arrivée d'eau froide), ouvrez un robinet d'eau chaude ou démonter le raccord sur le départ du chauffe-eau (afin de faire un "appel d'air"). Lorsqu'il n'y aura plus d'eau, tout simplement il n'y aura plus d'écoulement. Cependant, attention en ouvrant la bride pour changer la résistance, il restera certainement un peu d'eau au fond de la cuve (prévoir un réceptacle en dessous).

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  73. Bonjour,

    L enveloppe exterieurede la cuve de mon cumulus est déformée sur
    Le dessus,( chapeau légèrement soulevé) s agit,il d une eau trop
    Chaude.
    Merci de votre réponse
    Bien cordialement
    Lilianne

    RépondreSupprimer
  74. BONJOUR. JE DOIS DéPLACER MON CHAUFFE EAU DE 4 A 6 MéTRES DONC RALLONGER MA TUYAUTERIE CELA POSE T'IL PROBLEME POUR MA CONSOMMATION OU INSTALLATION MERCI POUR VOTRE RéPONSE.

    RépondreSupprimer
  75. Bonjour,

    Une enveloppe déformée est souvent le signe d'une pression excessive dans la cuve : le groupe de sécurité est-il présent et surtout fonctionnel ? Une fragilisation ou une corrosion à ce niveau peuvent aussi expliquer une déformation.

    Le déplacement d'un chauffe-eau ne pose pas de problème particulier. Vous devrez simplement puiser un tout petit peu plus d'eau pour que l'eau chaude remplace l'eau refroidi dans la portion supplémentaire de tuyauterie et arrive aux points de puisage. Mais ceci est insignifiant en terme de consommation supplémentaire sur une si petite longueur sachant que le phénomène de refroidissement peut être réduit en isolant la canalisation d'eau chaude.

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  76. Bonjour,
    Site très pertinent!! Devant changé notre ballon électrique de 150L pour un plus grand, pouvez vous me dire ce que vous pensez de la marque Ariston 300L avec resistance steatite et anode en titane vendu actuellement chez Castorama à 600Euros ? Merci beaucoup pour vos conseils ...

    RépondreSupprimer
  77. BONJOUR,peut on mettre le chauffe eau sur le balcon couvert , j'habite nice donc pas trés froid HIVER. MERCI POUR VOS CONSEILS.

    RépondreSupprimer
  78. Bonjour,

    Merci beaucoup pour vos appréciations.
    La marque Ariston présente un bon rapport qualité prix. Nous proposons d'ailleurs aussi ce modèle à 567€TTC sur notre site dédié au ballon d'eau chaude illiCO Chauffe-eau. La garantie est cependant un peu moins longue qu'avec d'autres marques professionnelles.

    Dans l'absolu, si votre balcon ne descend pas trop en température l'hiver, pourquoi pas. Mais dans tous les cas, malgré son isolation, plus un ballon sera dans une ambiance froide et plus il y aura de déperditions (refroidissement plus rapide de l'eau chaude stockée), et donc vous consommerez plus d'énergie. Il faudra aussi veiller à protéger les canalisations du gel au cas où.

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  79. Bonjour,

    Merci pour votre réponse du 27 mai pour le cumulus de la marque Ariston. Mais j'ai une autre question, à prix égal que me conseillez vous ? Vaut il mieux installer un cumulus blindé de la marque Atlantic ou bien le cumulus Ariston avec la resistance steatite et anode en titane. C'est pour une famille de 5 personnes et avec un usage quotidien et une eau pas trop dure . Merci beaucoup pour vos conseils, Ecellente journée

    RépondreSupprimer
  80. Bonjour,

    Nous avons un ballon d'eau chaude électrique de 200 litres installé depuis 2 ans. Depuis 1 semaine nous avons de l'eau chaude pour une unique douche. L'eau devient froide rapidement. Nous avons détartré totalement le ballon mais peu de changement le lendemain matin.
    Pouvez vous nous aider à résoudre ce problème.
    Merci d'avance

    RépondreSupprimer
  81. Bonjour,

    Même si votre eau n'est pas trop dure (attention tout de même à la notion de "pas trop dure" ! sachant aussi l'agressivité de l'eau est importante pour la durée de vie d'un chauffe-eau), nous vous recommandons de choisir si possible le système ACi (voir ACi Hybride) qui permettra quand même de mieux protéger la cuve : il permet en effet de précipiter en continu le magnésium et le calcium contenus dans l'eau sur les parois de la cuve pour mieux la protéger.

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  82. Bonjour,

    Si l'eau devient froide rapidement, êtes-vous sur que la chauffe de la totalité de l'eau est complète : problème de thermostat (mal réglé, défectueux ?), si vous êtes en tarif heures pleines/heures creuses, fonctionnement correct du relais ou du signal ErDF ?

    Vérifiez que lors d'une chauffe complète de la totalité du volume d'eau (200L) de 10 à 55°C, votre consommation électrique au compteur a augmenté d'environ 10kWh. Si ce n'est pas le cas, c'est que la chauffe n'a pas été complète.

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  83. bonjour mon ballon disjonc au niveau d contacteur sou le ballon mais au bout de quelle que heure quele est la panne

    RépondreSupprimer
  84. Bonjour,

    Vous parlez certainement du thermostat ? Vérifiez que la résistance n'est pas entartrée : ceci peut entrainer une surchauffe qui se transmet au thermostat qui déclenche. Vous pouvez aussi consulter notre guide des pannes fréquentes sur les chauffe-eau.

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  85. Bonjour,
    je pense remplacer mon ballon vertical par un horizontal, ma question est : pour la vidange totale du ballon pour l'hiver (résidence secondaire) y a-t-il plus de risque de résidu d'eau que dans un horizontal et donc de risque de gel
    merci d'avance pour votre réponse

    RépondreSupprimer
  86. Bonjour,

    j'aurai plusieurs questions :
    1) Ne sachant pas le modèle de mon cumulus et notamment du type de résistance à l'intérieur, ces chiffres peuvent-ils vous permettre de me renseigner : Pacific / Code : 892123 / 300litres, N/S : 020333809.
    2) Depuis quelques temps, un filet d'eau s'échappe en continu du groupe de sécurité, Qu'est-ce que cela signifie? et que dois-je faire, sachant que je n'y ai pas touché depuis au moins 3 ans, que l'eau est dure (35TH)et que le cumulus doit être vieux.
    3) Si c'est une question de calcaire, comment tout démonter pour nettoyer?

    Merci d'avance

    Cordialement M. Guyot

    RépondreSupprimer
  87. Bonjour,

    Dans un chauffe-eau horizontal, suivant la position de l'entrée d'eau froide, il peut effectivement rester un peu d'eau en fond de cuve lors d'une vidange par le groupe de sécurité, mais qui sera normalement sans danger pour la cuve en cas de gel. Il faut plus faire attention à l'eau qui pourrait rester dans les tuyauteries.

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  88. Bonjour Monsieur Guyot,

    1/ Pour le modèle Pacific réf.892123, la résistance est de type "blindé" (thermoplongeur).

    2/ Si le filet d'eau est continu (même en dehors des temps de chauffe du ballon), le groupe de sécurité est certainement défectueux/entartré (il doit être changé) et/ou vous avez une pression d'eau en entrée de ballon trop élevée (vérifiez le réducteur de pression).

    3/ Un petit guide sur l'entretien des chauffe-eau électriques

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  89. Bonjour,

    Merci pour vos réponses. Dernières questions...
    1) Comment vérifier le réducteur de pression et savoir s'il fonctionne correctement?
    2) Autre signe inquiétant : il y a de moins en moins de pression au robinet et à la douche avec l'eau chaude et la venue de celle-ci s'accompagne de sifflements de plus en plus forts dans la tuyauterie. ?

    Cordialement M. Guyot

    RépondreSupprimer
  90. Bonjour Monsieur Guyot,

    1/ Si le réducteur de pression n'est pas équipé d'un manomètre, vous pouvez utiliser ce type d'appareil ou le concevoir vous-même avec un manomètre et un flexible.

    2/ Dans un premier temps, vous pouvez essayer de remplacer le groupe de sécurité du ballon pour voir si les symptômes disparaissent. Dans tous les cas, si par la suite vous êtes contraint de changer le chauffe-eau, vous pourrez récupérer le groupe de sécurité neuf.

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  91. bonjour super commentaire etc..
    VOILa mon fils a un ballon que le chauffagiste avait installé dans un placard (c etait du temps de l ancien propriotaire)
    probleme :: pour l ecoulement des eaux par le groupe il a mis un sceau dessous et impossible pour moi de mettre un tuyau de vidange car il est a l opposé du tuyau vidange cuisine (c est un appart )
    car je ne peux traverser la piece vu la porte et en plus percer le sol car en coproprietés vous comprenez mon souci alors j ai pensé si je mettais un vase d expansion servirait til a compenser pour eviter le trop plein ?
    MERCI

    RépondreSupprimer
  92. Bonjour,

    Effectivement, comme cela est expliqué dans ce post (intérêt du vase d'expansion sanitaire), c'est aussi dans le but de limiter les rejets d'eau que l'on pose un vase d'expansion sanitaire.

    Ainsi, vous aurez beaucoup moins d'écoulements, voir plus du tout, avec la pose d'un vase d'expansion sanitaire.

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  93. Bonjour,

    J'ai actuellement un ballon d'eau chaud d'environ 200L.
    Je suis parti un mois en vacance et j'ai donc j'ai coupé l'eau et l'electricité, mais voila je n'ai plus d'eau chaude.
    Faut-il attendre quelque heure pour que le ballon chauffe? (j'ai mis le courant depuis déjà 3h)

    Cordialement

    RépondreSupprimer
  94. Bonjour,

    Suivant la marque et la catégorie, pour un chauffe-eau électrique 200L vertical mural, il vous faut environ entre 4 et 5 heures de chauffe. Néanmoins, au bout de 3h, vous devriez pouvoir déjà soutirer en partie haute du ballon de l'eau tiède : êtes-vous en tarif heures creuses/heures pleines ? Dans ce cas, veillez à bien mettre le chauffe-eau en marche forcée si vous souhaitez lancer la chauffe immédiatement.

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  95. Bonjour,

    Merci pour votre retour, je ne connais pas la marque ni le model j'ai essayé de chercher rien de marquer.
    EN tout cas l'eau chaud est revenu vers minuit.
    Pour la marche forcée, je n'ai pas trouvé le contacteur meme vers le dijoncteur (j'avoue je ne s'est pas trop comment il est), c'est dommage pour une autre fois sa m'éviterai d'attendre le soir (HC).
    Merci beaucoup pour votre aide.

    Cordialement

    BOUTTA

    RépondreSupprimer
  96. Bonjour,
    J'ai un ballon d'eau chaude De Dietrich (système ACI) de 250 l stable qui ne produit plus d'eau chaude.Il a 8 ans à peine.J'habite en Ile de France où l'eau est dure.Un plombier est intervenu et a changé le thermostat bipolaire,la résistance stéatite et un kit filaire pour 804,44 € TTC
    Le lendemain nous n'avions plus d'eau chaude, l'appareil s'était remis en sécurité.
    Le plombier nous indique qu'il va nous changer le ballon et nous mettre un Fleck blindé stable de 200 l. Prix TTC 1489,72.(il nous déduira les 800 € déjà versés)
    Je pense que le matériel proposé est nettement inférieur à celui que j'ai actuellement et le devis prohibitif pour un tel produit.
    Merci de me conseiller.

    RépondreSupprimer
  97. Bonjour,

    Il est très étonnant qu'avec un tel remplacement de pièces, le chauffe-eau ne fonctionne toujours pas. Avec un tel prix, vous auriez surtout pu faire installer un chauffe-eau neuf !!

    Compte tenu de votre eau, choisissez de préférence un chauffe-eau de qualité avec une protection "ACi Hybride" (par exemple, gamme "Zénéo" de chez Atlantic). Les chauffe-eau "blindé" sont en effet des produits entrée de gamme sans protection de cuve (ACi).

    Dans tous les cas, le professionnel qui est intervenu sur votre chauffe-eau vous doit maintenant une garantie de bon fonctionnement et ce sans supplément.

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  98. Bonjour,
    Je me permets de vous solliciter car hier soir nous nous sommes aperçu qu'il y avait une legère fuite d'eau de notre ballon d'eau chaude, nous avons devissé les 3 vis qui supportent la bride pour voir d'ou venait le problème:la résistance est à l'extérieur donc stéatite à priori selon votre descriptif.La fuite se produit au niveau des trou des vis, que doit-on en déduire ? A quelques jours de partir en vacances, nous craignons que le ballon se vide dans notre appartement.Que pouvons-nous faire pour limiter les risques ?
    Aussi, il semblerait qu'un des fils de la résistance est craméee, il est tout noir et la gaine est craquelée, j'imagine donc qu'il va falloir le remplacer mais nous aimerions le mettre en sécurité en attendant notre retour pour le changer.
    Merci d'avance pour votre aide précieuse

    RépondreSupprimer
  99. Bonjour,

    La bride ou le fourreau sont peut-être percés par la corrosion d'où l'écoulement.

    Pour mettre en sécurité votre chauffe-eau:
    - couper l'alimentation du chauffe-eau au tableau électrique
    - fermer le groupe de sécurité (en général petite manette 1/4 de tour rouge ou noir) ou l'arrivée générale de l'eau si vous n'y arrivez pas.
    - vidanger complètement le chauffe-eau en ouvrant la soupape du groupe.

    Vous pouvez vous aider avec ce guide sur le groupe de sécurité pour repérer le bouton de manœuvre de la soupape.

    Le ballon étant vidé et non alimenté en eau, vous ne risquez plus rien. Bonnes vacances !

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  100. Bonjour
    Nous devons changer notre réchauffeur de boucle 2000L qui fuit. Le chauffagiste nous propose le remplacement par un de 750L
    Configuration actuelle:
    - 1 immeuble de 88 logements ,RDC + 7 niveaux (principalement des studios)
    - 3 ballons PACIFIC d'une contenance totale de 6500L 65 degrés en série (2 de 2000, 1 de 2500)
    - 1 réchauffeur de boucle COLLARD et TROLART (T&C)de 2000L à 55 degrés (donc bouclage)le tout situé au 1er S/sol
    - 1 compteur eau froide (juste avant l'entrée dans ballon)relevé chaque mois Depuis 2011 la consommation la plus importante s'élève à 185 M3 donc ramené sur 30jours cela nous donne 6,167 jour (Aucun soucis d'eau chaude)
    Mes questions :
    Quelle marque choisir (il nous faut un haut de gamme) modèle (blindé ou stéatite) et surtout quelle contenance ?
    Merci pour votre aide
    Bien cordialement

    RépondreSupprimer
  101. Bonjour,

    Tout d'abord pour nos lecteurs, il est important de préciser le rôle d'un réchauffeur de boucle d'eau chaude sanitaire :
    1 - il permet de maintenir en permanence une température la plus constante et homogène possible en tout point de soutirage du réseau de distribution (obligatoire de part la réglementation, notamment en ce qui concerne la distribution d'eau chaude sanitaire en collectif)
    2 - il permet d'assurer une circulation d'eau contrôlée notamment lors des périodes de non soutirage pour éviter le développement micro-bactérien dans les conduites.

    En outre, il offre un plus grand confort ECS en permettant de bénéficier immédiatement (sans attente) d'eau chaude dès l'ouverture du robinet au point de puisage(Plus d'info sur le bouclage d'eau chaude sanitaire).

    Vous pouvez opter pour un réchauffeur de boucle sous la forme d'un ballon (votre configuration actuelle) dont la capacité est notamment déterminée par la longueur de la boucle et le diamètre de la tuyauterie. Vous devez donc vous retourner vers le bureau d'étude qui a conçu votre installation et qui pourra certainement vous fournir ces informations. Vous pouvez trouver des modèles "haut de gamme" avec des cuves disposant de protections spécifiques ou entièrement en inox par exemple chez Atlantic.

    En outre, vous pouvez aussi opter pour un réchauffeur de boucle électrique, réchauffant instantanément l'eau qui le traverse. Il s'installe en série sur le retour ECS et permet un gain de place très important de par leur faible encombrement (plus besoin de ballon).

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  102. Bonjour
    Merci pour ces infos .
    Concernant la capacité nécessaire , notre immeuble date de 40 ans, et le réchauffeur de boucle est d'origine, comme les 3 ballons donc le bureau d'études ...
    Je pensais que vous auriez pu , avec la configuration , me renseigner !
    Bon dimanche et merci encore pour vos diverses interventions, c'est super de trouver des personnes compétentes prêtes a aider.
    Bien Cordialement
    Harmony

    RépondreSupprimer
  103. Bonjour,
    J'ai actuellement un système de production d'eau chaude à gaz (cumulus de dietrich)que je souhaite remplacer par un cumulus.
    Mon problème se situe au niveau de la capacité à installer car le taux d'occupation de ma maison est très variable, à savoir:
    1 personne seule pendant les 3 mois d'hiver, 2 personnes le reste de l'année mais avec quelques périodes de pointe avec 6 à 8 personnes présentes.
    La solution que j'ai envisagée serait d'installer 2 cumulus électriques de 150 litres montés "en série". Cela me donnerait la possibilité d'avoir une production d'eau chaude de 150l ou 300l en alimentant 1 ou 2 cumulus.
    Je précise que j'ai un abonnement HP/HC en triphasé. Ce mode de fonctionnement me permettrait en outre une bonne répartition des puissances.
    Pouvez vous me donner votre avis?
    merci d'avance et bravo pour la qualité de vos explications.
    Marc

    RépondreSupprimer
  104. Bonjour,

    Nous vous remercions pour vos compliments !

    Dans votre cas, vous pouvez effectivement utiliser sans problème 2 chauffe-eau électriques pour augmenter temporairement la capacité d'eau chaude disponible pour le logement, production aussi plus simple qu'une production au gaz (avec suppression peut-être aussi d'un abonnement).

    Nous vous recommandons d'opter pour un raccordement vous permettant de basculer facilement entre un montage "série" ou "parallèle" (quelques vannes suffisent) en fonction des besoins (voir le schéma raccordement ballons en série et parallèle), et d'utiliser (pour le ballon recevant de l'eau déjà chauffée) un groupe de sécurité supportant les hautes températures (ce n'est pas le cas pour la plupart) ou d'utiliser une soupape de sécurité.

    Une autre solution (mais peut-être moins pratique si on n'est pas sur place, dans le cas d'une location à distance ?) consiste à utiliser un chauffe-eau électrique à production ECS dites "intelligente", production d'eau chaude qui s’adapte automatiquement (ou manuellement) au nombre de personnes présentes. Même avec un ballon de 300L (pour les périodes de pointe), le ballon pourra aussi se comporter comme un "simple" 100L, voir un 50L lorsqu'il n'y aura qu'une personne dans le logement. Nous vous invitons ainsi à découvrir le chauffe-eau électrique Atlantic "Vizengo".

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  105. Bonjour! Et bravo! Après vous avoir lu, je peux m'installer à mon compte ! Enfin, presque, car j'ai une question.
    J'ai cumulus CHAFFOTEAUX & MAURY - GLASEMAIL SSI 300L et je dispose des heures creuses de 23h30 à 7h30. Mais il m'arrive d'entendre le cumulus chauffer en pleine journée, brièvement, mais quand même...Est-ce normal ?

    RépondreSupprimer
  106. Bonjour,

    Pour mon info, j'ai constaté que je n'ai plus d'eau chaude subitemment depuis 24H. Selon vous qu'elles sont les interventions prioritaires à effectuer... (thermostat, détartrage,???). Je suppose qu'un entartrage fait dégrader progressivent la qualité du ballon donc de l'appro d'eau chaude?

    RépondreSupprimer
  107. Bonjour et merci pour ce blog très clair et instructif.

    Pour ma part, j'ai constaté que les mousseurs de mes robinets retiennent depuis quelques temps des quantités plutôt impressionnantes de "sable". (je dois les démonter maintenant tous les jours) En réalité ce "sable" se laisse dissoudre par du vinaigre blanc et il s'agirait donc de calcaire. Pensez-vous que mon cumulus électrique (200L) puisse être à l'origine de ce "sable" ? Je précise qu'il a quinze ans et qu'il fonctionne apparemment normalement.

    Bien cordialement.

    RépondreSupprimer
  108. Bonjour,

    Merci beaucoup pour toutes vos appréciations !

    @Olivier
    Si le chauffe-eau est correctement raccordé électriquement, que l'interrupteur de marche forcé n'est pas défectueux (il peut parfois rester bloqué !), il n'y a aucune raison que le ballon chauffe en dehors des heures creuses, si tant est qu'il s'agisse bien de bruits de chauffe (et non de dilatation par exemple) : vous pouvez le contrôler sur votre compteur avec le minimum d'appareils électriques en fonctionnement.

    @Anonyme - 12:33
    Certainement un problème de chauffe : thermostat, résistance, contacteur HP/HC, ... à vérifier en priorité, sachant que l'entartrage peut favoriser subitement une panne. Plus d'info: Guide des pannes chauffe-eau électrique

    @Anonyme - 17:52
    D'après votre diagnostique, vous avez certainement des morceaux de calcaire qui se détachent soit de vos tuyauteries, soit effectivement plutôt de votre chauffe-eau âgé si cela se produit tous les jours. Attention sinon, pour rappel, ce n'est pas parce qu'un chauffe-eau "semble" fonctionner normalement (vue de l'extérieur) que vous ne gaspillez pas malheureusement beaucoup d'énergie. C'est d'ailleurs une des limites de ce type de production d'eau chaude : il faudrait que la cuve soit transparente !! Vous n'imaginez pas le nombre de personnes dont la facture électrique a fortement diminué simplement en changeant un vieux chauffe-eau qui pourtant fonctionnait toujours ... C'est d'ailleurs un des premiers éléments regardés lorsqu'il y a des anomalies de surconsommation sur des factures EDF avec une production d'eau chaude par ballon électrique.

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  109. Bonjour à l'équipe
    Me voici en peine réflexion et je vous remercie pour vos articles si bien faits et très instructifs. Peu versée dans la plomberie, je suis néanmoins soucieuse de la qualité des travaux effectués chez moi. Mon cumulus vient de rendre l'âme (17 ans, percé avec eau très calcaire par ici) Mon plombier va donc me faire un devis mais je cherche désespérément des tests ou tout au moins un classement des différentes marques de chauffe-eau. Il ne s'agit pas de prix mais plutôt de la fiabilité des produits ... pas de tests dans le magazine Que Choisir, alors comment faire ?
    Merci pour votre aide et bonne journée !
    Cordialement

    RépondreSupprimer
  110. Bonjour,
    Je suis Stéphane,

    Avant tout, votre blog est certainement ce que j'ai lu de plus complet sur le net. C'est juste..wow !

    Et ça tombe bien, j'ai grandement besoin d'aide..

    Voila le profil du cumulus rebelle :

    Thermor code 292039
    3000 w
    N/S 082535324
    300 l
    0.6 mpa maxi.

    il a 5 ans, et m'a toujours donner du fil à retordre, j'ai changer 3 fois le groupe de securité à cause de vidanges nocturnes intempestives (constatable aisement par la grooosse flaque à la sortie du tuyau dans le jardin. A chaque changement cela a reglé le probleme.

    Reducteur de pression installé à l'arrivée d'eau generale depuis le debut, controlée par manometre.

    Dernier changement il y a 1 mois, j'ai pris un groupe assez costaud, pas d'ecoulement en journée, mais nouveaux "lachés" nocturnes.

    Un detail, le compteur electronique EDF est out depuis 1 mois, j'attends leur passage pour remplacement, je suis donc en marche forcée.

    Et la, depuis 2 jours, plus d'eau chaude !

    J'ai fait les verifs suivantes :
    - arrivée d'eau ok
    - Electricité presente à l'entree du cumulus
    - demontage et test du thermostat (methode du briquet) pas de tartre et un clac qui indique sa bonne marche (si je me trompe pas)

    Et donc je suis bloqué...ma connaissance en plomberie et cumulus etant plus que limitée, je me pose la question de la resistance avant d'appeler un pro.

    Je promet l'edification d'une statue ainsi que du figatellu à vie si vous avez (encore) un bon conseil.

    Merci d'avance
    -

    RépondreSupprimer
  111. Bonjour

    @Cathy
    Votre chauffe-eau a eu une belle vie ! Il n'existe pas à proprement parlé de classement, mais une norme. Ainsi, pour un chauffe-eau de qualité et performant, il est recommandé de choisir un produit certifié "NF Electricité Performance qualité C" et disposant d'une protection de cuve dynamique, c'est à dire qui s'adapte en fonction de la qualité de votre eau (ex. ACi Hybride de chez Atlantic).

    @Stéphane
    Merci beaucoup pour votre commentaire dithyrambique :)
    Nous ne comprenons pas trop votre soucis car si votre ballon chauffe en périodes creuses, il est tout à fait normal d'avoir un écoulement la nuit du à la dilatation de l'eau lors de la chauffe : pour l'éviter, vous pouvez rajouter un vase d'expansion sanitaire.
    Concernant la non chauffe depuis quelques jours, avez-vous vérifier la valeur ohmique de la résistance (d'une vingtaine d'ohm dans votre cas : R=U²/P soit en mono 230²/3000 = 18 ohm) pour savoir si elle n'était pas "claquée" ou de l'alimenter en direct (sans passer par le thermostat pour être certain que ce n'est pas lui qui est HS) et vérifier si le compteur EDF "tourne" plus rapidement ?

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  112. Merci pour la reponse :).

    En fait, j'ai pris la peine d'acheter un ohmetre (correct pour le nom ?) et fait une verif du thermostat et de la resistance.

    Eeeeeeeet......

    Thermostat HS ! achat de piece et remplacement ce Lundi, cout total de l'operation : moins de 60 €.

    J'ai retrouvé de l'eau chaude :) :).

    Pour les ecoulements nocturnes, j'avais noté qu'un leger filet etait normal, mais parfois j'en etait à presque avoir des grenouilles qui emménageaient pres de la sortie tellement c'etait enorme, je pense que le thermostat devait pas mal deliré depuis un bout de temps.

    J'ai eu la flemme de vidanger et controler le calcaire sur la résistance, je le ferai certainement aujourd'hui peut etre....ou alors demain, ce sacré soleil, nous donne la fleeeemme.

    Bon desolé pour la statue et le figatellu, mais votre blog merite bien un apero si vous passez par Bastia ;)

    Ti Ringrazie, salute.

    RépondreSupprimer
  113. Je viens de changer mon chauffe eau electrique 200l vertical.sur l'arrivée d'eau froide au cumulus il y a un réducteur de pression juste avant le groupe de sécurité tout neuf (que j'ai changé 1 fois croyant le premier défectueux). J'ai 2 circuits d'eau froide branchés en T sur l'arrivée du compteur avec sur chacun un robinet de coupure d'eau. le circuit A va vers le mélangeur de la cuisine, les wc, les mélangeurs de la salle de bain. Le circuit B va vers le chauffe eau et de là l'eau chaude dessert le mélangeur de la cuisine, et les mélangeurs de la salle de bain.
    Lorsque le cumulus est plein d'eau qui a chauffé normalement, de l'eau s'écoule par le groupe de sécurité bien que le ballon ne soit plus en chauffe (système de chauffage la nuit). si je coupe l'arrivée d'eau froide sur le ballon (circuit B) l'eau coule toujours. Si je coupe l'arrivée d'eau froide sur le circuit A et que je laisse le circuit B ouvert l'eau ne coule plus par le groupe de sécurité. Je précise que ce n'est pas une fuite de tuyauterie ou de serrage, le cumulus continue de se remplir par le circuit A puisque si je le ferme ça ne coule plus. Qu'elle est la solution? d'où vient cette eau du circuit A? Est-ce le cumulus qui a un problème?
    Merci de me répondre car je ne sais plus quoi faire.

    RépondreSupprimer
  114. Bonjour mon ballon fait un bruit quasi permanent de cocotte minute il fuit aussi quasi tout le temps au niveau du groupe de sécu ,qui a d'ailleurs été changé il y a 2mois, quel pourrait etre le problème? La maison est neuve ,nous avons fait construit il y a 18mois donc le ballon a le meme age. Merci de votre réponse. Guye.

    RépondreSupprimer
  115. Bonjour

    @Post du 11/09:
    Avez-vous aussi un réducteur de pression général ? Car il semble que vous ayez une pression élevée (supérieure à 7 bar) qui part sur le circuit A, avec aussi une communication EF/EC sur l'un des mitigeurs (cela arrive fréquemment suivant la qualité des produits) qui va alors aussi augmenter progressivement la pression sur le circuit B pour s'équilibrer avec celle du circuit A. Montez un réducteur de pression aussi sur circuit A pour voir si le problème persiste, et essayer de déterminer (en les isolant un par un) quelle robinetterie pose apparemment problème.

    @Post du 19/09:
    Étrange effectivement pour un ballon aussi récent. Etes-vous dans une région particulièrement calcaire (la résistance serait-elle déjà très entartrée d'où les bruits de vaporisation) et avez-vous vérifié la pression d'eau en entrée de ballon, elle doit être aux alentours des 4 bar environ (à débit zéro pour fonctionnement à 3 bars). Si cela n'est pas le cas, il faut que vous installiez un réducteur de pression.

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  116. Pour la question du 11 09 2013 10:37
    J'ai résolu le problème: il s'agissait du mitigeur thermostatisque de la douche (branché sur le circuit A pour l'eau froide et B pour l'eau chaude) qui renvoyait l'eau froide dans le circuit B quand il était fermé.
    Merci de votre réponse.

    RépondreSupprimer
  117. Nous sommes satisfaits d'avoir pu vous aider dans votre recherche de panne. Effectivement, comme nous vous l'indiquions, les mitigeurs thermostatiques sont souvent à l'origine de ce problème. Il est ainsi recommandé de plutôt s'orienter sur des produits de marque, de qualité professionnelle, plutôt que sur du matériel de GSB ou vendu sur des sites d'enchères, même s'il s'agit de produits de marques connues : car les filières d’approvisionnement ne sont pas les mêmes, et les produits peuvent ne pas avoir passé avec succès tous les contrôles qualité du fabricant et avoir été écoulés sur un second marché !

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  118. Bonjour,
    il y a eu une coupure d'eau pendant plusieurs jours .
    L'eau vient d'être remise mais je viens de constater que je n'ai plus d'eau chaude au robinet.
    Le ballon a-t-il pu être endommagé par le manque d'eau?
    Existe-il une sécurité?
    Que dois-je faire?
    Merci de votre aide
    Danièle

    RépondreSupprimer
  119. Re guye, alors on a changé le groupe de sécurité et mis un réducteur de pression , cela ne fait plus de bruit ( quel calme , que du bonheur), le groupe de sécurité qu'on avait déjà changé il y a 2 mois env. été plein de calcaire. On vit ds l'oise ( région eau dur), pensez vous qu'il serait bon de mettre un adoucisseur et si oui ou exactement car on a pas de place au niveau du ballon, peut on le mettre nous meme et quel serait son prix env.? Merci de vos réponse. Guye.

    RépondreSupprimer
  120. Bonjour

    @Post du 25/09
    Une coupure d'eau ne peut pas normalement endommager un ballon. En revanche, s'il y a eu des travaux sur le réseau, des résidus (boues) peuvent avoir colmater des organes comme le groupe de sécurité, la canne d'admission en eau froide du ballon, ou le réducteur de pression. Ce dernier, suivant son âge, peut d'ailleurs aussi "lâcher" lors d'une coupure d'eau. Ceci nous arrive quelque fois lorsque nous coupons l'arrivée d'eau générale pour une intervention : à la réouverture de la vanne générale, plus de pression !

    @Guye,
    Heureux d'avoir pu vous aider dans la résolution de votre problème de bruit par l'ajout d'un réducteur de pression.

    Pour l'emplacement d'un adoucisseur, unique solution viable lorsque l'on dépasse une certaine dureté, il faut que vous l'installiez juste après l'arrivée d'eau générale (et non que sur le réseau d'eau chaude comme certains peuvent le communiquer) afin de protéger l'ensemble de votre réseau sanitaire (et notamment l'électroménager qui chauffe de l'eau froide !).

    Attention, dans le domaine des adoucisseurs, il n'existe que 2 "vrais" fabricants dans le monde : L'américain Cullingan, et l'européen BWT qui possède les marques Cillit et Permo (fabrication par ailleurs 100% française !). Tout ce que vous pourrez trouver ailleurs, internet, GSB, boutiques ne sont que des produits assemblés avec tous les risques inhérents à ces produits (aucun sav, sécurité sanitaire, consommation d'eau et de sel importante !). En terme d'adoucisseur ultra compact et ne réclamant que très peu d'entretien (résines hautes performances), nous vous recommandons le Permo Viseo. Pour vous aider dans votre choix d'adoucisseur.

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  121. Bonjour, tout d'abord, bravo pour la pertinence et la rapidité des réponses. On sent qu'on a à faire à des passionnés.
    Ma question concerne une éventuelle économie d'énergie (sur un ballon 100L en mode permanent). Vaut il mieux mettre le thermostat de façon à avoir une eau très chaude et ainsi en dépenser moins aux robinets ou plutôt le regler sur une valeur moyenne pour éviter des déclenchements répétés??? En vous remerçiant. Jerome

    RépondreSupprimer
  122. Bonjour Jérôme,

    Merci beaucoup pour votre appréciations sur nos publications !

    Difficile de vous répondre précisément. L'idéal est ainsi de pouvoir chauffer l'eau à une température "suffisante" pour couvrir la totalité de vos besoins journaliers en eau chaude mitigée. Car si vous élever l'eau à une température trop élevée, le risque est qu'il vous reste de l'eau chaude (donc chauffée pour rien) avec une augmentation significative des déperditions thermiques du ballon dans l'ambiance. A l'inverse, avec une eau trop basse, hormis le risque de légionellose, vous risquez de manquer d'eau et de faire fonctionner fréquemment la chauffe avec une perte d'eau à chaque fois (via le groupe de sécurité, sauf si vous avez un vase d'expansion sanitaire).

    Ainsi, le mieux est que vous fassiez des tests en jouant progressivement sur le thermostat pour arriver à ce que la température de chauffe du ballon couvre vos besoins. Ou de remplacer votre ballon par un modèle "intelligent" (par exemple Atlantic Vizengo) qui peut le faire automatiquement pour vous et ce chaque jour de la semaine !

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  123. Bonjour,

    Je constate du jour au lendemain que je n'ai plus d'eau chaude. A quoi cela peut etre dû ? du compteur électrique, mais celui-ci est enclenché normalement et je l'ai mis en I forcé depuis 2 jours mais rien. ou du cumulus en lui-même. J'ai fait aller la van afin d'écouler un peu dans le doute de calcaire... bref je ne sais pas trop par quoi commencé et seule avec 2 enfants je ne suis pas dans la possibilité financière pour appeler un dépanneur.
    Pouvez-vous me communiquer quelques tests qui peut-être serais suceptible de résoudre mon problème ? Vous remerciant par avance.

    RépondreSupprimer
  124. Bonjour,

    Concernant la non chauffe depuis quelques jours, vous pouvez déjà vérifier que la tension arrivent bien aux bornes du chauffe-eau, puis vérifier la valeur ohmique de la résistance (d'une dizaine d'ohm en général : R=U²/P soit en mono 230²/Puissance du CE) pour savoir si elle n'est pas "claquée", puis enfin de l'alimenter en direct (sans passer par le thermostat pour être certain que ce n'est pas lui qui est HS en le réarmant au besoin) en vérifiant que le compteur EDF "tourne" plus rapidement. Attention dans tous les cas à veiller à bien prendre toutes les précautions lors de vos contrôles, et dans le doute, de plutôt utiliser les services d'une personne expérimentée en vérifications électriques.

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  125. Bonjour,

    J'ai apparemment un problème avec mon chauffe eau car je n'ai plus autant de pression que je devrais avoir pour le lavabo cuisine ainsi que la salle de bain. C'est pourquoi je vous demande comment résoudre ce problème?
    Merci de vos réponses.

    RépondreSupprimer
  126. Boujour, C'est vrai que vos remarques sont pertinentes et toujours clairement expliquées. Donc merci. Je vais bientôt aménager dans une maison qui a un cumulus de 200 L ou 300 L alors que je vis seule (je suis une célibataire endurcie !). Je ne vais donc pas consommer une telle quantité par jour et j'ai déjà peur de ma facture EDF, même si j'ai HP/HC. Dois-je opter pour un cumulus plus petit (que je pourrais raccorder pour basculer entre un montage "série" ou "parallèle" ) ou peut-on installer sur un cumulus déjà monté un système ECS dit "intelligent" (donc en pièce annexe du cumulus) ? Merci pour vos conseils et bonne journée. Annie

    RépondreSupprimer
  127. Bonjour,

    @post du 07/11/2013 à 21:11
    Avez-vous aussi un soucis de pression au niveau de l'eau froide ? Si c'est uniquement sur l'eau chaude, peut-être que du calcaire a obstrué la canne de puisage d'eau chaude dans le chauffe-eau ce qui limite le débit. Si vous avez le problème aussi sur l'eau froide, peut-être avez-vous un problème du côté de votre réducteur de pression général (voir aussi des 2 robinetteries).

    @post du 07/11/2013 à 23:39
    Nous vous remercions pour votre appréciation.
    Vous ne pouvez pas rajouter de système intelligent (type Atlantic "Vizengo") sur un ancien chauffe-eau. Si le chauffe-eau est dans un environnement non chauffé, nous vous conseillons effectivement de passer soit sur un ballon de plus petite capacité ou sur un modèle "intelligent" qui vous permettra de faire face à des besoins plus importants au cas où. Une dernière possibilité (mais qui a ses limites) est de régler le thermostat du ballon actuel pour une température plus faible aux alentours des 45°C.

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  128. Bonjour, je vis seul & voudrais savoir si c'est plus économique d'arrêter le chauffage du ballon d'eau chaude tous les 2 jours vu que l'eau reste chaude, afin de faire des économies d'énergie?

    RépondreSupprimer
  129. Bonjour,

    Dans l'absolu "oui" si la quantité d'eau chaude vous est suffisante. Vous limiterez les pertes du ballon par déperditions dans l'ambiance, qui sont d'autant plus importantes que la température de l'eau à l'intérieure du ballon est élevée. L'économie reste néanmoins très limitée avec un ballon de "bonne" catégorie. Dans tous les cas, au final, vous devrez dépenser la même quantité d'énergie pour réchauffer l'eau.

    L'idée plus pratique (pour éviter de manipuler le disjoncteur tous les 2 jours !) lorsque le chauffe-eau n'est pas équipé d'un système de chauffe intelligent, c'est de plutôt baisser la température de consigne de l'eau (au alentours des 50°C) si utilisation de l'eau chaude est continue (pour éviter le risque de développement des légionelles) ce qui permettra d'utiliser quasiment la totalité du volume du ballon (et donc limiter les pertes) en mitigeant à l'eau froide plus d'eau chaude aux points de puisage. Vous réchaufferez certes plus d'eau mais aussi à une température moins élevée.

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour la réponse & meilleurs vœux pour 2014*

      Supprimer
  130. Bonjour

    Mon ballon d'eau chaude se trouve dans une pièce non isolée et non chauffée. Craint-il le gel? Comment le protéger?

    RépondreSupprimer
  131. Bonjour,

    Un chauffe-eau doit être normalement installé dans un local protégé des intempéries et qui ne descend pas en dessous de 0°C toute l'année. Si le ballon est installé dans un local qui descend en dessous de 0°C en période hivernale, le groupe de sécurité peut geler entraînant la rupture de la cuve par surpression.

    Si cela n'est vraiment pas possible, il faut a minima installer à l’abri du gel l'organe/groupe de sécurité, ainsi que le tuyau de décharge qui lui est raccordé.

    Enfin, il est recommandé de calorifuger les tuyauteries et les organes de sécurité.

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  132. Bonjour,
    La question va paraître inhabituelle... En fait je suis un français vivant en Afrique, dans une maison avec ballon d'eau chaude, mais le débit d'eau chaude diminue de jour en jour. Je me demande, étant donné que l'eau est souvent ici chargée de boue, si ce débit qui dimunue ne pourrait pas être dû à l'accumulation de boue dans le ballon. Qu'en pensez-vous? Merci

    RépondreSupprimer
  133. Bonjour,

    La boue véhiculée est en général éliminée en continu lors du puisage. Elle peut simplement tomber au fond de la cuve par décantation lorsqu'il n'y a pas de puisage d'eau chaude. Au contraire du calcaire, elle aura quand même plus de mal à se fixer et se solidifier sur les cannes d'entrée d'eau (en bas de ballon) ou de puisage d'eau chaude (en haut de ballon), et donc de limiter ensuite le débit.

    En revanche, peut-être que le groupe de sécurité est obstrué par de la boue. Essayez de faire un simple test (attention sans mise en chauffe) : supprimez le groupe de sécurité et remplacez le par exemple par un flexible le temps du test pour éviter d'acheter un groupe inutilement si le problème de vient pas de lui. Vérifiez alors le débit en sortie de ballon.

    Enfin, ce sont plutôt les robinetteries (notamment thermostatiques) qui n'aiment vraiment pas le calcaire ou le limon. Idem, essayez de mesurer le débit en sortie de tuyauterie, sans passer par la robinetterie.

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  134. Bonjour et merci pour votre présentation très clair.
    J'aurais une petite question, on vient de me poser un ballon d'eau chaude et j'ai constaté un impact sur un coté du ballon (petit éclat de peinture qui a sauté). Y a t'il un risque électrique du fait de l'impact ?
    En attendant votre réponse merci encore pour les informations

    RépondreSupprimer
  135. Bonjour, je suis Stéphane

    J'ai un ballon tout neuf depuis 3 mois..... de 75 litres.
    Je prenais des douches rapides pendant que je travaillais..
    Hors je me trouve à la maison en ce moment en permanence, et je
    je constate que ma douche n excède pas 7 min....
    Est ce normal ?
    Peut on y pallier ?
    Indication : ayant une petite fuite dans les wc en ce moment, je coupe systématiquement l'arrivée d eau générale....... surtout pendant la nuit....
    Est ce la cause ?
    PS : je vis seul

    Merci de vos conseils et remarques...

    Stéphane

    RépondreSupprimer
  136. Bonjour,

    @post du 04/12/2013 à 09:05
    Aucun risque sachant que le ballon doit être obligatoirement raccordé à la terre et sur une alimentation protégée dédiée.

    @post du 12/12/2013 à 00:48
    Suivant la qualité et la catégorie du ballon, le coefficient V40 (voir ici pour d'info : http://chauffe-eau-illico.com/guides/comment-bien-choisir-son-chauffe-eau/25-v40-volume-eau-chaude-mitigee-chauffe-eau) est plus ou moins important : en général de 1.3 à 1.8. Ainsi dans le pire des cas, vous disposez de 1.3 x 75L d'eau chaude à 40° (100L). Ensuite, suivant le débit de votre douche (en moyenne 6 à 12L/min), vous disposez de 8 à 16 minutes de douche ...

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  137. bonjour et bravo pour ce blog ultra bien fait!
    j ai un ballon chaffoteaux CSI 300 qui fuit par le haut. de l'eau chaude suinte.
    que dois je faire?
    merci de votre aide

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, et merci beaucoup pour votre appréciation.

      S'il ne s'agit pas d'une fuite au niveau du raccord d'eau chaude souvent située sur le haut du ballon dans le cas d'un 300L (point à vérifier), vous allez malheureusement devoir changer votre chauffe-eau prochainement car la cuve est certainement légèrement percée. Le suintement va progressivement augmenter ...

      Bien cordialement,
      L'équipe ELYOTHERM

      Supprimer
  138. bonjour,
    je viens de faire installer un cumulus. Je n'ai pas les heures creuses. Mon plombier me recommande d'installer une horloge afin que le cumulus ne fonctionne pas en permanence !
    Je ne comprend pas pourquoi. En principe il ne fonctionne que si la température de l'eau est descendue à un certain niveau?
    Y a t il des explications à cette proposition ?
    merci pour des explications .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Il y a effectivement que très peu d'intérêt à faire fonctionner votre chauffe-eau sur des plages particulières si vous n'avez pas de tarification HP/HC.

      A la rigueur, si vous avez un usage à heures régulières de l'eau chaude, vous pouvez effectivement par exemple décider de faire chauffer le ballon juste avant, puis interdire la chauffe pour éviter que le ballon ne déperde (se refroidisse) dans l'ambiance inutilement (plus ou moins suivant l'emplacement du chauffe-eau) jusqu'au prochain usage, au risque que la chauffe se relance si le thermostat se déclenche.

      Bien cordialement,
      L'équipe ELYOTHERM

      Supprimer
  139. Bonjour !
    Tout d'abord, merci pour votre patience, le temps consacré à répondre et l'aspect pédagogique de votre blog, même pour des personnes, qui comme moi sont assez hermétiques à l'aspect technique et sont des billes en bricolage.
    Je me permets de vous solliciter à mon tour pour le problème suivant :
    Je dispose d'un cumulus Atlantic blindé 200 L de l'âge de l'immeuble, soit près de 9 ans et demi.
    Il fuit depuis quelque temps (un peu de mal à trouver la fuite car la flaque n'était pas juste en-dessous de l'objet du délit et comme je n'y entend goutte (sic!)), En fait, après maintes recherches sur le net, j'ai fini par découvrir qu'il s'agissait du réducteur de pression. Il perd maintenant un bon verre à eau la nuit (piloté heures creuses nuit) et un verre à liqueur dans la journée, C'est grave, docteur ? Risque-t-'il de lâcher très vite où ça peut attendre quelques mois pour une intervention ?
    J'ai fait détartrer le cumulus en juin 2012 (j'avais lu qu'il fallait le faire mais il fonctionnait très bien). Malheureusement, on l'a vidé 2 fois car des dépôts calcaires se seraient redeposés lors du vidage et ça m'avait coûté près de 400 € sans aucun changement de pièces... (calcaire enlevé : 1/3 de seau de chantier, anode rongée jusqu'à la moitié).
    Je compte fa ire changer le réducteur de pression et le GS qui est d'origine. L'analyse est-elle bonne ?
    Pouvez-vous m'indiquer le prix approximatif de cette intervention (j'habite en IDF) ?
    Est-ce que ça vaut le coup ? Je lis que l'espérance de vie des cumulus est d'une dizaine d'année, est-ce si rare de les conserver 12 ou 13 ans ?
    Merci d'éclairer ma lanterne !
    Cordialement,
    Sylvie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Sylvie,

      Suivant la qualité de l'eau, la gamme de produit et son emplacement d'installation, un chauffe-eau de type "blindé" peut avoir une durée de vie bien plus limitée !! Si votre ballon actuel à déjà près de 10 ans, c'est extrêmement bien. Sachez que certains ne durent aujourd'hui à peine que 2 ou 3 ans ! idem pour votre groupe de sécurité s'il a tenu aussi longtemps.

      Il nous est sinon assez difficile de vous répondre sur les prix dans votre région : ils peuvent être vraiment très "différents" de ceux pratiqués en province ! Par exemple pour environ 400€ sur Lyon, vous auriez eu une installation d'un chauffe-eau neuf ! Donc le détartrage perd beaucoup de son intérêt ...

      Compte tenu de l'age du chauffe-eau vous devriez peut-être envisager plutôt de remplacer l'ensemble de l'installation et éviter ainsi de repayer dans quelques mois si vous ne changiez que le GS et le RP aujourd’hui. Si la fuite vient effectivement du RP (et non du ballon) et est minime, vous pouvez encore attendre, ça ne lâche pas d'un coup ! Mettez simplement un récipient en dessous et surveiller régulièrement.

      Bien cordialement,
      L'équipe ELYOTHERM

      Supprimer
  140. Merci infiniment pour votre précieuse analyse ! Je comprends qu'effectivement, il vaut mieux que j'arrête les frais conséquents sur un ballon à l'espérance de vie désormais limitée pour repartir sur une installation neuve (RP compris), surtout que je vise les cumulus stéatite avec anode en titane...hum la note en IDF !
    J'ai un doute concernant la capacité du ballon : mon immeuble avait été équipé de ballons 200 l (T2 et T3 confondus). Je suis dans un T2 de 42 m² avec salle de bains (mais adepte de la douche), je vis seule, je reçois peu et en naviguant sur le web, j'en avais conclu qu'un 100 l me suffirait. Cependant, si je me réfère aux préconisations Promotelec, c'est le 150 l qui est gagnant lorsqu'on a un contrat HC/HP, ce qui est mon cas. Mon logement est estampillé Vivrelec, est-ce que ça a un lien avec Promotelec ? Ou simplement faut-il que je remplace par une contenance identique, soit 200 l ?J'avoue que je suis un peu perdue....Merci beaucoup de me lire
    Bien à vous,
    Sylvie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Sylvie,

      Le label Promotelec est une sorte de garantie de confort et de performance lorsque vous achetez un logement neuf. Vivrelec est plutôt une offre d'EDF permettant de recommander des solutions et produits performants pour un logement en électrique (la encore une sorte de garantie).

      Mais lors du remplacement, vous êtes totalement libre de choisir le modèle qui répond à vos besoins surtout si le nombre de personnes est différent de ce qui avait été retenu pour la surface de l'appartement. Compte tenu de vos usages, même avec une tarification HP/HC, un 100L peut effectivement tout à fait convenir et vous coûtera légèrement moins cher en limitant les déperditions inutiles.

      Ou bien, vous pouvez rester sur un 200L mais en optant pour un modèle "intelligent" (gamme "Vizengo" chez Atlantic) qui produira juste la quantité quotidienne d'eau chaude nécessaire (tout en permettant plus au besoins pour les jours exceptionnels).

      Bien cordialement,
      L'équipe ELYOTHERM

      Supprimer
  141. Merci bien pour toutes ces explications claires et précises, ainsi que pour votre disponibilité. Ce blog est une vraie mine ! Et bien, il n'y a plus qu'à budgétiser now... Bonne continuation à toute l'équipe !
    Bien à vous,
    Sylvie

    RépondreSupprimer
  142. Bonjour je me demandais quelque chose en ce moment je consomme plus en heure pleine on est en hiver je chauffe pas en électrique est ce que le cumulus pour garder la temperature de l eau chaude consomme en journée aussi c a dire hors heures creuses? Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Si vous êtes bien en tarif HP/HC et que le contacteur lié à ce tarif n'est pas défectueux (bloqué en enclenché), le CE ne consomme pas d'électricité (ceux avec de l'électronique disposent par ailleurs d'une batterie pour pallier à la coupure d'électricité).

      Votre consommation peut donc venir d’ailleurs, car en hiver, on doit éclairer par exemple plus longtemps. Ou bien l'eau froide arrivant dans les machines à laver est à une température plus basse et il faut dépenser plus d'énergie pour l'élever à la même température ...

      Bien cordialement,
      L'équipe ELYOTHERM

      Supprimer
  143. Ah d accord même si le cumulus est dans un garage ou il fait très froid? Parce que je n ai rien changer a mes habitudes de consommation. Cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Oui ça n'a rien à voir. Car quand le contacteur HP/HC est en position HP, aucune alimentation électrique n'arrive au chauffe-eau, donc aucune consommation. L'alimentation du chauffe-eau est assurée uniquement lorsque le contacteur reçoit le signal EDF de passage en HC ou si vous forcez manuellement le contacteur (pour repérer le contacteur dans le tableau électrique, c'est un module avec en général écrit dessus, "0 ou off" - "auto" - "1 ou on"). Attention aussi, certaines installations ne disposent pas de contacteur HP/HC et utilisent à la place une horloge calée sur les plages creuses. Cette dernière peut-être alors déréglée ou défectueuse, et donc déclencher la chauffe du chauffe-eau en période pleine.

      Dans tous les cas, plus il fait froid dans le garage, et plus la température de l'eau stockée diminuera rapidement et il faudra donc plus d'énergie (mais normalement uniquement en heures creuses) pour réchauffer plus eau.

      Bien cordialement,
      L'équipe ELYOTHERM

      Supprimer
  144. guicherd roland19 février 2014 08:00

    bonjour.
    Je désirerais faire installer un cumuls électrique mais est il possible de le poser tete en bas en inversant l'entrée et la sortie de l'eau. Le rouge deviendrait l'entrée d'eau froide et le bleu sortie d'eau chaude. Ce qui réduirais considérablement la longeur de la tuyauterie et des coudes en moins.J'aimerais votre avis sur ce sujet qui semble t'il n'a jamais été abordé.
    Merci d'avance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Techniquement, ça pourrait bien sur fonctionner. Car en inversant les raccordements, la "canne" eau froide (normalement en bas) se retrouverait bien à puiser de l'eau chaude en haut du ballon, et l'inverse pour la canne eau chaude qui alimenterai le ballon en eau froide par le bas.

      Mais vu que la canne "eau chaude" ne dispose pas de brise jet, en servant d'arrivée d'eau froide dans le ballon, elle créera tellement de perturbations dans les strates d'eau que celle-ci sera finalement tiède. Pour plus d'info : principe de la stratification dans un ballon d'eau chaude.

      Une autre point à prendre aussi en compte : les fixations murales sont (normalement) prévues pour être utilisées que dans un seul sens.

      Bien cordialement,
      L'équipe ELYOTHERM

      Supprimer
  145. Un tres grand merci pour votre réponse. Je craignais que la sonde placée en haut ne déclenche trop rapidement et que l'eau ne soit pas assez chaude mais ignorait le principe de la stratification. Sans vous je me serais éffectivement retrouvé avec de l'eau tiede sans le savoir. Meme si les fixation sont souvent démontables et dons facile a retourner. Encore une fois merci , vous etes géniaux. Mr GUICHERD.

    RépondreSupprimer
  146. bonjour, j'ai un cumulus Thermor de 200L, comment diminuer la chauffe de l'eau en cas d'absence? merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Si vous êtes sur une version de chauffe-eau "simple" (c'est à dire sans commande intelligente déportée, modèle "Visualis" chez Thermor), vous devez soit utiliser le contacteur Heures Pleines / Heures Creuse (en le positionnant sur "0" lors d'une absence prolongée) si vous possédez ce tarif électrique, ou bien directement couper le coupe-circuit protégeant le chauffe-eau. Ces modules se trouvent dans le tableau électrique.

      Bien cordialement,
      L'équipe ELYOTHERM

      Supprimer
  147. Bonjour,

    En voulant changer le thermostat de notre ballon d'eau chaude, je me suis aperçu qu'il n'y avait pas prise de terre ! Cela m'a l'air dangereux, est-ce bien le cas ? cela dépend-t-il du disjoncteur ?
    De plus, le groupe de sécurité (avec vanne de vidange) est tout entartré, cela est-il représentatif du tartre dans le ballon ?
    Merci d'avance

    Vincent

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Sur le thermostat d'un chauffe-eau, il n'y a effectivement pas de raccordement à la terre. Ceci est tout à fait normal. Le raccordement à la terre (fil vert/jaune) se fait sur une partie métallique de la cuve.

      L’entartrage du groupe de sécurité ne peut pas donner de niveau représentatif pour le ballon. Mais il est clair qu'il sera lui aussi entartré tout comme le groupe, voir certainement plus.

      Bien cordialement,
      L'équipe ELYOTHERM

      Supprimer
    2. Merci pour voter réponse si rapide !
      Ce que j'appelle thermostat, c'est la molette rouge que l'on peut tourner vers + ou - pour changer la température de l'eau, et elle est fixée sur une partie métallique où 2 fils sont connectés (l'alimentation du ballon). A coté se situe une vis avec un symbole de masse, ce que j'ai pris pour un raccordement prévu à la terre. Or il n'y a pas de fil de terre dans les câbles qui vont au chauffe eau (seulement 2 fils).

      Supprimer
    3. Est-ce que votre thermostat ressemble à ceci ? Car effectivement, comme je vous l'indiquais dans ma réponse précédente, la vis avec le symbole de masse est en contact avec la cuve du chauffe-eau (et donc pas directement sur le thermostat). Cette dernière doit être IMPÉRATIVEMENT reliée à la terre (fil jaune/vert sur la photo).

      Si vous avez seulement 2 fils, c'est que votre chauffe-eau n'est pas relié à la terre et est incorrectement installé. C'est un défaut de sécurité grave avec potentiellement un risque d'électrisation des personnes pouvant entraîner la mort (électrocution) ! Faites faire rapidement les modifications nécessaires.

      De plus, l'alimentation du chauffe-eau doit être obligatoirement protégée par un disjoncteur 20A.

      Bien cordialement,
      L'équipe ELYOTHERM

      Supprimer
    4. Bonjour,

      Merci pour votre réponse rapide et précise. C'est effectivement ce à quoi ressemble mon thermostat. J'en ai parlé à mon propriétaire mais ça ne l'affole pas car c'est comme ça depuis 6 ans parait-il ! Y a-t-il un texte ou une norme sur laquelle je peux m'appuyer pour lui montrer que c'est dangereux ?
      Par ailleurs, j'ai entendu parler de ballon d'eau chaude isolés, qui n'ont pas besoin de prise terre, cela existe-t-il ? Il y aurait l'option de refaire l'électricité pour ajouter une prise terre ou celle de changer ballon.
      Merci par avance.
      Cordialement,
      Vincent

      Supprimer
    5. Bonjour,

      Je ne pas parce que le produit est mal installé depuis plusieurs années qu'il n'est pas dangereux !! Drôle de réponse de votre propriétaire !

      Le modèle installé actuellement dispose d'une prise de terre (le constructeur ne l'a pas faite pour faire joli) et elle doit être impérativement raccordée. Ceci fait partie de la norme NF C 15-100.

      A nouveau, la prise de terre est indispensable à votre sécurité ! Le propriétaire est dans l'obligation de procéder aux travaux nécessaires pour que le logement dispose (notamment) d'une prise de terre. Il vous faut notifier votre demande par lettre recommandée avec accusé de réception. Si le propriétaire ne fait pas le nécessaire, sa responsabilité sera engagée en cas de sinistre ou pire !

      Enfin, pouvez-vous nous indiquer où vous avez entendu parler de ballons d'eau chaude isolés électriquement qui ne réclameraient pas de terre ?

      Bien cordialement,
      L'équipe ELYOTHERM

      Supprimer
    6. Bonsoir,

      Merci encore une fois pour ces informations. J'en ai reparlé à mon propriétaire, et l'artisan qui a refait une partie de l'appartement doit passer voir comment raccorder une prise de terre au ballon.
      Celui-ci m'a parlé d'un "disjoncteur 30 mA avec courbe AC" qui permettrait d'éviter un raccordement à la terre mais je suis septique.

      Quant aux ballons d'eau chaude "isolés", j'ai peut-être mal compris. Il s'agissait d'une connaissance travaillant chez un magasin de bricolage qui vend des ballons d'eau chaude notamment.

      Bien cordialement,
      Vincent

      Supprimer
    7. Bonjour,

      Rajouter un disjoncteur différentiel 30mA apporte une sécurité supplémentaire. MAIS ne dispense aucunement d'une terre !!!

      Sur une installation sans terre, si par exemple une phase qui a un défaut touche la carcasse d'un appareil (ex. votre chauffe-eau), le différentiel ne déclenchera pas car l'appareil qui n'est pas relié à la terre ne provoquera pas de courant de fuite que pourra détecter le différentiel ! Par contre, lorsque vous allez toucher la carcasse (ou un animal), c'est VOUS qui allez faire office de terre, et vous prendre une bonne châtaigne (qui peut-être mortelle quoi qu'on en pense, même avant 30mA notamment pour un enfant qui n'a pas la même résistance électrique que nous !). Qui plus est, il faut aussi "prier" et espérer que le différentiel fonctionnera correctement et surtout rapidement ... ce qui n'est pas forcément le cas avec le temps !

      En revanche, avec un appareil relié à la terre, dès qu'il y a le moindre défaut d'isolement, il y a une fuite à la terre que le différentiel détecte immédiatement, ce qui provoque son déclenchement.

      Lorsqu'il n'est pas possible d'installer une prise de terre immédiatement, une technique pour limiter le courant et mieux se protéger consiste à installer un différentiel haute sensibilité de 10mA au lieu du traditionnel 30mA (car à 30mA, on risque une tétanisation des muscles, notamment cardiaque). Mais cela reste une installation HORS NORMES ! Il faut obligatoire Différentiel + Terre.

      Enfin, le type "AC" n'est rien d'autre qu'un différentiel détectant uniquement les fuites de courant alternatif (donc ok pour un chauffe-eau électrique), alors qu'un type "A" qui détecte aussi les fuites de courant continu (utile pour certains appareils électroménagers tels une machine à laver, une plaque de cuisson, ...).

      Bon courage dans vos démarches et surtout n'acceptez jamais une installation électrique, ou au gaz, qui ne vous protège pas totalement ... on ne plaisante pas avec ces énergies !

      Bien cordialement,
      L'équipe ELYOTHERM

      Supprimer
    8. Bonsoir,

      Encore merci pour vos réponses, je viens encore une fois solliciter votre aide.
      Peut-on relier la prise de terre du ballon à la tuyauterie de cuivre en l'absence d'une prise terre ? La tuyauterie est censée être relié à la terre et une mesure donne son potentiel à 0V.
      J'ai lu sur internet que cela était beaucoup pratiqué dans les vieux appartements, mais est-ce bien sécurisé ?
      Merci !

      Cordialement,
      Vincent

      Supprimer
    9. Bonsoir,

      Si vous voulez être responsable de l'électrisation de votre voisin, oui !!

      On relie des tuyauteries (gaz, eau sanitaire, chauffage, ...) à une VRAIE terre uniquement pour réaliser des liaisons équipotentielles, afin d’éviter qu’une différence de potentiel (tension) n’apparaisse entre divers éléments du bâtiment et qu'on s'électrocute en les touchant.

      Bien cordialement,
      L'équipe ELYOTHERM

      Supprimer
  148. bonjour,

    je viens de faire venir un réparateur car je n'avais plus d'eau chaude (à peine tiède). Il m'a indiqué qu'il fallait changer la canne du ballon d'eau chaude et retirer le calcaire (410 euros en tout car 2 heures à 2 d’intervention).
    Sachant que ma chaudière a 15 ans, est ce que vous pensez que ça vaut le coup?

    Si oui, quelles sont les précautions à prendre auprès du chauffagiste?

    merci d'avance

    Sophie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Etes-vous équipé d'un simple chauffe-eau ou bien d'une chaudière ?

      Car avec un chauffe-eau de 15 ans, suivant sa capacité, ça ne vaut certainement pas le coup. Mieux vaut en général repartir sur un ballon neuf (exemples de prix chauffe-eau électrique).

      Avec une chaudière, suivant l'énergie utilisée, il faut en étudier l'intérêt. Les nouveaux modèles étant bien moins consommateurs, les économies d'énergie générées vous permettraient d'amortir plus ou moins rapidement votre nouvel investissement.
      Car même en réparant et dépensant plus de 400 euros, votre chaudière aura toujours 15 ans, au risque d'avoir d'autres pannes dans quelques mois !

      Bien cordialement,
      L'équipe ELYOTHERM

      Supprimer
    2. Merci pour votre réponse. Je viens de faire venir un autre dépanneur il m'a indiqué que ma chaudière pouvait durer encore 10 ans car c'est une Frisquet. Du coup, j'hésite entre:

      - réparer le ballon d'eau chaude
      - changer le ballon d'eau chaude

      Qu'en pensez vous (sachant que nous souhaitons vendre d'ici notre maison d'ici 2 ans)

      Très cordialement.

      Sophie

      Supprimer
    3. Bonjour,

      Si vous pensez vendre votre maison prochainement, vous allez certainement devoir faire réparer.

      Mais vous pouvez aussi décider de remplacer la chaudière par un modèle performant (chaudière à condensation), qui vous permettra peut-être de valoriser votre bien pour en faciliter la vente (meilleure étiquette énergétique, chaudière neuve). C'est à vous d'estimer si selon votre bien, cet investissement peut s'avérer intéressant. Il nous est malheureusement difficile de vous donner meilleurs conseils.

      Bien cordialement,
      L'équipe ELYOTHERM

      Supprimer
  149. J'ai une question complémentaire. Est ce qu'on peut mettre un ballon d'eau chaude d'une autre marque que Frisquet sur une chaudière Frisquet.

    encore merci.
    Sophie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      En remplacement, directement et simplement à l'intérieur de la chaudière, ce n'est pas possible.

      Mais un nouveau préparateur ECS externe peut très bien être raccordé à la chaudière avec un circuit hydraulique adéquate, en condamnant l'ancien ballon.

      Bien cordialement,
      L'équipe ELYOTHERM

      Supprimer
  150. Bonjour et bravo pour votre article très instructif et les réponses précises que vous faites à tout les commentaires.
    Je me permet à mon tour de vous poser une question.
    Mon propriétaire à installé un nouveau cumulus il y a un an environ, pour remplacer l'ancien qui était totalement fichu. Depuis que j'habite dans ce logement je n'ai jamais touché, ni actionné aucune manette de purge sous le ballon, on m'avait dit que ce n'était pas la peine de le faire car cela se fait automatiquement, idem pour le ballon neuf. Et effectivement j'ai toujours vu et entendu mon cumulus se purger régulièrement seul, avec un peu de reflux d'eau sur le sol. Idem avec le nouveau ballon. Mais depuis une quinzaine de jours, lors de ces purges, une odeur d’œuf pourri très incommodante se dégage, cela fait 4 ou 5 fois que cela se produit, surtout le soir mais je ne suis pas la en journée donc j'ignore si cela arrive à chaque fois qu'il se purge. Savez-vous ce qui se passe? Et surtout que me conseillez-vous de faire? Je précise que mon eau, aux robinets, n'a aucune odeur ni couleur inhabituelle. Le propriétaire n'étant pas très causant je n'ai eu aucune info sur l'appareil, son type ou sa marque, il y a juste écrit sur un sticker collé sur le ballon la marque "atlantic".
    Je vous remercie d'avance pour votre réponse.
    Annie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Nous vous remercions pour vos compliments.

      Tout d'abord, contrairement à ce que l'on a pu vous dire, le groupe de sécurité doit être normalement actionné régulièrement ! Ceci est d'ailleurs clairement mentionné dans toutes les notices des fabricants de chauffe-eau sérieux.

      Ceci d'une part vous permet de vérifier son bon fonctionnement, de retirer les dépôts de tartre, et par la même occasion, de détecter éventuellement au plus tôt s'il n'y a pas de fuite aux alentours. Bien que l'ouverture du groupe de sécurité soit automatique, il ne s'ouvre que si la pression d'eau est supérieure à sa pression de tarage. Or s'il deviens défectueux, il peut très bien ne plus s'ouvrir ou s'ouvrir en permanence !

      Concernant l'odeur "d’œuf pourri", si le siphon du chauffe-eau ne s'est pas désamorcé (remontées d'odeurs d'égouts), elle ne peut normalement venir que d'une réaction chimique avec le magnésium de l'anode du chauffe-eau et une eau avec un taux de sulfates élevé. Cette réaction chimique provoque un dégagement d'hydrogène sulfuré très malodorant caractéristique effectivement des oeufs pourris. Ce phénomène désagréable n’est pas du tout dangereux et il suffit de traiter l'eau ou de démonter l'anode magnésium (mais vous en perdrez aussi le bénéfice dans la protection de la cuve). Les chauffe-eau avec protection ACI ne sont quant à eux pas concernés par les réactions d’anode magnésium.

      Bien cordialement,
      L'équipe ELYOTHERM

      Supprimer
  151. Bonjour
    Moi je me tourne vers vous pour un problème de pression d eau chaude et de sifflement quand je puise cette eau
    Groupe de secu neuf
    Limiteur de pression neuf
    Melangeur thermostatique neuf et tous les joints mais toujours pas de pression
    J ai de leau chaude pas tres chaude
    Est ce que le tartre peut etre a l origine de ce phénomène ( ballon chaffeautaux de 7 ans) jamais detartrer.
    A la sorti haute de mon ballon j ai de leau chaude tres chaude mais pas au robinet .
    Peut on demonter la canne d alimention d eau chaude pour la detartrer.
    Super blog et plein de conseil pertinant continuer ainsi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Difficile de vous répondre précisément sans être sur place. Mais bien souvent, les problèmes d'eau tiède viennent d'un mitigeur thermostatique défectueux, et notamment quand il est neuf et qu'il vient juste d'être changé !! L'idée est donc déjà de vérifier la température de l'eau directement en sortie de tuyauterie en démontant le mitigeur et s'assurer que le problème ne vient pas de là.

      Idem pour la pression / bruit de sifflement. Démonter le limiteur de pression pour vérifier la pression d'eau qui vous est délivrée par la ville sans ce dernier. Est-elle correcte/suffisante ? Enfin, faire aussi des tests avec un autre groupe de sécurité.

      Bien cordialement,
      L'équipe ELYOTHERM

      Supprimer
  152. Re bonjour derniere question quelle produit utiliser pour detartrer la résistance chauffante . Merci d avance pour vos reponse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Il existe tout un tas de produits ou d'astuces (de grand mère !) pour détartrer : vinaigre blanc, acide chlorhydrique, produits professionnels (ex. Fernox Limescale Remover DS-3), ...

      Bien cordialement,
      L'équipe ELYOTHERM

      Supprimer
  153. Salut tous le monde .
    Ca y est mon problème est resolu il y avait un bouchon de calcaire a la sortie de la canne d eau d eau chaude a environ 9 cm . Je l ai enlever avec un fil de fer rigide et comme j avai vider le ballon j en ai profité pour le détartré changer le joint de bride et netoyer la résistance chauffante .
    Au fait j ai retiré 2 sceaux de 20 litre de calcaire pour 7 ans de fonctionnement (raisonnable de mon point de vue).
    C trop bon de retrouver l eau bien chaude et la pression .
    Merci pour vos conseils et bonne continuation.

    RépondreSupprimer
  154. Bonjour,
    J'ai changé mon ballon d'eau chaude il y a deux mois ( ariston 300lt ) et il y a quelque jours le thermostat s'est mis en sécurité. Je l'ai donc ré armé mais le souci est que les fil chauffe énormément, ils ont même fondu sur 4 cm a partir des bornes du thermostat quand j'ai augmenté la température de chauffe de celui ci.je me demande donc si le problème vien du thermostat ou de la résistance et comment le vérifier ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Etes-vous sure que le câble alimentant votre chauffe-eau est de section suffisante (fil rigide 2.5mm²) pour la puissance de la résistance du nouveau chauffe-eau (étiez-vous déjà sur un 300L avant ? car la résistance d'un 300L est en général de 3000W).

      L'alimentation est-elle protégée par un module disjoncteur 20A ou un fusible 16A ? S'il y avait un court-circuit ou une sur-intensité, c'est ce dernier qui doit "sauter" et non les fils qui fondent !

      Pour vérifier la résistance, avec un ohmmètre, celle-ci doit être d'une vingtaine d'ohm (18-20Ω)

      Pour le thermostat, vérifier qu'il n'y a pas de fuite avec un testeur électrique que ce soit en contact fermé ou ouvert, et qu'il fonctionne correctement.

      Si l'installation électrique est conforme, le problème dans l'absolu devrait plutôt venir du thermostat qui ne déclenche pas quand la température de consigne est atteinte, entraînant une vaporisation avec la marche en continu de la résistance. Mais difficile d'être catégorique sans être sur place pour vérifier.

      Bien cordialement,
      L'équipe ELYOTHERM

      Supprimer
    2. Bonjour,

      Merci pour votre réponse.
      Je vais développer un peut car mes description était incomplète j'en convient. L'alimentation est bien en 2,5mm2 protégé par un disjoncteur 16A (un peut faible mais au pire il devrait se déclencher intempestivement. Je pense!)
      Mon ancien chauffe eau était un 100 lt dont la résistance avait lâché. Il paraissait assez ancien, je dirait une bonne dizaine d'années. Nous somme 2 adultes et 2 enfants en bas âge ce n'était pas assez.le nouveau chauffe eau est neuf (Jammais installé auparavant) mais il a deux ans.il y a un ballon d'expenssion relié en plus du groupe de sécurité. Voilà c'est déjà plus complet. Par contre je ne suis pas très calé en électricité et je ne comprend pas ce que vous voulez dire par testé le thermostat en contact fermé et ouvert.

      Merci beaucoup pour ce blog très enrichissant.

      Supprimer
    3. Bonjour,

      Pour tester le thermostat, il vous faut le démonter entièrement, et à l'aide d'un testeur électrique par exemple, voir si quand vous l'actionnez (tournez), le circuit s'ouvre et se ferme (au point de consigne de la température mesurée, ambiante lorsque vous le testez).

      Une autre cause de surchauffe au niveau des fils peut-être du à un mauvais serrage/contact des fils d'alimentation. Il faut veiller à contrôler régulièrement ce point, et pas qu'au niveau d'un chauffe-eau (au niveau tableau électrique par exemple), car dans le temps les connexions électriques se desserrent, causant de nombreux départs de feu chaque année !

      Malheureusement, assez difficile de mieux vous aider à distance. Après il vous faudra faire passer un plombier ou un électricien pour qu'il puisse vérifier l'installation. Le problème est peut-être situé ailleurs.

      Bien cordialement,
      L'équipe ELYOTHERM

      Supprimer
  155. Bonjour,

    dans votre excellent article, vous décrivez les avantages de la résistante stéatite, notamment qu'il "suffit de nettoyer le fourreau pour le détartrer".
    Pourriez-vous préciser comment procéder ?

    J'imagine qu'il faut vidanger la cuve pour accéder à la zone entartrée du fourreau.
    D'autre part, j'ai l'impression que le fait de pouvoir remplacer la résistance stéatite sans vidanger a peu d'intérêt. En effet, si la stéatite est HS, cela signifie sans doute qu'il y a eu surchauffe due à la présence de tartre sur le fourreau. Remplacer la résistance ne résout pas le problème, il faut aussi nettoyer le fourreau donc vidanger la cuve. Le fait que la stéatite ne soit pas en contact avec l'eau n'évite pas une vidange, sauf s'il y a une défaillance de la résistance elle-même due à un défaut de construction par exemple. Mais est-ce si courant ?

    Quel est donc l'intérêt d'une résistance stéatite par rapport à une résistance thermo-plongée ?

    Je vous remercie d'avance pour votre éclairage et vos corrections. Je compte acheter un ballon d'eau chaude et le fait de bien comprendre les avantages d'une technologie par rapport à une autre me semble important pour faire le bon choix.

    Cordialement,
    Sébastien


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Sur un chauffe-eau à résistance stéatite, il faut effectivement vidanger la cuve pour pouvoir démonter la bride avec le fourreau.

      Même une résistance stéatite peut "claquer". C'est certes bien plus rare qu'avec une résistance thermo-plongée. Mais il ne faut pas s'arrêter qu'à ceci car une résistance stéatite amène aussi d'autres avantages. Par exemple, la surface d'échange d'un fourreau est 2 fois plus importante qu'une résistance blindée. La diffusion de la chaleur est bien mieux répartie et la température nécessaire pour chauffer l'eau n'est plus que d'environ 85°C au lieu de 125°C, limitant encore la formation de tartre. Le risque de claquage, de bruit, ou de surchauffe sont aussi éliminés.

      C'est notamment pour cela que les chauffe-eau de grandes marques (ex. Atlantic) en gamme "ACi stéatite" sont garantis 5 ans sur tous les éléments au contraire des "blindés" à thermoplongeur où seule la cuve l'est (à nouveau pour des marques professionnelles).

      Bien cordialement,
      L'équipe ELYOTHERM

      Supprimer
  156. Bonjour,
    J'ai un problème à élucider. Je viens de remplacer mon cumulus avec résistance thermo-plongée qui avait rendu l'âme par un avec résistance stéatite auquel j'ai également placé un groupe de sécurité neuf.
    Ce cumulus est alimenté en eau froide par une canalisation qui alimente ensuite une chaudière à fuel munie également d'un ballon d'eau chaude et d'un groupe de sécurité mais que j'utilise uniquement en période hivernal.Un réducteur de pression est placé à 1,80 m en amont du groupe de sécurité du cumulus. J'ai une fuite d'eau importante par le groupe de sécurité du cumulus (près de 6 l à l'heure, 135 l pour la journée). Si je ferme l'arrivée d'eau au groupe de sécurité du cumulus la fuite s'effectue par celui du ballon de la chaudière. Si je ferme l'arrivé d'eau au groupe de sécurité du ballon de la chaudière la fuite revient vers celui du cumulus. J'ai essayé de régler le réducteur de pression au minimum, le problème est le même bien que je n'avais plus du tout de pression aux robinets d'évier ou lavabo placés en aval du groupe de sécurité. Je constate que le cumulus accumule de la pression car lorsque j'ouvre un robinet d'eau chaude il y a de la pression pendant quelques secondes puis la pression est minime ensuite. Après avoir fait couler de l'eau par un robinet cette fuite cesse pendant un court instant puis elle reprend de plus belle.
    Comment y remédier ?
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Difficile de vous répondre précisément sans voir votre installation.

      Apparemment, avant le remplacement du chauffe-eau, vous n'aviez pas de problème ? Avez-vous aussi remplacé d'autres éléments sur l'installation générale, comme un robinet mitigeur ? Il semble qu'il y a peut-être un passage/retour d'eau (à pression plus élevée donc) par la tuyauterie eau chaude.

      Le seul moyen de détecter le problème est d'isoler les éléments un par un. Commencez par isoler totalement le nouveau chauffe-eau en mettant une vanne en sortie du ballon voir si la fuite importante persiste.

      Enfin, il n'est pas recommandé de mettre 2ème groupe de sécurité (qui va généralement mal supporter l'eau chaude issu du 1er ballon) mais plutôt de le remplacer par une soupape de sécurité tarée à 7bar. De plus, il aurait été plus judicieux de placer le chauffe-eau électrique en sortie de chaudière fioul et de le laisser en automatique. Si la chaudière est coupée, le ballon réalise automatiquement le complément de chauffe partielle ou total du ballon. En outre, dans votre configuration, l'eau chauffée par le chauffe-eau électrique va avoir tendance à se refroidir plus vite en circulant via la chaudière à l'arrêt.

      Bien cordialement,
      L'équipe ELYOTHERM

      Supprimer
  157. Bonjour,
    Ayant un chauffe-eau stéatite, nous sommes en présence de minis graviers de couleur rouge dans l'eau chaude et apparemment verte dans l'eau froide. Ceci est-il dû à un dysfonctionnement de notre chauffe-eau ou un problème de tuyaux d'arrivée d'au à savoir que j'ai placé des aimants sur ceux-ci pour anéantir le calcaire ? Merci de votre réponse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Tout d'abord, les systèmes d'aimants, avec plus ou moins de succès, n’anéantissent nullement le calcaire ! Au mieux (pour ceux qui fonctionnement et qui sont rares !), ils changent la structure moléculaire du calcaire pour éviter qu'il soit moins adhérant sur les surfaces, mais n'élimeront pas le risque de précipitation du calcaire lors de la chauffe de l'eau. Une eau d'une dureté de 30°f restera à 30°f ce même avec un système anticalcaire magnétique.

      La couleur verte est issue plutôt de la corrosion de particules de cuivre qui peuvent se détacher par exemple des tuyauteries. La couleur rouge est plutôt issue de particules de fer ou de limon, oxydes de fer qui peuvent aussi effectivement provenir de votre chauffe-eau si ce dernier est ancien et qu'il commence à se corroder fortement sur certaines parties. Sachant que le tout peut se mélanger, avec aussi du tartre.

      Bien cordialement,
      L'équipe ELYOTHERM

      Supprimer
  158. Merci pour votre blog très intéressant.
    Je viens de changer mon ancien chauffe-eau par un REGENT de 200 L. Après l'avoir installé, rempli et chauffé l'eau, pour la première fois, l'eau chaude coule claire, sans odeur, mais elle mousse comme si elle contenait du détergent et a un léger mauvais goût.
    Avez-vous déjà eu un cas identique ? Serait-ce des restes de produits de fabrication ?
    Qu'en pensez-vous.

    RépondreSupprimer

Pour publier votre commentaire :

1 - Ecrivez votre texte dans la zone de saisie
2 - Identifiez vous dans la liste déroulante [ Commentaire : ] avec l'un des comptes proposés, ou saisissez votre nom ou pseudo par l'option [ Nom/URL ]
3 - Sélectionnez l'option [ M'informer ] pour être avisé en cas de réponse
4 - Cliquer enfin sur [ Publier ] pour poster votre commentaire

Si le message n'est pas correct ou concerne du spam publicitaire, il sera retiré.

Nous vous remercions vivement pour votre participation.
L'équipe ELYOTHERM