2 mai 2009

Chauffe-eau électrique : attention aux sous-marques !

Si vous envisagez de changer votre chauffe-eau électrique (ou aussi appelé cumulus électrique ou ballon d'eau chaude sanitaire), méfiez vous des sous-marques et fausses appellations de certains produits sur le marché, et exigez de votre installateur de plomberie sanitaires un modèle professionnel parmi les marques telles que : Atlantic, Ariston, De Dietrich, Thermor

La garantie des chauffe-eau électriques professionnels est au minimum de 5 ans pour la cuve et 2 ans pour les pièces détachées. Or on trouve sur le marché des produits dont la garantie est fortement diminuée (2 ans au lieu de 5 ans par exemple).

De même, un chauffe-eau indiqué « stéatite » n'a rien à voir avec un chauffe-eau « stéatite ACI » (Anode à Courant Imposé). Cette technologie permet, grâce à un thermostat électronique, une sécurité améliorée (anti chauffe-à sec), ainsi qu'une protection plus efficace contre la corrosion de la cuve, améliorant nettement sa durée de vie par rapport à un modèle classique. En outre, la régulation de température offre une protection contre les risques de bactérie comme la légionellose. Enfin, les produits vendu en grandes surfaces de bricolage (GSB) ou entrepôts discounts, sont le plus souvent importés hors de la zone euro et ne répondent pas toujours à toutes les exigences de qualité, de longévité et surtout d’économies d’énergie (épaisseur de l'isolation par exemple).

Alors certes, un chauffe-eau électrique de grande marque professionnel coute environ 2 à 3 fois plus cher que son équivalent en termes de contenance en grande surface. Vous vous dites donc que même si ce dernier tombe en panne, vous pourrez encore en acheter au moins un autre pour le même prix. A la rigueur pourquoi pas si vous êtes bricoleur. Mais pour ceux qui font appel à des professionnels, cela signifie pour eux de faire revenir prématurément quelqu’un avec à la clé à nouveau un cout d’intervention pour l’installation (où est alors l'économie, sans compter la perte de temps !). Mais dans tout les cas, le risque majeur qui pourrait arriver rapidement, reste la fuite du ballon (points de corrosion, mauvaise conception…) qui engendrerait un dégât des eaux dans votre logement…

Enfin, ces chauffe-eau premier prix pourraient bien vous donner des surprises à la lecture de votre facture d’électricité, leur consommation pouvant atteindre 50% de plus qu’un matériel de qualité.

Un chauffe-eau professionnel haut de gamme est souvent de « catégorie C ». Cette norme garantie des produits très performants selon plusieurs critères : le système ACI, la précision du thermostat, un voyant de chauffe, une faible charge thermique, une haute isolation, et surtout un coefficient « V40 » au minimum de 1,75. Ce dernier paramètre est l’un des plus importants lors du choix d’un chauffe-eau, car la capacité (le volume en litres) et/ou son prix, ne sont en effet pas les meilleurs critères de choix pour opter pour un appareil plutôt qu’un autre. Et très bizarrement, ce coefficient « V40 » n’est quasiment jamais indiquées les produits que l’on trouve en GSB (Grande Surface de Bricolage) ! Le « V40 » caractérise pourtant la capacité de production d’eau chaude pour la même consommation d’énergie. En fonction de son isolation et des performances des éléments qui le composent, un chauffe-eau peut donc produire un volume d’eau à 40°C plus ou moins important : un chauffe-eau de 200L possédant un V40 de 1,75 doit être capable de produire au minimum 1,75 fois son volume d’eau chaude à 40°C, soit 350L. Un modèle premier prix en GSB de 200L avec un V40 de 1,3, ça ne sera que 260L d’eau à 40°C pour la même consommation d’énergie.

Privilégier un matériel de qualité, certes plus onéreux à l'achat au départ, vous permettra d'avoir l'esprit tranquille pour longtemps, avec une consommation énergétique la plus économe. Un chauffe-eau non professionnel peut au final vous revenir bien plus cher en termes de consommation énergétique et/ou de remplacement prématuré ! Pensez-y lors de votre achat...

Plus d’informations techniques : Guide des chauffe-eau électriques.



Nous vous remercions pour votre visite !
N'oubliez pas de partager cet article sur les réseaux ...