23 mars 2015

Saunier Duval : plus de 25 nouveaux produits en 2015 ErP Ready !

Avec la nouvelle directive européenne ErP (Energy Related Product) qui se met progressivement en place en Europe, Saunier Duval présente de nouveaux produits compatible ErP permettant de répondre à tous les niveaux de besoins et d'usages pour l’habitat.

Ainsi, avec des nouvelles technologies et brevets maison, avec toujours une fabrication 100% française - contrairement à ses principaux concurrents qui ont déjà exportés de longue date leur fabrications notamment dans les pays de l’est ! - Saunier Duval a fait le choix de solutions innovantes qui permettent de parvenir à ce niveau d'exigences sans être pour autant au détriment du prix ou de la qualité pour le client final.

Découvrez tous ces nouveaux produits.

22 mars 2015

Propane versus Fioul : la guerre (de communication) fait rage !

Le Comité Français du Butane et du Propane (http://www.cfbp.fr/) a lancé il y a quelques semaines une communication agressive auprès des professionnels du chauffage, dénigrant assez fortement les autres énergies et notamment le fioul. Suite à ces attaques injustifiées du propane, la filière fioul (http://www.solutions-fioul.fr/) a décidé de contre-attaquer ! Décryptage.


Il faut savoir que près de 4 millions de logements sont chauffés au fioul contre environ 516.000 au propane. C'est aussi environ 21% de maisons individuelles chauffées au fioul contre seulement 3% au propane. Les propaniers ont donc devant eux une belle possibilité de progression !

Chacun avançant ses arguments, difficile pour le consommateur de se faire une réelle opinion. Nous vous laissons néanmoins découvrir tout d’abord les arguments de chacun, puis notre analyse.

9 mars 2015

Entretien annuel de votre chaudière : obligation qui fait économiser de l'énergie !

contrat d'entretien chaudière gaz fioul bois lyon 69

Le chauffage représente un poste très important de la consommation des ménages, environ 60 à 75% de la consommation énergétique globale d’un foyer (source ADEME - www.ecocitoyens.ademe.fr). Or une chaudière bien entretenue, c’est une économie qui peut aller jusqu’à 12% de votre consommation d’énergie. La visite annuelle limitera aussi considérablement les risques de panne avec un diagnostic précoce et prolongera ainsi la durée de vie de votre chaudière.


Une installation bien entretenue est un gage d’économies. Les rendements de la chaudière, du brûleur et de toute l’installation s’en trouvent optimisés. Une chaudière bien entretenue, c’est aussi un environnement mieux préservé et cela minimise les risques de pannes tout en garantissant votre sécurité.

Comme vous le faite pour votre voiture, faire entretenir tous les ans votre chaudière est aussi la meilleure façon de garantir ses performances à long terme.


7 mars 2015

Production / Distribution ECS - Les règles principales

Les règles principales pour la production / distribution ECS

Lorsque l'on réalise une installation d'eau chaude sanitaire (ECS), il convient d'observer des règles importantes lors de sa mise en œuvre, notamment en se référant à l'arrêté du 30 novembre 2005, et ce notamment pour éviter les risques de brûlures et de légionellose.


Ainsi suivant la pièce qui reçoit l'eau chaude sanitaire, la distance de distribution, ou le mode de production (stockage) de l'ECS, les règles suivantes s'appliquent :
  • Dans les pièces destinées à la toilette, la température maximale de l'ECS est fixée à 50°C aux points de puisage.
  • Dans les autres pièces (que celles destinées à la toilette), la température de l'ECS est limitée à 60°C aux points de puisage.
  • Dans les cuisines et buanderie des établissements recevant du public, la température de l’eau distribuée pourra être portée au maximum à 90°C en certain points faisant alors l’objet d’une signalétique particulière.
  • Lorsque le volume entre le point de mise en distribution et le point de puisage le plus éloigné est supérieur à 3 litres, la température de l’eau doit être supérieure ou égale à 50°C en tout point du système de distribution (excepté les tubes finaux d’alimentation des points de puisage de volume inférieur ou égal à 3 litres).
  • Lorsque le volume total des équipements de stockage est supérieur ou égal à 400 litres, l’eau contenue (excepté les ballons de préchauffage) doit être en permanence à une température supérieure ou égale à 55°C à la sortie des équipements, ou, être portée à une température suffisante au moins une fois par 24h sous réserve du respect permanent des dispositions prévues précédemment.

ECS arrêté du 30 novembre 2005 / 1 ECS arrêté du 30 novembre 2005 / 2


Risque de brûlures


Ci-dessous un schéma indiquant le type de brûlures engendrées en fonction du temps d'exposition à de l'eau chaude suivant la température (étude réalisée chez l'homme). On peut constater que l'on subit déjà une brûlure superficielle de la peau seulement après quelques secondes d'exposition à de l'eau à + de 60°C. Or la moindre sensibilité des enfants à la brûlure ou la faible mobilité des personnes âgées, allonge le temps du réflexe nécessaire au retrait des membres exposés. D'où la limitation de la température d'eau chaude à 50°C dans les pièces destinées à la toilette : une brûlure ne peut alors intervenir qu'au bout d'une exposition de plus de 1min30, largement après la zone d’inconfort qui nous aura déjà fait retirer la peau de l'écoulement d'eau chaude.


Type brûlure avec eau chaude en fonction du temps et de la température



Risque de légionelle


Pour rappel, la légionelle est un micro-organisme bactérien responsable chez l’homme d’une pneumonie appelée maladie du légionnaire ou légionellose. La maladie doit son nom à une épidémie de pneumonie apparue chez des légionnaires participants à une convention de l'American Legion dans un hôtel de Philadelphie en 1976.

La bactérie se développe dans les réseaux d'eau douce naturels ou artificiels et dans un milieu organique favorable à leur développement (stations thermales, climatiseurs, piscine...). La légionellose se transmet par l’aspiration de gouttelettes d’eau contenant la bactérie, responsable aussi de la fièvre de Pontiac.

conditions de vie et de developpement de la bactérie légionelleLes facteurs de développement de la légionelle sont :
  • les bras morts des réseaux ECS,
  • les dépôts de tarte (d'où l'importance de traiter son eau si celle-ci est dure),
  • la corrosion des équipements,
  • la taille et le type d'installation ECS,
  • les caractéristiques physico-chimiques de l'eau.


Enfin, il faut savoir que c'est avec une eau chaude entre 35 et 42°C que le développement de la légionelle est maximal, et que sa destruction n'intervient qu'à partir de 60°C.

1 mars 2015

VMC Gaz et Dispositif de Sécurité Collectif (DSC)

La VMC gaz est une déclinaison du système de VMC SF (Ventilation Mécanique Contrôlée Simple Flux) car elle permet d'extraire en même temps que l'air vicié du logement, les produits de combustion d'une chaudière gaz. Toutefois, la mise en œuvre d'une VMC Gaz nécessite des bouches d'extraction assurant le surcroît de débit à extraire lorsque la chaudière fonctionne ainsi qu'un dispositif de sécurité appelé DSC (Dispositif de Sécurité Collective). La VMC Gaz est généralement installée dans des logements collectifs bien que certains pavillons puissent en être aussi équipés.