7 juin 2009

Chauffage aux granulés bois : quelle qualité d’air ?

Les énergies renouvelables sont aujourd’hui, avec la sobriété énergétique, les seules réponses sérieuses au réchauffement climatique. Mais les idées préconçues, quand ce ne sont pas des mauvaises intentions, ont la vie dure : le photovoltaïque, il faut d’avantage d’énergie pour produire un panneau qu’il n’en produira durant sa durée de vie, l’éolien, ça défigure notre paysage et ça tue les oiseaux, le solaire thermique, ça touche l’esthétique de nos villes et de nos villages, et enfin le bois, ça pollue et demain nous n’aurons plus de forets !

Certes les idées nouvelles, innovantes, ont toujours fait un peu peur et été accueillies fraichement… Pourtant la biomasse, première source d’énergie renouvelable en France, va jouer un rôle majeur pour aider la France à réduire ses émissions de gaz à effet de serre.

Bruler du bois peut effectivement polluer, et même beaucoup. Mais s’il est brulé dans de bonnes conditions, il ne pollue pratiquement pas. Ainsi, le chauffage aux granulés (pellets) constitue en la matière le chauffage au bois le plus propre.

Type d’appareil
de chauffage au bois

Emission de poussière
en mg/MJ (1 MJ = 0,278 kWh)

Chaudière OkoFEN 8kW condensation 3
Chaudière OkoFEN 8kW 7
Chaudière bois moderne 27
Foyer fermé et insert modernes 243
Chaudière bois ancienne 500
Foyer fermé et insert anciens 775
Cheminée ouverte 7 500

L’arrivée d’appareils modernes de chauffage au bois a ainsi poussé l’état à proposer des aides importantes pour encourager le renouvellement d’un parc au chauffage bois vieillissant (84% du parc français est composé d’appareils installés avant 2000, au rendement moyen déplorable de 40% !). L’arrivée des inserts, poêles et chaudières automatiques à granulés de bois est donc en train de changer radicalement la donne avec des rendements parfois supérieurs à 90% et des émissions pratiquement nulles.

A titre d’exemple (source ITEBE), une chaudière OkoFEN de 20kW émet moins de 10 mg/MJ, en condensation seulement 3 mg/MJ. 1000 chaudières OkoFEN « polluent » donc autant qu’une seule cheminée !

En complément d’être une solution particulièrement confortable et très économique, le chauffage a granulé bois est clairement une possibilité de réponses aux problèmes de réchauffement climatique.


Nous vous remercions pour votre visite !
N'oubliez pas de partager cet article sur les réseaux ...