13 avril 2009

Rénovation Empire State Building : 40% d'économie d'énergie

L'Empire State Building, un des plus célèbres immeubles américains, est actuellement en cours de rénovation jusqu’à fin 2013. Dès 2010, il consommera près de 40% d'énergie en moins. Ainsi, le projet d’un cout d’environ 20 millions de dollars devrait permettre à l'Empire State Building de réduire drastiquement ses émissions carbones et d’économiser près de 4,4 millions de dollars annuellement en coûts d'énergie, rentabilisant très rapidement l’investissement financier initial.

A partir du diagnostic des installations, 8 projets économiquement viables ont été adoptés :

1. Modernisation des fenêtres : Rénovation d'environ 6500 fenêtres, en utilisant les cadres et les vitrages existants afin de créer des panneaux à triple vitrage isolant avec de nouveaux composants permettant de nettement réduire à la fois la charge calorifique de l'été et la perte de chaleur de l'hiver.

2. Modernisation de l'isolation des radiateurs : Une isolation supplémentaire derrière les radiateurs permettra de réduire la perte de chaleur et de chauffer plus efficacement l'immeuble.

3. Rénovation de l'éclairage et des prises électriques : Introduction de conceptions améliorées d'éclairage, de contrôles de l'éclairage diurne et de capteurs de présence dans les zones communes et les espaces locataires afin de réduire les frais d'électricité et les charges de refroidissement.

4. Remplacement des armoires de traitement de l'air : Installation de ventilateurs à fréquence variable, pour une plus grande efficacité énergétique pendant le fonctionnement, tout en améliorant le confort de chaque locataire.

5. Rénovation du refroidisseur : Réutilisation des enceintes existantes du refroidisseur et remplacement des éléments internes afin d'améliorer l'efficacité et le contrôle, y compris l'introduction d'entraînements à fréquence variable.

6. Remise à niveau du système de contrôle de tout l'immeuble : Optimisation du fonctionnement du système de chauffage, de ventilation et de climatisation.

7. Remise à niveau du système de ventilation : Régulation de la ventilation dans les espaces occupés afin d'améliorer la qualité de l'air et de réduire l'énergie nécessaire au conditionnement de l'air extérieur.

8. Systèmes de gestion de l'énergie des locataires : Introduction de systèmes individualisés pour permettre une gestion plus efficace de l'utilisation de l'énergie.

Encore un bien bel exemple que rénovation rime avec économies d’énergie et protection environnementale même à cette échelle de travaux, en agissant sur seulement quelques points essentiels.



Nous vous remercions pour votre visite !
N'oubliez pas de partager cet article sur les réseaux ...