7 novembre 2016

Comment débloquer (ou « dégommer ») son circulateur de chauffage ?


En cette période de remise en route du chauffage, nombreux sont les appels de clients sur les services de maintenance pour signaler un circuit de chauffage qui ne chauffe pas ! 

Pourtant, il s'agit assez souvent d'un simple grippage de la pompe chauffage qui n'a peut-être pas tournée durant les 5 ou 6 dernier mois de non chauffe, et dont les pales sont légèrement collées par les boues présentes dans l'eau de chauffage.

A noter que certaines chaudières (récentes et de qualité) disposent d'une régulation qui va lancer régulièrement un court cycle de fonctionnement de sa ou ses pompes pour justement éviter ce collage du circulateur en brassant l'eau du circuit. En outre, les chaudières produisant aussi l'eau chaude sanitaire et équipées d'une seule pompe ne sont normalement pas concernées (mais le problème risque néanmoins de se déporter sur la vanne 3 voie qui sert à basculer entre chauffage et ECS qui faudra aussi débloquer !).

Nous vous proposons donc un petit tutoriel vous permettant de « dégommer » (c'est le terme !) une pompe de chauffage dit aussi « circulateur ». Il s'agit simplement de dégripper, voir débloquer, cette pompe de chauffage ou ce circulateur.



  1. éteindre la chaudière et localiser le circulateur.
  2. vérifier la température de la pompe en posant la main dessus : si elle est brûlante, mieux vaut attendre qu'elle refroidisse pour éviter de se brûler avec de l'eau très chaude pouvant sortir de la pompe lors de sa manipulation.
  3. pour éviter les fortes projections, fermer les vannes départ/retour chauffage si vous en disposez sur votre installation, et purger un peu la chaudière.
  4. protéger avec des moyens appropriés l'environnement de la pompe car à nouveau de l'eau peut s'écouler ou être projetée durant les manipulations : bien souvent sur les chaudières type « murales » le circulateur est placé juste au-dessus de composants électriques ou électroniques.
  5. dévisser la vis centrale de la pompe (voir photo 1 ci-dessus) à l'aide d'un large tournevis plat ou une pièce de monnaie : cette « grosse » vis est généralement de couleur argent ou laiton jaune ; au moment du dévissage (attention quelques tours), attention l'eau qui risque de gicler vers vous ou couler le long de la pompe, et attention à ne pas échapper la vis afin d'être en mesure de la remettre rapidement pour limiter l'écoulement.
  6. une fois cette vis retirée, au fond du trou à quelques centimètres, il y a une autre vis plus petite, parfois avec une « empreinte » spéciales mais qui peut normalement être « manipulée » avec un tournevis plat classique ; à l'aide donc d'un tournevis et de cette petite vis solidaire de l'axe de la pompe, faire tourner la pompe à l'aide en tournant dans un sens puis dans l'autre, le sens de rotation en fonctionnement étant généralement indiqué par une flèche sur la pompe ; l'axe doit tourner librement sans efforts.
→ sur certaines pompes, il faut enfoncer/pousser le tournevis sur la vis au fond (qui revient ensuite à l'aide d'un ressort) pour pouvoir entraîner l'axe.

→ sur certains modèles de circulateur, la vis en façade est remplacée par un « bouton » qu'il faut juste pousser pour entraîner la vis interner ce qui évite les projections d'eau (voir photo 2 ci-dessus).

→ sur les circulateurs électroniques, la méthode ci-dessus n'est généralement plus possible : il n'y a en effet plus de vis en façade !

Pour ceux qui souhaiteraient vérifier que leur pompe fonctionne bien et tourne quand la chaudière est allumée, vous pouvez sauter l'étape #1 (ne pas éteindre la chaudière). Lorsque vous présenter le tournevis au fond du trou en dessous de la « grosse » vis : vous sentez alors que le tournevis est entraîné et choqué par l'axe en rotation (y aller avec précaution car cela tourne assez vite).


3 octobre 2016

Nouveautés Viessmann : des chaudières toujours en phase avec le marché !


En cette nouvelle saison de chauffe 2016-17 qui ne saurait tarder à démarrer, la gamme de chaudières gaz à condensation fait peau neuve chez Viessmann. Pionnier et leader de la chaudière à condensation, le fabricant allemand revoit ainsi entièrement sa gamme de chaudières gaz domestiques pour être au plus près des attentes du marché.

La gamme Vitodens 200 se voit ainsi dotée de 4 innovations majeures.


Nouvelle écran tactile couleur 13''

Elle s'équipe de la nouvelle génération de régulation Vitotronic 200 dotée d'un écran tactile couleurs de 13'' (déjà présente sur la gamme 300), qui intègre de nouvelles fonctions tant pour l'utilisateur que pour l'installateur, tout en facilitant le raccordement à Internet.

  • grand écran tactile couleur en 5 pouces
  • affichage du texte en langage clair
  • textes d'aide détaillés
  • assistance graphique
  • page de favoris pour l‘utilisateur
  • affichage et suivi de la consommation avec visualisation de :
    • chauffage, l'ECS et l'électricité, gain solaire
    • histogrammes (jour, semaine, mois, année)
    • rendement solaire
    • état du système de charge ECS
    • performance actuelle de l‘appareil
    • heures d'utilisation
  • charge rapide du ballon ECS (touche réceptions)


Combustion Lambda Pro Control Plus

Elle intègre également la nouvelle régulation VI de la combustion, « Lambda Pro Control Plus », qui détecte les variations de qualité du gaz et s'adapte aux conditions climatiques tout en étant très simple à paramétrer par l'installateur.

Les anciennes chaudières Viessmann étaient déjà équipées du « Lambda Pro Control ». L'adaptation aux conditions de l'installation vient s'y ajouter. Cette fonctionnalité permet de garantir 100% de puissance quel que soit :
  • la résistance des conduites de fumisterie.
  • l'altitude et les conditions climatique : reconnaissance de la vitesse du vent et de son influence sur la chaudière ; régulation automatique de la puissance mini (charge partielle) en fonction de la force du vent.
  • l'adaptation automatique à tous les gaz naturel et propane sans modification et/ou réglage du bloc gaz.
  • aucun défaut suite à un éventuel mauvais paramétrage lors de la mise en service.

Plage de modulation étendue

La plage de modulation de la gamme Vitodens 200 s'étend maintenant jusqu'à 1:19, une caractéristique unique sur le marché. Ceci permet une réduction sensible des démarrages du brûleur tout en pouvant conserver une puissance nominale élevée en cas de besoins (débit) de d'eau chaude importants.

Les circulateurs ont aussi été améliorés en passant de 15-70 à 15-75, tout en abaissant leur puissance mini.


Toujours plus de connectivité

Dans la lignée de la stratégie présentée au salon ISH 2015, Viessmann continue aussi de développer et d'intégrer des solutions de connectivité toujours plus ergonomiques et confortables pour l'usager et les techniciens de maintenance.

Le nouveau boîtier Viessmann Vitoconnect 100 est une solution très simple à mettre en oeuvre pour relier un générateur de chaleur à Internet. Monté au mur, il se relie à la régulation par câble sur l'interface optique Viessmann, mais se connecte en revanche directement en WiFi à votre box Internet, évitant ainsi la pose de liaisons filaires. Lors de la mise en service, la connexion sécurisée du boîtier à Internet et au serveur Viessmann se fait en quelques instants simplement en flashant un QR Code présent sur le Vitoconnect. Point très intéressant, preuve de l'avancée technologique des cartes électroniques de Viessmann, cette solution est compatible avec tous les modèles Viessmann (chaudière murale ou sol en fioul ou gaz, pompe à chaleur, chaudière biomasse) équipés d'une régulation Vitotronic 200 à partir de 2004 : une rétro-compatibilité de 12 ans quand même !
  • interface WiFi pour gérer à distance l'installation de chauffage
  • passerelle entre le générateur de chaleur et ViCare App/Vitotrol Plus App
  • mise en service simple et rapide
  • Vitoconnect 100 type OPTO1 - Référence Z014493
    • raccordé à la régulation Vitotronic (câble de 3 m de long fourni)
    • pour chaudières fioul/gaz, pompes à chaleur équipées d'une Vitotronic 200
  • Vitoconnect 100 type OT1 - Référence Z014490
    • raccordement Open Therm
    • pour chaudières gaz Vitodens 100/111


Le module Vitocom LAN quant à lui reste bien sûr toujours disponible pour ceux qui préféreraient une liaison réseau filaire en RJ45.

Enfin pour l'utilisateur, deux nouvelles applications sont dorénavant disponibles gratuitement sur iOS et Android

« ViCare App » se distingue par une interface simplifiée et très intuitive. Les principaux indicateurs s'affichent en couleurs sur la page d'accueil : en vert si l'installation fonctionne correctement ; en jaune en cas de besoin de maintenance, et en rouge si un problème survient. Dans ce dernier cas, l'application permet à l'utilisateur de prévenir directement son installateur. L'application regroupe également toutes les fonctions utiles : démarrage et arrêt à distance de l'installation, modification de la température du logement ou lancement de programmes préenregistrés. + d'info www.vicare.info

  • s'installe sur un Smartphone ou une tablette, téléchargeable gratuitement sur Apple Store ou Google Play
  • possibilité de gérer facilement à distance son installation de chauffage :
    • voyant vert = l'installation fonctionne normalement
    • voyant jaune = information concernant la prochaine maintenance
    • voyant rouge = défaut sur l'installation, contacte directement l'installateur
  • assistant de réglage pour la programmation
  • visualisation de la consommation journalière et les économies d'énergie réalisées
  • réglage à distance des régimes vacances et mode réduit

« Vitotrol Plus App » est la version plus évoluée qui s'adresse aux utilisateurs souhaitant suivre leur installation de manière plus poussée. Elle intègre toutes les fonctions de ViCare App, et permet en plus de piloter jusqu'à 4 circuits de chauffage, de visualiser les historiques de consommations ou encore d'afficher en temps réel l'état de fonctionnement de l'installation (température de départ, état de fonctionnement de la pompe du circuit de chauffage ou du brûleur...). + d'info www.vitotrol.info

  • service internet pour la commande à distance d'une installation de chauffage équipée d'un Vitoconnect 100 type OPTO1
  • accès aux modes de fonctionnement, aux consignes de température et aux programmations horaires
  • interrogation des informations concernant l'installation
  • affichage des messages et défauts en texte clair
  • transmission automatique des messages et défauts par e-mail
  • affichage des consommations énergétiques
  • possibilité de gérer jusqu'à 4 circuits de chauffage

Retrouvez dès à présent ces nouveaux modèles chez elyotherm aux meilleurs tarifs !


Atlantic Sensium - Radiateur sèche-serviette connecté !


Le groupe français Atlantic innove encore ! Il vient de rendre disponible sont nouveau radiateur sèche-serviette SENSIUM, fruit d'une recherche absolue d’esthétisme et de confort dans votre salle de bains. SENSIUM est aussi la synthèse d’une nouvelle expérience émotionnelle dans la salle de bains et ce en y intégrant pour la première fois une nouvelle dimension : la pureté d'un son parfait !

Développé en partenariat avec le fabricant d'enceintes acoustiques CABASSE, un nom qui en dit long pour les puristes, produit en France à La Roche sur Yon (85), le sèche-serviettes SENSIUM est équipé d'un système audio haute définition intégrant un caisson de basses, et d'une connectivité bluetooth. Vous pouvez ainsi écouter votre musique directement depuis votre Smartphone grâce aux enceintes intégrées dans le radiateur sèche-serviette.


Le confort n'est pas en reste avec une chaleur ultra enveloppante, la garantie de serviettes toujours chaudes et sèches à la sortie de la douche, une soufflerie silencieuse et invisible. En outre, ce nouveau radiateur sèche-serviettes aux lignes pures diffuse une ambiance tamisé et zen grâce à un éclairage LED intégré.

Enfin, le sèche-serviettes SENSIUM dispose de toutes les nouvelles technologies en termes de régulation, d'économies d'énergie et de pilotage à distance :

  • le pilotage intelligent et la détection d'occupation permettent au radiateur de mémoriser et de s'adapter automatiquement à votre rythme de vie et de réaliser jusqu'à 45% d'économies (par rapport à un convecteur de 1ère génération) ;
  • la détection d’hygrométrie permet un mise en fonctionnement automatique ;
  • l'application Cozytouch sur tablette et smartphone (Android/Apple) rend le sèche-serviette pilotable et programmable à distance.


Enfin, le sèche-serviette SENSIUM existe en 2 coloris (blanc et noir), avec possibilité d'avoir un mat à droite ou à gauche, afin qu'il puisse s'adapter facilement à différentes ambiance, ses dimensions étant de 1338mm de hauteur pour 563mm de largeur, avec une puissance de chauffe totale (avec la soufflerie) de 1.750W.

SENSIUM Blanc 1750W : Prix Public 1.350€HT
- mât à gauche : réf. 817117
- mât à droite : réf. 814117
SENSIUM Noir 1750W : Prix Public 1.350€HT
- mât à gauche : réf. 817645
- mât à droite : réf. 814645

N'hésitez pas à nous contacter pour une offre promotionnelle personnalisée en vente seule ou avec pose (TVA 10%).


5 juin 2016

Vitosol 200-FM ThermProtect : Viessmann révolutionne encore le solaire thermique !

Viessmann Vitosol 200-FM ThermProtect capteur solaire thermique

Après plus de 5 ans de recherche, Viessmann a développé et produit en France (à Faulquemont en Moselle) un tout nouveau capteur solaire thermique : le « Vitosol 200-FM », équipé d'un absorbeur révolutionnaire ThermProtect (véritable innovation brevetée) comportant un revêtement aux propriétés thermochromiques. Cette couche sélective est capable de modifier sa structure en fonction de sa température. Avec le thermochrome, Viessmann réinvente le solaire thermique, dope ses performances sans contraintes, en évitant la surchauffe !

Car l'un des problèmes majeurs avec des capteurs solaires thermiques, ce sont les montées excessives en température des panneaux solaires qui en altèrent leurs performances sur la durée. En effet, les capteurs solaires thermiques, complément efficace d'une chaudière à condensation, présentent néanmoins un risque de surchauffe et de vieillissement prématuré, notamment lié au fait qu'en l'absence de besoin d'eau chaude sanitaire (absence des occupants de la maison par exemple), si les capteurs solaires sont toujours exposés à un rayonnement solaire intense, leur température interne peut atteindre 200°C, induisant un stress des composants comme le fluide caloporteur qui se vaporise, l'isolant, les vannes, le clapet, le vase d'expansion ... Il s'agit aujourd'hui de l'un des principaux freins à l'installation de solaire thermique dans le bâtiment.

Alors si certains déplorent le manque d'innovations dans le secteur du solaire, ce qui aurait pour effet de freiner le développement du marché, Viessmann démontre tout le contraire avec ses équipes de recherche qui ne restent pas les bras croisés !

5 avril 2016

Atlantic LINEO : le chauffe-eau qui repense votre espace

Chauffe-eau électrique Atlantic Linéo

Le leader européen du chauffe-eau, Atlantic, groupe proposant notamment les marques Atlantic, Thermor, Sauter, va lancer prochainement un tout nouveau chauffe-eau électrique ultra-compact, le Atlantic « LINÉO » ou encore « MALICIO » chez Thermor.

Ce type de gamme manquait en effet cruellement à Atlantic pour contrer par exemple le modèle VELIS de Ariston !

Linéo (ou Malicio), au design sobre et élégant, est ainsi un « petit » chauffe-eau de forme rectangulaire, de seulement 29cm de profondeur, multi-positions (peut s’installer à la verticale ou à l’horizontale avec les sorties à gauche), et disponible en 3 capacités de cuve, 40L, 65L, ou 80L, des capacités idéales pour des foyers de 1 à 4 personnes, les 3 modèles disposant de la même puissance de chauffe (2.250 watts en puissance maximum).

Atlantic Linéo est en effet jamais à cours d’eau chaude grâce à une fonction « Boost » qui permet d’obtenir une douche supplémentaire en seulement 30 minutes. Il peut ainsi remplacer facilement un chauffe-eau classique de 200L !

Atlantic Linéo de par sa faible épaisseur peut facilement s’installer dans un tout petit espace ou dans un placard. Ses hauteurs sont respectivement de 765, 1090 et 1300mm, pour une largeur de 49cm.

Linéo dispose d’une régulation accessible directement en façade avec 3 modes :
  • AUTO : conseiller pour maximiser les économies d’énergie tout en assurant le confort.
  • BOOST : 1 douche supplémentaire disponible en 30 minutes.
  • ABSENCE : permet de faire des économies en cas d’absence.


Les recommandations de dimensionnement sont les suivantes :
  • 40L / réf. 157104 : 1 personne max / douche / chauffe-eau de 50L remplacé
  • 65L / réf. 157106 : 3 personnes max / douche / chauffe-eau de 100L remplacé branché en HC
  • 80L / réf. 157108 : 4 personnes max / baignoire / chauffe-eau de 200L remplacé branché en HC

* HC = Heures Creuses


Enfin contrairement à son principal concurrent cité plus haut, il dispose pour sa part d’une résistance stéatite (et non d’un simple thermoplongeur), permettant un entartrage limité, d’un entraxe de fixation standard (440mm) pour un remplacement aisé, et d’une garantie de 5 ans sur la cuve.

Atlantic Linéo et Malicio seront disponibles à partir de Juin 2016 et déjà présenté avec ses prix sur notre site : voir les tarifs du chauffe-eau Atlantic Linéo.


2 mars 2016

Chaudière condensation : les corps de chauffe en aluminium-silicium

corps de chauffe en fonte aluminium silicium AlSi remeha

Certains fabricants (ex. Saunier Duval, DeDietrich, ...) proposent de plus en plus de corps de chauffe en aluminium-silicium (AlSi), en remplacement de l'inox, sur leurs chaudières à condensation HPE. Nous retrouvons donc souvent les « pro inox » qui ne veulent pas entendre parler de l'aluminium, et d'autres qui ne font qu'en vanter ses mérites en indiquant que l'aluminium est le matériau d'avenir pour les échangeurs de chaleur des chaudières gaz !

Si ce matériau apporte certains avantages, il convient aussi de respecter certaines préconisations d'installation et d'entretien. Nous vous proposons de faire le point dans cette article.

28 février 2016

Vase d'expansion chauffage / sanitaire : comment en déterminer son volume ?

vase expansion chauffage calcul volume
Nous vous proposons une méthode simple pour déterminer ou contrôler le volume de son vase d'expansion chauffage. En effet, nos clients nous demandent souvent si le vase d'expansion prévu pour leur installation ou en place est suffisant.

Tout d'abord pour rappel, l'eau se dilate en se réchauffant, créant un accroissement de pression dans un circuit fermé de chauffage. Il faut donc placer sur le circuit de chauffage un dispositif, le vase d'expansion, capable d'absorber les variations (la dilatation) du volume de l'eau pour éviter une trop grande variation de la pression, voir une détérioration du circuit, tout en le maintenant étanche, contrairement à une soupape de sécurité qui elle déleste l'installation en laissant le fluide surcomprimé s'échapper.

Le vase d'expansion se place en théorie sur le retour du circuit de chauffage. Le volume du vase dépend de la température d'eau maximale d'utilisation (facteur de dilatation de l'eau), du volume d'eau dans l'installation, et des pressions d'utilisation du vase.

Sa pression de gonflage dépend de la hauteur d'eau de l'installation, ou surtout dans l'habitat individuel, de la pression minimale de fonctionnement de la chaudière. A noter que la pression de gonflage d'un vase se fait obligatoirement vase déconnecter de l'installation et purger !

La formule de dimensionnement d'un vase est la suivante


                                 (1 + Pf) . (1 + Pr)
Vvase = Vexpansion . _________________
                                 (1 + Pg) . (P- Pr)

Avec
  • Vexpansion = volume d'expansion de l'installation = Vtotal x C
Température maximale d'eauCoefficient de dilatation C
100°C0.4312
90°C0.0359
80°C0.0290
70°C0.0230
60°C0.0170
50°C0.0121
40°C0.0078
30°C0.0043
20°C0.0018
  • Vtotal = contenance en eau de l'installation : si on ne connait pas Vtotal, se référer au tableau suivant :
Émetteurs
Contenance en eau en litre par kW installé
Radiateur fonte
16
Radiateur mince
14
Plancher chauffant
12
Convecteur
10
  • Pg = pression de gonflage : elle dépend de la hauteur d'eau de l'installation allant du point le plus bas ou point le plus haut (à raison de 0,1 bar par mètre de hauteur d'eau), ou de la valeur minimale d'utilisation de l'installation (soit en général environ 0,8 à 1 bar).
  • Pf = pression finale du vase fixée à 90% de la pression maximal du circuit de chauffage, soit couramment 2,7 bars, les soupapes de sécurité étant tarées à 3 bars).
  • Pr = pression de remplissage prise par défaut à 0,2 bar au-dessus de la pression de gonflage.


Exemple : pour une maison avec une installation d'environ 18kW de puissance en radiateurs "panneau acier" (départ maxi 70°C), 2 étages de 2,50m.

Vexpansion = 14 x 18 x 0.023  = 5,8
Pg = 0,1 x (2,5 + 1) = 0,35 bar (on considère que la hauteur maxi des radiateurs du 2ème étage est située à 1m du sol)
Pf = 2,7 bars
Pr = 0,55 bar
Vvase = 5.8 x [ (1 + 2.7) x (1 + 0.55) ] / [ (1 + 0.35) x (2.7 - 0.55) ] = 11,46L

On choisira donc à minima un vase d'environ 12L. A noter que les chaudières gaz résidentielles sont généralement équipées à minima d'un vase d'environ 18L, bien souvent largement suffisant pour les besoins des logements.


Attention : ne pas confondre le vase d'expansion chauffage avec le vase d'expansion sanitaire !

Pour un vase d'expansion sanitaire, le calcul est légèrement différent :

                                      Pm . Pres
Vvase = Vexpansion  . _______________
                                  Pg (Pm - Pres)

Avec

  • Pm = pression maximale du vase en fin de dilatation en bar : on prend en général la pression d'ouverture du groupe de sécurité (7 ou 10 bars en domestique).
  • Pres = pression du réseau de distribution : généralement autour de 4 bar à l'aide d'un réducteur de pression.
  • Pg = pression de pré-gonflage du vase en bar (généralement 3 bars).


Exemple : avec un ballon d'eau chaude (ex. chauffe-eau électrique) de 200L chauffé au maximum à 60°C. Groupe de sécurité taré à 7 bars. Pression après réducteur 4 bars.

Vexpansion = 200 x 0.017 = 3,4L
Pg = 3 bars
Pm = 7 bars
Vvase = 3.4 x [ 7 x 4  / ( 3 x (7 - 4) ] = 5,95L 

On choisira donc à minima un vase d'expansion sanitaire standard de 8L.

On se rend compte aussi avec ce calcul de l'importance du réducteur de pression. Car si la pression d'eau délivrée au logement n'était plus de 4 bar mais simplement de 1 bar de plus, le vase nécessaire pour éviter de gaspiller de l'eau lors de la chauffe du ballon serait alors de 20L avec un pré-gonflage à 3 bars !


25 février 2016

Frisquet CONNECT : votre chaudière Frisquet connectée à internet !

frisquet connect chaudiere gaz eco radio system visio

Nous avons eu la chance de découvrir « Frisquet CONNECT », la nouvelle fonctionnalité du fabricant français de chaudières gaz qui équipera prochainement leurs produits. Avec « Frisquet CONNECT », les utilisateurs pourront ainsi retrouver le design et les fonctions de la régulation « Eco Radio System Visio » sur leur smartphone ou tablette numérique.



M.à.J du 01/11/2016 - Frisquet Connect est officiellement disponible !

Pack 1 - Réf. F3AA41484 - 157€HT
inclus : 1 Box FRISQUETCONNECT / cordon d'alimentation / cordon Ethernet

Pour les chaudières Frisquet dont le numéro de série ≥ 1646...
frisquet connect pack 1 F3AA41484

Pack 2 - Réf. F3AA41492 - 329€HT
inclus : idem Pack 1 + 1 nouveau tableau de bord + 1 nouveau satellite radio

Pour les chaudières Frisquet dont le numéro de série  1645...
frisquet connect pack 2 F3AA41492

A noter que Frisquet Connect est éligible à TVA réduite à 5,5% et au CITE.


Promotion de lancement
Du 14/11/2016 au 31/05/2017
le « PACK 2 » au prix du « PACK 1 » !


La solution est composée d'un simple boitier mural dénommé « Box FRISQUET CONNECT », de faibles dimensions (L148 x H60 x P29mm), à connecter en WiFi ou par câble réseau à votre box internet. Ensuite, il suffit d'activer la reconnaissance radio de la chaudière, de créer un espace personnel Frisquet Connect sur frisquet.fr, et enfin de télécharger l'application mobile Frisquet Connect (Google Play pour la version Android, App Store pour la version iOS).

« Frisquet Connect » sera compatible avec toutes les chaudières Visio® et hybrides du fabricant, y compris les chaufferies, avec une disponibilité prévue pour novembre 2016. Son installation est simple et rapide. Il suffit de la raccorder à votre box internet par câble Ethernet ou Wi-Fi.




Les fonctionnalités en détail :

Votre chaudière vous obéit à distance

Visualisation de votre « CHEZ MOI »

  • température actuelle de la zone chauffée
  • température extérieure
  • programmation en cours : AUTO, DEROGATION confort ou réduit, VACANCES
  • sur 3 zones chauffage différentes


Dans l'exemple ci-dessus :

  • le mode confort est activé pour la zone nommée « étage »
  • le mode « éco » est actif pour l’eau chaude sanitaire
  • la température de l’étage est de 21°C
  • la température extérieure est de 10,4°C

Réglage chauffage

  • programmation simple et intuitive des périodes de confort pour chaque zone chauffage (jusqu'à 3)
  • choix de la température Confort ou Réduite ou Hors gel pour chaque zone de chauffage

Réglage eau chaude

  • mode sanitaire : STOP, ECO, ECO+, MAX
  • mode optimisé activé : arrêt de la production d'eau chaude pour des périodes prédéfinies pour optimiser les économies d'énergie

Vie quotidienne

  • choix de la période de vacances
  • dérogation temporaire de température (retour ou départ plus tôt que prévu)
  • choix mode AUTO, température permanente Confort ou Réduite
  • choix mode Hors gel permanent (ex. pour une résidence secondaire gérée à distance)

Vous êtes libre de choisir votre niveau de confort

Fonction BOOST

La température Confort, satisfaisante tout au long de l'année, ne l'est plus parfois lorsque le temps est très humide ou que l'on reste longtemps immobile dans son canapé. Avec la fonction BOOST, la température Confort augmente temporairement de +1°C jusqu'à la prochaine période.

La régulation numérique Eco Radio System Visio permet d'atteindre cette nouvelle température grâce à l'ajustement de tous ses paramètres, en recherchant des économies d'énergie optimales.

Facilitez le dialogue avec votre « CHEZ MOI »

Les noms des zones chauffées peuvent être renommées pour plus de simplicité (ex. chambres, véranda …)

Votre consommation en chauffage et eau chaude

Grâce à un historique mensuel, vous pouvez suivre et maîtrisez votre consommation d’énergie : consultez facilement l’historique de votre consommation chauffage ou eau chaude sur 2 années. En sélectionnant l’icône chauffage ou eau chaude, une échelle auto adaptative se dessine en fonction de votre consommation.

Vous êtes libéré de toute inquiétude

Lorsqu'une alarme s'affiche sur le tableau de bord de votre chaudière, un SMS vous est envoyé pour vous indiquer le défaut (3 numéros de téléphone sont mémorisables ainsi que celui du professionnel qui entretien votre chaudière). Si vous le souhaitez, le professionnel recevra vos coordonnées et le message d'alarme afin d'intervenir avec un pré-diagnostic.




Liberté extrême et sécurité totale

L'architecture « Frisquet CONNECT » vous protège contre les intrusions pirates. La communication avec votre smartphone est cryptée et celle vers la chaudière s'effectue par radio grâce au protocole FRISQUET Visio. La séparation est totale entre la chaudière et internet.

La box a été conçue et développée par Frisquet S.A., avec les mêmes garanties de son offre globale qui repose sur une valeur augmentée, une facilité d’utilisation et d’installation, une garantie constructeur de bon fonctionnement, une disponibilité des pièces détachées sur 20 ans, ainsi que la confidentialité des données des utilisateurs.


La température « idéale » pièce par pièce pour son chauffage !


Pas toujours évident de faire rimer confort thermique avec économies d'énergie et respect environnemental ! Certes le chauffage est normalement avant tout une question de confort. Mais avez l'augmentation régulière des prix des énergies (bien que le fioul soit actuellement moitié moins cher qu'il y a 2 ans !), il convient aussi d'essayer d'être raisonnable sur les températures de chauffage demandées. ELYOTHERM vous conseille pour choisir pièce par pièce la température la plus juste pour maintenir un confort thermique acceptable et économique.

Tout d'abord, il convient de rappeler que selon l'article de loi R131-20 du Code de la construction et de l'habitation, la température d'un logement doit être de 19°C en moyenne sur son ensemble lorsqu'il est occupé. Il s'agit bien d'une moyenne, car si une température de 17°C peut convenir dans une chambre parentale, elle sera plutôt de 19 ou 20°C dans la pièce à vivre (ex. salon), et voir de 22/23°C ou plus dans une salle de bain.

Ensuite, l'ADEME (Agence De l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie) et les collectivités locales militent depuis plusieurs années pour instaurer une température de 19°C dans les logements. Hormis pour les personnes âgées, dans les pièces à vivre (cuisine, salon, salle à manger), c'est une température confortable qui permet de limiter la consommation d'énergie (1°C en plus, c'est environ 7% de consommation de chauffage en plus). Alors pour les frileux, mieux vaut peut-être mettre un petit pull plutôt que d'augmenter la température du chauffage !

Pour d'autres pièces, 19°C vont s'avérer un peu juste. La salle de bain doit être chauffée aux alentours de 22°C, au moins pendant le temps de son utilisation : prévoir par exemple un sèche-serviette programmable qui augmentera automatiquement la température aux moments opportuns.

Pour les chambres, hormis si elles sont utilisées avant le coucher par des enfants, il est préconiser pour dormir une température de 16 ou 17°C. Le Ministère de la santé conseille même de maintenir la température de la chambre des bébés à 19°C, et pas plus !

Lors de vos courtes absences, il convient d'abaisser la température de confort de 2 à 3°C maxi (suivant l'isolation et la ventilation du logement et du type d'émetteur de chaleur). Avec une régulation programmable, il est possible de régler la température du logement la maison selon le moment de la journée : par exemple 16°C la nuit, 19°C à au moment du lever, puis 17°C pendant la journée lorsque la maison est vide, et enfin 19°C à partir de 17h de retour à la maison. Pour des absences de plusieurs jours (vacances), la loi indique de devoir régler une température limite moyenne de chauffage à 16°C lorsque la durée d'inoccupation est égale ou supérieure à 24h et inférieure à 48h, et 8°C (température de hors gel) lorsque la durée d'inoccupation est égale ou supérieure à 48h.

Une fois les températures déterminées, encore faut-il pouvoir les mesurer et les contrôler précisément. Le Code de la construction indique que « la température de chauffage d'une pièce d'un logement [...] est la température de l'air, mesurée au centre de la pièce, à 1,50 mètre au-dessus du sol ». C'est d'ailleurs souvent ces indications qui sont mentionnées dans les notices des thermostats d'ambiance. Comme il est difficile de faire trôner un thermostat ou un thermomètre en plein milieu d'une pièce, il convient d'accrocher l'appareil de mesure au mur à une hauteur de 1m50 en évitant de l'installer près d'une source de chaleur (radiateur, cheminée, appareil électroménager, …).

Enfin pour contrôler les températures, il faut opter pour une régulation localisée (qui peut être en complément de la régulation centrale du chauffage) sur les émetteurs de chaque pièce (ex. robinetterie thermostatique sur des radiateurs eau chaude, thermostat intégré sur un radiateur électrique, …).


Peut-on installer une Chaudière dans un placard ?

Cette question nous est fréquemment posée par nos clients, souvent pour des raisons esthétiques ou des contraintes de place. Il faut ainsi savoir qu'il est tout à fait possible d'implanter une chaudière dans un placard ou un meuble de cuisine, simplement en prenant en compte :

  • le type de chaudière installée : combustion en circuit étanche ou sur un brûleur atmosphérique.
  • l'accessibilité à la chaudière pour les opérations d'entretien ou de maintenance.

Les chaudières atmosphériques de « type B » sont celles qui présentent le plus de contraintes pour leur installation dans un placard. Il convient ainsi de s'assurer que la chaudière dispose d'une quantité suffisante d'air neuf (air comburant) permettant une bonne combustion du gaz (naturel ou propane). A cette fin, il suffit que le meuble dispose d'une amenée d'air, soit par l'intermédiaire d'une grille de transfert ou bien en détalonnant légèrement la porte du placard.

En outre, la chaudière de « type B » doit être installé dans un local d'au moins 8m3, à la présence d'un ouvrant d'au moins 0,40m² et à l'existence d'une ventilation conforme aux dispositions de l'article 15 de l'arrêté du 2 août 1977. (voir article « la ventilation des locaux avec des appareils gaz »). Pour une chaudière de « type B » muni d'un dispositif de sécurité SPOTT (interruption automatique de la combustion en cas d'évacuation insuffisante), ou installé dans un local ou des dépendances affectés exclusivement à l'installation d'appareils au gaz raccordés, les contraintes d'ouvrant et de volume minimal ne sont pas exigées.

Enfin, il convient de vérifier que le coupe tirage de la chaudière de « type B1 » est bien dégagé, sans obstacle pour le passage de l'air entrant dans celui-ci, en réalisant d'éventuelles découpes et ouvertures adaptées dans le meuble. Attention, si le coupe tirage de la chaudière assure également l'évacuation de l'air viciée d'une cuisine comportant un appareil à gaz non raccordé (ex. plaque de cuisson gaz), et si celui-ci est sur la chaudière latéral ou frontal, la chaudière ne pas être incorporée : seule une chaudière disposant d'un coupe tirage sur son dessus reste compatible à l'intégration dans un placard.

La chaudière à circuit étanche « type C », que l'on reconnait assez facilement par son conduit de raccordement concentrique (exemple ventouse horizontale), sont les plus simples à intégrer dans un placard. Contrairement au « type B », elles ne sont soumises à aucune obligation liée au volume ou à l'aération du local.

dimension cote intégration chaudière gaz saunier duval themaplus placard cuisineConcernant l'accessibilité pour maintenir ou entretenir la chaudière, quel que soit son type, son installation à l'intérieur d'un placard ou d'un meuble de cuisine exige une prise en compte des contraintes et préconisations de pose du fabricant (notice d'installation) indiquant des écarts minimaux à respecter entre la chaudière et les parois du meuble, permettant aussi que cette incorporation n’entraîne pas de zone de surchauffe autour de l'appareil. Aujourd'hui, la plupart des chaudières réclament uniquement une simple dépose de l'habillage frontal (voir parfois latéral) ce qui permet de les intégrer sans aucun soucis dans un placard ou un meuble de cuisine intégré.




Ci-dessous, nous vous présentons trois exemples d'intégration réussie dans une cuisine chez deux de nos clients. Pour le premier, une chaudière condensation Viessmann Vitodens 222-W a été astucieusement installée (manque le cache robinetterie sur la photo). Lors de l'entretien annuel, il suffit simplement de retirer le four micro-onde et l'étagère amovible devant la chaudière.

chaudiere gaz condensation viessmann integration placard cuisine

Pour le second client, une chaudière Frisquet Hydromotrix Condensation est totalement dissimulée dans un placard permettant de ne pas dénaturer la cuisine intégrée.

chaudiere gaz condensation frisquet integration placard cuisine

Enfin, à nouveau une chaudière Viessmann Vitodens 222-W dissimulée dans un placard bois massif sur-mesure existant.