22 mars 2015

Propane versus Fioul : la guerre (de communication) fait rage !

Le Comité Français du Butane et du Propane (http://www.cfbp.fr/) a lancé il y a quelques semaines une communication agressive auprès des professionnels du chauffage, dénigrant assez fortement les autres énergies et notamment le fioul. Suite à ces attaques injustifiées du propane, la filière fioul (http://www.solutions-fioul.fr/) a décidé de contre-attaquer ! Décryptage.


Il faut savoir que près de 4 millions de logements sont chauffés au fioul contre environ 516.000 au propane. C'est aussi environ 21% de maisons individuelles chauffées au fioul contre seulement 3% au propane. Les propaniers ont donc devant eux une belle possibilité de progression !

Chacun avançant ses arguments, difficile pour le consommateur de se faire une réelle opinion. Nous vous laissons néanmoins découvrir tout d’abord les arguments de chacun, puis notre analyse.

Pour le propane (extraits choisis) :
  1. Une énergie disponible et accessible : le propane est à ce jour la meilleure alternative pour les sites isolés et non-raccordés à un réseau de gaz naturel : en citerne, bouteille ou réseau canalisé, le propane est disponible n’importe où sur le territoire ; les ressources en gaz ne sont pas non plus prêtes de s’épuiser ! Selon l’Agence Internationale de l’Energie, les réserves de gaz sont estimées à plus de 120 ans de consommation.
  2. Une énergie plus respectueuse de l’environnement : la combustion du gaz propane ne produit pratiquement que du CO2 et de la vapeur d’eau, des éléments déjà présents dans l’air ; elle ne produit pratiquement pas d’oxydes d’azote, pas de suie, pas de fumées grasses, et surtout, pas de particules fines, reconnues dangereuses pour notre santé.
  3. Une énergie sans surprise : sur le rapport installation/services/consommation/confort, le propane est même plus avantageux que le fioul et l’électricité ; le prix du propane a évolué de manière plus modérée que d’autres énergies telles que le fioul dont le prix a plus que doublé au cours des dix dernières années ; selon l’Observatoire des Prix de l’Energie, le prix du gaz propane a augmenté de 69% entre 2004 et 2013, celui du gaz naturel de 72 % et celui du fioul de 106 %.
  4. Une énergie au service des bâtiments « basse consommation » : pour le GPL et le gaz de manière générale, nous sommes sur des technologies plus performantes. La combustion est excellente. La molécule de gaz brûle bien. Elle a un bon pouvoir calorifique.
  5. Une installation et un entretien facilités : par rapport au fioul, on n’est pas obligé de contrôler le niveau de sa cuve ; le prestataire fait le plein sans vous en inquiéter ; l’entretien est moins long et plus propre.
  6. L’énergie de la performance et du confort : si on compare une chaudière au fioul avec une au gaz, la différence c’est l’odeur ; pour le gaz il n’y en a pas !


Pour le fioul (extraits choisis) :

  • Le prix du propane est bien plus élevé que celui du fioul domestique.
  • Ce n’est pas le changement d’énergie qui fait réaliser des économies, c’est la modernisation de l’installation de chauffage.
  • Le fioul domestique peut être stocké en toute confiance, sans danger, même à l’intérieur d’une habitation, à l’inverse du gaz propane avec des contraintes de sécurité très strictes, qui doit uniquement être stocké dans des citernes à distance de l’habitation, voire enterrées, et nécessite un chantier de terrassement.
  • Les réservoirs fioul domestique en plastiques renforcés modulables, très discrets, s’adaptent aux faibles besoins énergétiques et aux configurations des maisons de chacun.
  • Chaque client choisit librement son distributeur de fioul domestique parmi des dizaines sans contrainte ni contrat, alors qu'il n'y a que 5 distributeurs de propane (Antargaz, Butagaz, Primagaz, Totalgaz, Vitogaz).


La guerre est donc clairement déclarée entre les 2 entités !


Notre analyse


Nous pensons chez EYOTHERM que propane et fioul peuvent trouver encore toute leur place sur le marché du chauffage, notamment pour des habitations non desservies en gaz naturel, ou ne pouvant disposer facilement d'énergies renouvelables telles une pompe à chaleur, chaudière à granulés bois, chauffe-eau solaire ... pour différentes raisons (économiques, contraintes techniques, ...).

Compte tenu de son prix, le fioul (à environ 7 à 9cts€/kWh PCI) reste intéressant pour des maisons mal isolées. Le propane quand à lui (à environ 13 à 18cts€/kWh PCI) peut être aussi intéressant, tout comme le fioul, pour des constructions récentes ou très bien rénovées en terme d'isolation qui dépensent peut d'énergie (l'écart entre les 2 énergies sera alors faible et pourra peut-être être compensé par un coût d’entretien chaudière différent). Consultez le baromètre du prix des énergies.

En termes d'investissement chaudière, le propane reste compétitif par rapport à une chaudière fioul. Il faut en effet, notamment avec les aides actuelles telles le CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique), compter un investissement de 1.000 à 4.000 euros TTC pour une chaudière gaz propane condensation, contre un prix d'environ 3.000 à 6000 euros TTC pour une chaudière fioul condensation. Consultez nos tarifs et prix de remplacement de chaudière gaz et fioul.

En termes d’entretien, là encore le propane reste intéressant, car une chaudière gaz condensation demande moins de temps pour être entretenue chaque année, donc les contrats d’entretien chaudière sont en général moins élevés en propane/gaz naturel qu’en fioul. Consultez nos tarifs d'entretien de chaudière.

En termes de rejets, le gaz propane garde là encore une légère avance, bien que les brûleurs fioul aient fait de grandes avancées ces dernières années et deviennent de plus en plus "propre".

En revanche en termes d'économie d'énergie, impossible de vraiment départager fioul ou propane, car selon la vétusté de la chaudière remplacée, le remplacement de la chaudière engendra une économie d'environ 20 à 35%.


Alors notre conseil : faites une analyse financière précise en prenant en compte :
  • votre consommation actuelle ou estimée en kWh (et non en euros !),
  • l’investissement nécessaire pour installer ou remplacer une solution de chauffage fioul ou propane,
  • les coûts annexes comme l’entretien.


Et surtout, essayez dans tous les cas de coupler votre solution fioul ou propane à un système utilisant des énergies renouvelables (insert bois, poêle à granulé, chauffe-eau thermodynamique ou solaire, pompe à chaleur) qui vous permettra de diminuer fortement votre consommation de fioul ou propane notamment lors de période particulièrement froides.



Nous vous remercions pour votre visite !
N'oubliez pas de partager cet article sur les réseaux ...