19 janvier 2015

Les différentes technologies de brûleurs fioul domestique

Chaudiere fioul Viessmann

Lorsque vous devez choisir une chaudière fioul et son brûleur, voir uniquement un brûleur fioul, il est important de bien comprendre les différents technologies de brûleur qui vous seront présentées pour comparer les offres : le prix certes, mais aussi les performances qui vous feront faire plus ou moins d’économies par la suite sur l’énergie consommée ou l’entretien de la chaudière.


Il existe donc différentes technologies de brûleurs fonctionnent avec le fioul domestique.

Source SPM
Le brûleur à flamme jaune

La flamme se développe dans un pot de combustion cylindrique court puis dans le foyer. C’est le brûleur le plus entrée de gamme qui équipe généralement les chaudières fioul premier prix !


Source SPM
Le brûleur à flamme jaune avec recirculation des produits de combustion

Evolution du premier, il réduit sensiblement les émissions d’oxydes d’azote. Cette recirculation est soit externe (produits de combustion prélevés en sortie de chaudière et mélangés à de l’air de combustion en amont de la tête de combustion), soit interne (produits de combustion réinjectés dans la zone de la flamme par un circuit approprié des produits de combustion dans le foyer.


Source SPM
Le brûleur flamme bleue

Sur ce brûleur, la flamme est confinée dans un pot de combustion cylindrique long, éventuellement muni d’orifices latéraux permettant une recirculation des produits de combustion. Le confinement de la flamme avec des températures élevées provoque une vaporisation rapide du FOD avant sa combustion. Ainsi la phase de combustion se présente sous la forme d’un gaz entraînant une flamme bleue. Ces brûleurs avec recirculation permettent de réduire les émissions de NOx de 30 à 50% et encrassent bien moins le foyer.


Le brûleur modulant

En général, les brûleurs des chaudières fioul domestique sont majoritairement des brûleurs à une ou 2 allures (ou 2 puissances), la 2ème allure étant à 70 ou 80% de la première allure. Pour répondre aux exigences d’efficacité énergétique et s’adapter à la réduction des besoins thermiques en chauffage, les constructeurs développent actuellement des brûleurs fioul modulants (comme pour les chaudières gaz) selon 2 techniques :


  • une pulvérisation classique avec un gicleur, associée à une variation de la pression du fioul domestique, pour le moment, la plus présente sur le marché (la plage de modulation actuelle varie de 45 à 100 %).
  • l’évaporation du fioul, par le principe de la flamme froide.

Les émissions de NOx de ces brûleurs fioul modulants diminuent en fonction de la puissance délivrée. Elles sont inférieures à 90mg/kWh sur toute la plage de puissance. En outre, un brûleur fioul modulant en continu permet une augmentation des temps de cycles du brûleur, donc un meilleur rendement (et moins d’encrassement), notamment avec un rendement amélioré en demi-saison ou les déperditions de la maison ne réclament pas la puissance maximale de la chaudière.

Source SPM

Notre recommandation, notamment lors d'un remplacement de chaudière fioul, d'opter pour un modèle à condensation équipé d'un brûleur modulant (ex. Viessmann Vitoladens 300-C - type J3RA).



Nous vous remercions pour votre visite !
N'oubliez pas de partager cet article sur les réseaux ...