11 janvier 2014

Comment bien entretenir son poêle à granulés bois ?

Les poêles à granulés bois ont le vent en poupe ! De plus en plus de français y ont recours, permettant par exemple d’allier facilement un peu d’énergie « verte » à son système de chauffage plus conventionnel. Néanmoins, il ne faut pas non plus oublier que ce système de chauffage requière aussi un entretien régulier minimal pour vous permettre de bénéficier longtemps et en toute sécurité d’un appareil performant.


Nous vous proposons dans cet article de découvrir toutes les « bonnes pratiques » d’entretien pour votre poêle à granulés bois (valable bien entendu aussi pour un poêle à bois bûches).

Il est ainsi recommandé :
  • de procéder vous-même à un entretien régulier du poêle,
  • de faire appel 1 fois par an à un professionnel pour l’entretien,
  • de faire appel 2 fois par an à un professionnel pour le ramonage du conduit : le Règlement Sanitaire Départemental (RSD) impose en effet (c’est la loi !) un ramonage du conduit de fumée, du conduit de raccordement et du poêle au minimum 2 fois par an, dont une en période de chauffe.

L’entretien régulier du poêle à granulés consiste à réaliser une à quatre fois par semaine, suivant l'usage plus ou moins continu de l'appareil, de ses performances, et de la qualité du combustible, les opérations suivantes :
  • aspirer les cendres du bac de collecte,
  • nettoyer le creuset et contrôler que les trous d’amenée d’air ne sont pas obstrués,
  • nettoyer le porte creuset, le tube d’amenée d’air comburant, la résistance d’allumage,
  • nettoyer la chambre de combustion et les vitres avec des produits non abrasifs ou corrosifs,
  • réaliser les opérations de maintenance propres aux produits (notice fabriquant).
Ces opérations sont à réaliser en se reportant obligatoirement à la notice utilisateur, après un cycle d’arrêt complet et habituel du poêle, et si possible déconnecté du réseau électrique pour éviter tout démarrage.


L’entretien annuel par un professionnel consiste à minima aux opérations suivantes :
  • nettoyer entièrement le conduit d’évacuation de fumée : collecteur, pales de l’extracteur des fumées, …
  • nettoyer soigneusement le faisceau de tubes de l’échangeur en aspirant les poussières qui s’y sont déposées ;
  • réaliser un nettoyage général de toutes les parties placées entre les portes du poêle ;
  • huiler les vis des parties amovibles.


Votre installateur ou un spécialiste de l’entretien des poêles à granulés peut réaliser ces opérations, dans le cadre d’un contrat d’entretien ou non. Si possible, toujours s’adresser à un professionnel habilité pour la marque de votre poêle et assuré pour ses activités de ramonage et d’entretien de poêles à bois.


Nous vous remercions pour votre visite !
N'oubliez pas de partager cet article sur les réseaux ...


Publication de commentaires :
Tout message inapproprié (non courtois, injurieux, contenant du spam publicitaire ...) sera retiré.
Pour rentrer en contact avec nous, utilisez uniquement notre mail et non via les commentaires.
Nous vous remercions par avance pour votre participation.