18 novembre 2012

Calculez rapidement la puissance d’un radiateur électrique

Nous vous proposons une méthode simple et rapide (mais qui ne remplace pas une étude thermique) pour connaitre rapidement la puissance d’un radiateur électrique nécessaire pour chauffer une pièce. Suivant votre zone géographique et l’isolation de la pièce à chauffer, il vous suffit de connaitre son cubage (largeur x longueur x hauteur en mètre) et de multiplier le résultat obtenu par le ratio du tableau ci-dessous (valeurs pour des attitudes de logements jusqu’à 400m). Vous obtiendrez ainsi la puissance nécessaire du radiateur à poser.
 
Isolation
Mauvaise
Moyenne
Bonne
Zone douce
40W/m3
35W/m3
30W/m3
Zone tempérée
50W/m3
40W/m3
35W/m3
Zone froide
60W/m3
50W/m3
40W/m3

Exemple : pour chauffer convenablement une chambre de 45m3 (3x6m sur 2,5m de hauteur), dans une maison moyennement isolée à Lyon (40W/m3), il faut un radiateur de 1800W. Par sécurité (et surtout disponibilité de gamme), il faut opter pour un modèle de 2000W, ou 2x1000W si cela est possible afin de mieux répartir la chaleur dans la pièce, ainsi que sur une technologie à inertie (chaleur douce).
Les puissances obtenues sont indicatives. Il est toujours préférable de contacter votre installateur ou un bureau d'études thermiques. Ces professionnels du chauffage sauront évaluer précisément votre besoin.
Pour obtenir un calcul plus précis, ou pour des radiateurs eau chaude, vous pouvez aussi utiliser notre calculateur de puissance radiateur.
11 novembre 2012

Quelles marques d’adoucisseur d’eau choisir ?

Nos clients nous posent très souvent la question sur l’écart de prix important que l’on peut rencontrer avec un adoucisseur de GSB (Grande Surface de Bricolage), que l’on peut trouver sur internet, ou voir même chez des distributeurs de matériels professionnels, par rapport aux modèles que nous pouvons leur proposer tels ceux du leader européen du traitement d’eau BWT, intervenant à la fois dans le résidentiel, l’industrie ou le collectif, et commercialisant entre-autre la marque PERMO. Si ce dernier propose des produits à près de 2000 euros, et que nous les installons fréquemment depuis de très nombreuses années, c’est qu’il y a une raison !
 
Cette différence de prix s’explique notamment en grande partie par le fait qu’il est totalement impossible de comparer un adoucisseur issu d’un fabriquant (en l’occurrence français), qui développe et conçoit de A à Z ses produits (et qui a d’ailleurs obtenu une certification en ce sens) avec un adoucisseur assemblé (aussi connu soit-il), composé de différents organes pris ici ou là, tant en terme de qualité, de performances, de fiabilité ou de services après-vente !
 
Un adoucisseur est ainsi composé de 3 parties principales : un bac, une résine et une vanne. Sachant que le bac dans l’absolu reste qu’un simple container à sel, les 2 autres organes sont très importants. Or tout d’abord, il faut savoir que tous les assembleurs utilisent les mêmes vannes, toutes issues de 3 fabricants principaux APIC, AUTOTROL ou FLECK, toutes de même qualité moyenne … voir parfois médiocre pour certains modèles !  Ces vannes sont en généralement basées sur des phases de régénération en 5 ou 6 cycles (amenant une plus importante consommation d’eau et de sel, pour ensuite donner aussi une mauvaise réputation aux adoucisseurs !), alors que BWT Permo n’en utilise que 3 avec des cycles qui plus est optimisés en débit d’eau pour rendre le système économique, système qui a d’ailleurs fait une partie de sa réputation. Concernant les résines, là encore peu de fabricants différents de par le monde, mais les cahiers des charges peuvent être plus ou moins contraignant pour obtenir des résines spéciales à très haut rendement rendant l’appareil là encore particulièrement économique (voir l'article sur l'adoucisseur Viseo).
 
Ensuite, quid de la sécurité sanitaire (développement microbien) avec des adoucisseurs de grande distribution ? Permo a depuis très longtemps mis en place un ensemble de dispositifs permettant de garantir totalement la sécurité des utilisateurs :
  • Chloration par hydrolyse et mise en asepsie des résines
  • Purges automatiques de 2mn au bout de 48h sans soutirage
  • Régénération systématique au 1er soutirage si absence > 96h
  • Protection coupure de courant (pile de réserve de marche > 3 ans)
  • Anti-siphonage en cas de coupure d’eau
  • Contrôle de qualité du sel
  • Sécurité basse tension …

Tous ces dispositifs sont bien souvent absents (ou fonctionnent mal) sur des modèles assemblés, produits qui ne sont d’ailleurs pas homologués ACS (attestation de conformité sanitaire), ou qui usurpent sur l’emballage le logo ACS ! Ainsi, même si un assembleur vous indique qu’il choisit les « meilleurs » organes pour réaliser ses adoucisseur, c’est totalement faux … vu qu’il n’y en pas vraiment !
 
Enfin, la garantie est aussi pour rappel de 10 ans pour Permo notamment sur le corps, le bac, et la résine, mais aussi surtout de 5 ans sur le reste (notamment l’électronique) si l’installation de l’adoucisseur est réalisé par un installateur agréé, sachant qu’à nouveau Permo est un constructeur et qu’il dispose d’un réseau bien plus étoffé d’interlocuteurs qu’un simple revendeur local ou internet d’un produit assemblé : que se passera-t-il le jour où vous ne pouvez plus passer par ce revendeur pour x raisons (n’existe plus, mauvaises relations, etc…) et que vous êtes en panne ? Nous recevons quotidiennement des appels de personnes dans ce cas qui ne pouvant être dépannées, après s’être faites avoir, préfèrent dorénavant opter pour un produit disposant d’un suivi constructeur sérieux. Pour information, les pièces chez BWT sont disponibles pendant 20 ans ! Nous changeons des adoucisseurs Permo qui ont ainsi près de 30 ans … Lors d’interventions chez des clients, combien d’adoucisseurs sont aussi constatés à l’arrêt, le produit ne pouvant être dépanné ou ne donnant pas satisfaction (consommation d’eau et de sel importante) alors que la dureté de l’eau distribuée dans le logement dépasse allégrement les 28°f, endommageant ou faisant consommer plus d’énergie tous les appareils alimentés en eau (chaudière, chauffe-eau, lave-vaisselle, lave-linge, mitigeur, …) !
 
Plutôt que de faire confiance à des vendeurs sortis de nulle part (voir le lien vidéo en bas de page http://elyotherm.fr/traitement-eau/technique/bien-choisir-adoucisseur), adressez-vous de préférence à un réseau constructeur, disposant d’installateurs agréés officiellement et possédant un code NAF en adéquation avec l’installation d’équipements sanitaires ou de plomberie, notamment en termes de garanties. C’est une première règle qu’un client devrait suivre car c’est la preuve de l’existence de qualifications et/ou de diplômes par catégorie de corps de métier pour l’inscription au registre des métiers,  et de l’obligation de souscrire des garanties d’assurance particulièrement onéreuses et difficiles à obtenir (garantie décennale, garantie responsabilité civile professionnelle notamment).
 
En résumé, de par notre expérience terrain, sorti de Permo et Cillit (marques du groupe BWT), voire de Culligan pour certains de leurs produits, vous achèterez dorénavant un adoucisseur en toute connaissance de cause !
 
 
Note du rédacteur : pour répondre à certains détracteurs, aider et aiguiller des potentiels acheteurs qui ne sont pas du domaine à comparer des produits, en mettant notamment en avant seulement des différences techniques, afin qu’ils puissent choisir en toute transparence, n’est en rien du dénigrement. En outre, nous essayons à notre petit niveau de défendre une certaine image du bâtiment, bien souvent ternie par des pseudos « professionnels » ou autres « vendeurs de foire » qui faillissent notamment à leur devoir de conseils ou qui installent certains produits de piètre qualité, l’utilisateur final pouvant malheureusement très vite faire un amalgame…

4 novembre 2012

Chaudière à pellets : obligation d’un ballon tampon ?

Un  ballon tampon est une réserve d’eau chaude particulièrement isolée dont le but principal est de stocker la chaleur produite par un générateur de chaleur (chaudière, pompe à chaleur, …) pour la restituer ensuite à la demande sur des émetteurs de chauffage (radiateurs, plancher chauffant, …).

Nos clients nous demandent fréquemment si avec une chaudière à granulés bois (ou pellets), un ballon tampon est nécessaire, recommandé ou carrément obligatoire. Car cet accessoire est en effet fortement recommandé en combustion bois « traditionnelle » avec une chaudière bois buches.

Il faut tout d’abord savoir que la plupart des chaudières à granulés bois, que ce soit des bruleurs de type « volcan » (ex. Okofen) ou « pulsé », atteignent leur rendement optimal après plusieurs minutes (10-15mn) de fonctionnement à pleine puissance, sauf en cas de reprise rapide du foyer où dans ce cas, quelques minute seulement sont nécessaires. Pour éviter des chocs thermiques trop fréquents (les reprises importantes peuvent abimer la chaudière), pour améliorer le rendement global de son installation, il est donc important et recommandé d’espacer et d’augmenter les périodes de chauffe (temps de cycle).

Ainsi, le ballon tampon va permettre :
  • de faire fonctionner la chaudière le plus longtemps possible à sa température optimale (donc au rendement optimal) ;
  • de réduire le nombre d'allumage du foyer (et limiter la formation de mâchefer, les rejets polluants) ;
  • de lisser les marches en demi-saison où les besoins calorifiques moindre vont entrainer des démarrages/arrêts fréquents engendrant des rendements inférieurs ;
  • de disposer d’une réserve d’eau à température afin de pouvoir fournir une grande quantité d’eau chaude nécessaire pour réchauffer tout un bâtiment rapidement (durée de chauffe beaucoup plus courte) ;
  • de simplifier certaines installations combinées par exemple avec des panneaux solaires.
Si vous choisissez un modèle de chaudière avec un bruleur simple et techniquement moins abouti, le ballon tampon peut donc se révéler intéressant vu le fonctionnement non modulant de ce type de bruleur et de son inertie de démarrage/arrêt.
 
Néanmoins, si votre chaudière :
  • est bien calibrée en puissance (attention au surdimensionnement !),
  • dispose d’un corps de chauffe à volume d’eau important (entre 50 et 150L),
  • dispose d’un brûleur type « volcan » qui permet de moduler sa puissance,
Les constructeurs n’exigent alors pas de ballon tampon pour obtenir des cycles de fonctionnement tournant autour des 45/50 minutes avec leurs produits.
 
En outre, si vous anticiper suffisamment à l’avance les reprises de chauffe,  vous vous réveillerez par exemple à la température désirée, après avoir déclenché une période de chauffe très longue. Idem en soirée en programmant une température légèrement inférieure pour la journée puis une reprise de chauffe pour le soir.
 
Notre recommandation est donc que, quitte à investir dans un ballon avec une chaudière à bruleur classique, autant choisir directement une chaudière performante à bruleur volcan, et de se passer de ballon tampon : gain de place (pas besoin de stocker 500 ou 1000 litres d'eau chaude !), moins d’hydraulique (fiabilité), régulation plus simple…

La mention Reconnu Grenelle Environnement ou RGE

A compter du 1er janvier 2014 (article 81 de la loi de finances 2012), les particuliers devraient passer par des entreprises disposant de la mention « Reconnu Grenelle Environnement » (RGE) pour bénéficier des aides publiques aux travaux d’amélioration énergétique de leur habitation.

Le marché de la performance énergétique a multiplié les signes de qualité (appellations, labels, marques, qualifications ou encore certifications). Aussi, était-il nécessaire de faciliter l’identification des signes de qualité les plus performants et de favoriser leur notoriété auprès du client final. L’état, au travers l’ADEME (Agence de la Maitrise de l’Energie), et les organisations professionnelles, ont ainsi signé le 9 novembre 2011, une charte d’engagement et créé la mention « Reconnu Grenelle Environnement » qui regroupe à ce jour cinq labels et marques existantes :
  • Les qualifications délivrées par Qualit’Enr pour les installateurs d’énergies renouvelables (Qualisol, Qualibois, Qualipac, QualiPV)
  • Les marques « Pro de la performance énergétique » de la FFB et « ECO Artisan » de la CAPEB, délivrées par Qualibat, et qui regroupent des entreprises et des artisans spécialisés dans la rénovation énergétique
  • Les qualifications délivrées par Qualifelec portant les mentions « économies d’énergies » et « solaire photovoltaïque »
  • Les qualifications de Qualibat relatives aux énergies renouvelables (photovoltaïque, solaire thermique, pompe à chaleur, bois) et à l’efficacité énergétique (bouquet de travaux et rénovation énergétique offre globale).

Ainsi tout professionnel pouvant se prévaloir d’au moins une de ces marques ou labels, bénéficiera automatiquement de la mention « RGE ». A partir de janvier 2014, afin de sécuriser et de mettre en confiance les maitres d’ouvrage afin qu’ils engagent des travaux de performance énergétique, seules les entreprises titulaires d’un signe de qualité RGE pourront faire profiter leurs clients des avantages fiscaux (crédit d’impôt développement durable) ou aides publiques proposés par l’état pour la rénovation énergétique de leur logement.

 

Atlantic Maradja : Radiateur à inertie avec pilotage intelligent

Le constructeur Atlantic vient encore d’innover en lançant récemment un nouveau radiateur chaleur douce à inertie révolutionnaire, le « Maradja pilotage intelligent ». Fort du constat que la plupart des utilisateurs finaux (2/3), sitôt l’installateur parti, gèrent mal voir pas du tout les régulations et la programmation embarquées de leurs radiateurs électriques, par manque de compétence ou par oubli, la nouvelle fonction « Pilotage Intelligent » permet au radiateur Maradja Digital de s'adapter automatiquement à votre rythme de vie et de réaliser jusqu'à 45% d'économies (par rapport à un convecteur de 1ère génération), et ce par une simple pression sur la touche « AUTO » !

Muni d’une multitude de capteurs, ce nouveau radiateur, particulièrement recommandé pour les chambres et le salon, mesure, analyse, compare, calcule, et prévoie en permanence pour optimiser les économies d’énergie et votre confort thermique. Il adapte ainsi précisément et automatiquement ses cycles de chauffe aux temps de présence, abaisse la température en cas d’absence.

Les rythmes de vie et les caractéristiques du logement sont mémorisés :
  • Indentification automatique des périodes de présence et d’absence des habitants pour adapter sa température ;
  • Mémorisation des alternances pour constituer un historique servant de repère à la programmation ;
  • Mémorisation des caractéristiques de l’habitat (isolation propre, exposition …)  permettant une anticipation de la chauffe pour atteindre la température demandée au retour des habitants ;
  • Le radiateur actualise sa programmation toutes les semaines, jour après jour, chaque demi-heure.
Les imprévus sont aussi maitrisés :
  • Détecteur d’occupation et détecteur automatique ouverture/fermeture de fenêtre ;
  • L’appareil ne se déclenche pas en présence d’animaux domestiques (capteurs sur la partie haute de l’appareil).
Les innovations se retrouvent aussi au niveau du confort ressenti. Le Maradja Pilotage Intelligent d’Atlantic apporte ainsi un air plus sain grâce à un tout nouveau corps de chauffe en fonte à haute performance énergétique. Ce dernier est agrémenté de picots en forme de goutte d’eau permettant un échange thermique de meilleure qualité que les appareils ordinaires avec une température de sortie d’air alors beaucoup plus basse (corps de chauffe à 226°C versus 250°C). La masse du corps de chauffe a aussi été augmentée à près de 10kg pour une chaleur inertielle encore plus perceptible, la résistance électrique étant directement surmoulés dans le corps de chauffe en fonte.
 
Enfin ce radiateur apporte aussi une meilleure diffusion de la chaleur grâce à sa nouvelle façade chauffante sur laquelle un alu foil est directement collé, qui permet d’augmenter de 45% la chaleur échangée par rayonnement, une meilleure homogénéité de la température de la façade, et surtout le plus important, une sensation de confort immédiate (seulement 5mn pour atteindre 40°C en façade, quand d’autres radiateurs en réclament plus de 30mn !).

 
En résumé, Atlantic Maradja Pilotage Intelligent, c’est tout simplement + de confort thermique / - de dépenses énergétiques :

  • Chaleur douce et homogène
  • Rapidité de montée en température pour un bien être immédiat
  • Mémorisation du rythme de vie et imprévus maîtrisés
  • Analyse des caractéristiques de l'habitat (isolation, exposition...)
  • Anticipation de la chauffe pour atteindre la température demandée au retour des habitants
  • Détection de présence brevetée SWEET CONTROL
  • Détection automatique d'ouverture et de fermeture des fenêtres pour éviter de chauffer inutilement
  • Consommation maîtrisée et jusqu'à 45% d'économies réalisées grâce à la fonction PILOTAGE INTELLIGENT
  • Simplicité d'utilisation
  • Un nouveau corps de chauffe en fonte haute performance pour une chaleur plus inertielle
  • Meilleure sensation de confort grâce à la nouvelle façade chauffante
  • Services VISIO : SAV express réservé aux installateurs permettant de dépanner rapidement leurs clients.
  • Accès aux réglages et à une programmation manuelle toujours possible

Nous avons déjà eu l’occasion d’équiper le mois dernier 3 logements avec ces nouveaux radiateurs Atlantic, en remplacement d’anciens convecteurs électriques. Lors de notre départ, après avoir donné des explications sur le fonctionnement du radiateur beaucoup plus simples, nous sommes désormais bien plus sereins sur la satisfaction de notre client car nous sommes sure qu’il obtiendra le confort escompté (malgré tout la mauvaise presse autour du chauffage électrique) tout en réalisant des économies d’énergies, et ce aujourd’hui d’une simple touche.
 
A nouveau, le chauffage par radiateur électrique (et non par convecteur ou radiant) n’est pas inconfortable ou ruineux, si tant est que l’on choisit de « bons » produits et que l’on gère correctement leur consommation.

14 octobre 2012

Frisquet Hydroconfort Solaire : une chaudière gaz hybride

Le fabriquant de chaudières gaz Frisquet vient de lancer la commercialisation de sa toute première chaudière hybride à condensation gaz et énergie solaire, la « Hydroconfort Solaire ». C’est une solution simplifiée et hautement performante, associant la technologie des chaudières à condensation Visio à un ballon solaire inox exclusif. Frisquet a toujours choisi d’équiper ses chaudières avec le meilleur de la technologie : corps de chauffe à rendement optimisé jusqu’à 109 %, brûleurs à très faibles émissions de polluants, régulation de dernière génération, … des solutions uniques et de qualité développées par l’entreprise.
 
Cette nouvelle chaudière hybride ne déroge pas à cette conception robuste et a été développée avec cette même exigence de qualité qui caractérise l’entreprise. L’Hydroconfort Solaire peut ainsi gérer jusqu’à 3 circuits de chauffage et permet une couverture solaire de 50 à 60% des besoins en eau chaude avec un seul capteur (couverture déterminée avec le logiciel SOLO du CSTB pour une consommation moyenne journalière de 50L à 50°C, selon la zone géographique). Ainsi, il est possible de chauffer de façon distincte un plancher chauffant, un circuit de radiateurs à l’étage, une extension de la maison, le tout commandé à l’aide d’un système radio pratique et fiable, la toute nouvelle régulation « Eco Radio System Visio ». La chaudière Hydroconfort Solaire dispose aussi d'un double tableau de bord, l'un dédié à la chaudière, l'autre à la gestion du ballon solaire. Spécifiquement pour l’eau chaude sanitaire, un programme ECO, ECO+, ECO++ permet d'optimiser sa production d’eau chaude solaire de manière à ce que l'énergie solaire soit toujours privilégiée.
 
La Frisquet Hydroconfort Solaire est prête à l'emploi, avec tous les équipements spécifiques au chauffage et au solaire intégrés dans un même ensemble tel le vase d’expansion solaire.
Caractéristiques techniques
  • Puissance chauffage commutable à 14 ou 20 kW
  • Ballon solaire haute performance de 220 litres à stratification naturelle
  • Débit normalisé jusqu'à 20l/min hors appoint solaire
  • Gestion complète par la régulation Eco Radio System Visio
  • Possibilité de raccordement jusqu'à 3 circuits de chauffage
  • Raccordement arrière multidirectionnel : chauffage, gaz, eau chaude, eau froide et capteur solaire
  • Facilité d'implantation : encombrement optimisé, passage des portes aisé (H:1762 x L:891 x P:560mm)
  • Facilité d'entretien : accessibilité par l'avant, trappe de visite pour le tartre

Pour mémoire, Frisquet est une entreprise familiale créée en 1936 dont l’activité a toujours reposé sur le chauffage au gaz domestique, les premières chaudières à gaz ayant fait leur apparition dans les années 30 avec un développement rapide du à l’exploitation des premiers gisements de gaz naturel français. Aujourd’hui Frisquet est toujours une société indépendante à capitaux 100% français. Elle dispose ainsi d’une indépendance économique qui lui permet de sortir des produits dotés du meilleur de la technologie, aux performances élevées et durables, et de satisfaire aux exigences actuelles et futures en matière de confort, de sécurité, d’économies d’énergie et de respect de l’environnement, et dispose d’une renommée dans des dizaines de pays malgré une taille d’entreprise sans commune mesure avec des mastodontes du secteur ! C’est cette philosophie d’entreprise familiale indépendante, concevant des produits robustes et performants, qui nous pousse chez Elyotherm à toujours installer et entretenir notamment des solutions Frisquet …

Pour en savoir plus : www.frisquet.fr ou contactez-nous pour une étude gratuite et un devis.
7 octobre 2012

Calcaire : toutes les chaudières sont sensibles !


Que ce soit pour une chaudière, un chauffe-eau, une pompe à chaleur..., nous recommandons systématiquement à tous nos clients de les alimenter avec une eau de qualité, propre (sans limon / boues), et de les protéger aussi des effets néfastes du calcaire : surconsommation, pannes sur des organes pourtant robustes (circulateur, corps de chauffe), baisse de débit ...

Les produits « nouvelles générations » disposent d'organes plus fins (ex. tubulures, échangeur à plaques, corps de chauffe, ...) très sensibles à la qualité de l'eau et aux dépôts de tartre ou de boues, et ce quelle qu'en soit leur marque. Pour bénéficier de leur garantie, tous les fabricants de chaudières se couvrent aujourd'hui et exigent dans leur documentation utilisateur, d'une part un désembouage du circuit de chauffage lors d'un remplacement, ainsi qu'une alimentation en eau non calcaire (dureté aux alentours de 15°f), non corrosive, et non chargée.

De par le discours malhonnête de certains installateurs, clamant que LA chaudière qu'ils leur proposent est « la plus robuste du monde », certains de nos clients doutent malheureusement du sérieux de notre message et de nos conseils en matière de qualité d'eau. Surtout lorsqu'ils remplacent une chaudière de + de 20 ou 30 ans sans aucun problème de calcaire.

Et pourtant à nouveau, tous les plus grands constructeurs l'indiquent (certes de manière plus ou moins évidente) dans leurs documentations commerciales, tarifs ou manuels installateur/utilisateur : les produits ont bien évolués, nous ne sommes plus en présence de la « grosse » chaudière de d'antan , et les duretés des eaux distribuées ont parfois fortement augmentées ! Nous avons donc décidé d'écrire cet article pour aider nos clients à y voir un peu plus clair et remettre à leur place quelques idées reçues !

Voilà par exemple ce que l'on peut trouver dans les conditions de garantie de 3 grands fabricants de matériels de chauffage pour l'application de leur garantie constructeur :

Viessmann
La garantie ne s'étend pas aux dégâts provoqués par :
- les dépôts ou les précipitations de minéraux (i.e. calcaire), de boues ou autres corps étrangers ainsi que la corrosion causée par l'oxygène de l'air dissous dans l'eau de la chaudière
- une eau agressive (i.e. trop douce), un mauvais traitement chimique de l'eau de la chaudière, un remplissage des préparateurs avec de l'eau qui ne remplit pas les conditions minimales de l'eau potable ou qui a été mal traitée, un mauvais nettoyage mécanique d'un préparateur.

Saunier Duval (notice utilisateur ThemaPlus Condens réf. 0020078810_01 - 11/09 - page 8)
La garantie pièces constructeur ne couvre pas : les détériorations consécutives à des modifications de la nature ou de la pression inadéquate ou irrégulière de l'eau ou du gaz, de la qualité de l'eau (tels que par exemple, calcaire, entartrage, embouage...) où à un changement de caractéristiques de la tension d'alimentation.

Frisquet : même avec cette marque, que pourtant certains "professionnels" présentent comme proposant des produits totalement insensibles au calcaire, le fabricant vous recommande de protéger votre chaudière Frisquet ! Vous pouvez ainsi lire ceci en page 18 du manuel utilisateur Frisquet (à télécharger pour preuve !) :
Votre chaudière est peu sensible à l'entartrage, néanmoins lorsque les teneurs dépassent une certaine limite, le calcaire sera cristallisé. Il se crée un entartrage de l'échangeur sanitaire mais aussi des machines à laver, robinets, etc. On classifie les eaux selon leur teneur en calcaire :

- Moins de 12°f : Eau douce
- De 13° à 24°f : Eau dure
- Plus de 25°f : Eau très dure
Rappel : 1°f = 10 grammes de calcaire par m3 d'eau, 24°f = 240 grammes de calcaire par m3 d'eau

Mise en garde : Si vous habitez une région où l'eau est dure ([NDLR] donc déjà à partir de 13°f pour Frisquet !) ou très dure, il y a lieu de prévoir un dispositif éliminant ou limitant les effets néfastes du calcaire. Votre installateur vous conseillera sur les différents systèmes efficaces. Attention, un adoucisseur doit être régulièrement vérifié. Il est indispensable pour la santé des utilisateurs et la durée de vie des appareils de maintenir les paramètres physico chimiques à des valeurs minimum : TH 8°f - PH 7,5 - Chlorures < 50mg/l

Certains opposent aussi souvent la production d'eau chaude avec échangeur à plaques à la production ECS par serpentin (préparateur ECS), en indiquant aux clients que cette dernière serait insensible au calcaire. Il n'en est rien ! Certes si par exemple une Frisquet Hydroconfort vous ne respectez pas les préconisations fabricant en termes de qualité d'eau (dureté), vous n'aurez peut-être pas de panne immédiate / franche comme vous l'auriez avec un système à échangeur à plaques. Mais en revanche avec un échangeur non protégé, vous serez assuré de consomme tout simplement jusqu'à 30% de plus d'énergie pendant de nombreuses années avec un totalement entartré et ce sans vous en rendre compte ! Il faut savoir que 1mm de calcaire sur la surface d'un serpentin de ballon d'eau chaude entraîne environ une perte de rendement de 10% (20% pour 3mm, 35% pour 6mm, 50% pour 12mm !). Et le jour où vous vous en rendrez compte (forcément car à un moment vous n'aurez plus suffisamment d'eau chaude sanitaire tellement l'échangeur n'arrivera plus à passer la puissance pour chauffer l'eau), vous serez en plus obligé de faire réaliser un détartrage du ballon (plus ou moins facile suivant l'accessibilité) coûtant encore plusieurs centaines d'euros ! Et c'est donc pour cela qu'un fabricant sérieux comme Frisquet informe ses clients de la nécessité d'avoir une eau de qualité pour leurs produits !

A nouveau, il en va de même avec TOUS les fabricants (vous trouverez les mêmes indications dans leurs documentations) qui cherchent aujourd'hui tout simplement à se protéger (légalement et en terme d'image), subissant de plus en plus d'attaques en règles de clients par exemple sur le net pour la résistance au calcaire de leurs produits, les duretés de nos eaux ne faisant malheureusement que grimper dans certaines régions ! Or ils préviennent tous dans leurs notices. A l'installateur donc, d'informer avec sérieux son client et de faire respecter les préconisations fabricants ...

Car avec le notice utilisateur, vous êtes clairement mis en garde directement par le fabricant. Si on vous parle d'adoucissement d'eau, ce n'est pas forcément que vous êtes en présence d'un commercial cherchant à vous « fourguer » un adoucisseur ! Ainsi, lorsqu'un professionnel sérieux vous conseil sur l'importance de protéger votre installation, c'est que ce dernier connait les exigences constructeurs permettant de garantir les performances et le longévité à votre équipement, et d'être aussi certain de pouvoir bénéficier tout simplement de la garantie constructeur. C'est un devoir de conseils !

Voir aussi : Comment déterminer la dureté de son eau ?

Le cuivre : un rempart contre la prolifération bactérienne

Nous mettons très souvent en avant chez nos clients, que contrairement à ce que beaucoup peuvent proposer sur le marché pour obtenir des devis toujours plus alléchants avec des prix très bas en utilisant à foison tubes PER premier prix ou autres multicouches, voire carrément par manque de compétence en soudure, nous essayons toujours dans la mesure du possible d’utiliser des tubes en cuivre pour réaliser nos raccordements hydrauliques. Certes légèrement plus cher qu’un bout de tube « plastique » (mais pas toujours !), le cuivre vous délivre aussi une sécurité accrue pour votre réseau de chauffage ou d’eau chaude sanitaire, la différence de coût restant souvent marginale ou nulle par rapport au coût global d’une installation ou une rénovation en habitat individuel, sans compter l'aspect esthétique obtenu.

Depuis l’Antiquité, le cuivre est utilisé par l’homme pour ses vertus sanitaires. Les égyptiens, les grecs, les romains ou les aztèques utilisaient déjà des préparations à base de cuivre notamment pour soigner les infections et prévenir les maladies (maux de gorge, éruptions cutanées, …) et pour leur hygiène quotidienne. Par le biais de nombreuses études scientifique, les tubes de cuivre ont depuis démontré leurs aptitudes inégalées pour combattre le développement bactérien dans les réseaux d’eau. Même s’il n’est pas question d’arme absolue, il s’avère que parmi tous les matériaux de canalisation, qu’ils soient de synthèse (ex. PER) ou métalliques, ce sont, dans les canalisations en cuivre, que l’on trouve le moins de bactéries. De part ses propriétés bactériostatiques et antifongiques démontrées, le cuivre est approprié à la prévention des proliférations bactériennes (légionnelle, Escherichia coli …), aussi bien dans le réseau de distribution d’eau chaude que celui d’eau froide, avec une destruction à près de 95% des bactéries. Ainsi depuis quelques années, plusieurs hôpitaux à travers le monde commence à équiper en cuivre poignées de porte, barres de lits, mains courantes, plaques de propreté pour lutter contre les maladies nosocomiales.

Le cuivre limite également la formation de ce que l’on appelle le biofilm, un dépôt qui adhère aux parois des tubes et qui favorise le développement des organismes vivants. Toutes ces qualités constituent aujourd’hui un argument de poids pour l’utilisation du cuivre notamment au regard des récentes réglementations pour les établissements recevant du public.

Mais les particuliers peuvent aussi être exposés à des contaminations biologiques par le biais de l’eau du robinet. Car même si cette dernière est des plus contrôlée avec un suivi sanitaire permanent destiné à en garantir la sécurité sanitaire, l’association UFC Que Choisir a publié récemment une étude démontrant que près de 2 millions de Français reçoivent une eau non conforme aux critères réglementaires. Parmi les principaux polluants figurent les pesticides, les nitrates et le sélénium, mais aussi pour 31% des cas, la pollution relèverait d’un défaut de traitement et affecterait entre autre la qualité bactériologique de l’eau.

Ainsi, l’emploi de cuivre est un atout pour conserver toutes les propriétés sanitaires de l’eau à votre domicile, pour une eau plus saine et sure, sachant de plus que d’un point de vue environnemental, les tubes cuivre sont recyclables à l’infini et leur tenu dans le temps est exceptionnelle (moins de déchets) lorsque les tubes sont issus du réseau professionnel (et non de la GSB) et certifiés NF permettant de les garantir 30 ans contre la corrosion consécutive à la présence de matière carbonée.

Enfin, même pour le chauffage, ce métal très pure et très résistant à la corrosion, de par aussi ses propriétés d’étanchéité à l’air, l’emploi du cuivre permettra de manière certaine de limiter la formation de boue, d’algues, de bactéries (causant des problèmes d’embouage) et de limiter la corrosion interne des éléments (radiateurs, chaudières, …) constituant le réseau.
 
Ainsi, comparez bien les devis qui vous sont présentés et questionnez le professionnel pour savoir quel matériau il emploiera pour réaliser votre installation de chauffage ou sanitaire.


Frisquet : la gamme évolution passe aussi à la VISIO !

Le constructeur de chaudière gaz Frisquet vient juste de commercialiser sa nouvelle gamme de chaudières EVOLUTION « basse température », qui outre un nouveau design ergonomique et intuitif, intègre dorénavant de série son dispositif de régulation « ECO RADIO SYSTEM VISIO ». Le système Visio déjà implanté en début d’année sur la gamme Condensation, est une solution radio multizone complète permettant une gestion optimale du chauffage. La gamme Frisquet EVOLUTION se décline sinon toujours selon 3 modèles de base : Hydromotrix (mixte ou chauffage seul), Hydroconfort (avec ballon intégré), Prestige (mixte ou chauffage seul, au sol).

De par notre volume d’installation, nous avons déjà pu installer chez nos clients 5 chaudières équipées de cette nouvelle régulation en version VMC gaz (avec bouche BAZ Pilot pour encore plus d'économies d'énergie). C’est clairement une petite révolution permettant de remplacer la vieillissante régulation Frisquet à LED ! Petit tout du propriétaire …

ECORADIOSYSTEM Visio est un dispositif natif conçu pour fonctionner et communiquer en sans-fil avec ses satellites, sa sonde de température extérieure, ou autres accessoires périphériques. Il représente une nouvelle génération de régulation communicante équipée de 3 modes de régulation numériques, permettant ainsi de réaliser ou de faire évoluer en tout simplicité une installation de chauffage et délivrer un confort sur-mesure zone par zone, qu'il s'agisse de circuit radiateurs ou/et plancher chauffant.

ECORADIOSYSTEM Visio propose trois types de régulations: une régulation sur température d’ambiance seule, une régulation sur température extérieure seule, et enfin une régulation d’ambiance en fonction de la température extérieure (l’idéal pour un confort optimal au 0,1°C près !). Ce dernier mode est très utile lorsque les caractéristiques de l’habitation l’imposent : par exemple, pour un plancher chauffant, il est nécessaire de prendre en compte la température extérieure mais aussi potentiellement les apports gratuits pouvant être amenés à l’ambiance. La régulation est AUTO-ADAPTATIVE : aucun réglage des paramètres de la régulation à faire. Elle réalise un auto-apprentissage du comportement de la zone à chauffer et détermine les paramètres les plus appropriés.
Avec la régulation ECORADIOSYSTEM Visio, le tableau de bord des chaudières Frisquet Evolution propose dorénavant un grand écran LCD rétro éclairé en lumière blanche, qui favorise le confort de lecture des informations. Les données relatives à l’heure, la température de chauffage, la pression d’eau de chauffage, la marche du brûleur et de l’eau chaude sanitaire apparaissent en permanence. La touche indiquant l’action à réaliser s’allume pour vous guider, ce qui vous permet de vous laisser guider en d’oublier les notices. Ce nouveau système de régulation exclusive propose également les fonctions suivantes :

• Mise à l’heure automatique : Jour, date et heure sont automatiquement mis à jour au niveau de la chaudière qui est réglée d’usine pour cela. Celle-ci envoie simultanément l’information à tous les satellites. Il n’y a pas plus de réglage à faire à leur niveau.
• Passage heure d’été/heure d’hiver : Le passage au changement d’heure été/hiver est automatique.
• Programmation des vacances, en clair : Programmation aisée grâce à l’expression du jour de départ et du jour de retour en toutes lettres. La chaudière assurera la température ambiante réduite choisie.
• Date du prochain entretien : Afin de maintenir sa chaudière à un haut niveau de rendement, possibilité de consulter la date du prochain entretien.
• Contact téléphonique : Prédisposée pour activer à distance soit le chauffage seul, soit le chauffage et l’eau chaude sanitaire.
• Aide au diagnostic réservée aux professionnels.

Le satellite de communication Frisquet adopte lui aussi un nouveau design avec le passage au système Visio. Selon les besoins, 1 à 3 satellites peuvent être activés : chaque zone de chauffage possède son propre satellite de communication. Chaque satellite est en liaison personnalisée avec la chaudière pour un confort sur-mesure. Il reçoit les niveaux de confort programmés par l’usager et contrôle la conformité de l’ambiance. Il envoie ses informations à la chaudière par radio, sans la moindre interférence. Le satellite dispose d’un grand écran à cristaux liquides, légèrement incliné, pour favoriser le confort de lecture et la compréhension. Pouvant être posé sur un meuble ou installé à l’aide de son support mural, son design ultraplat en fait un accessoire discret. Le satellite ne nécessite pas de changement de pile avant 3 ans.

Enfin, le régulateur interactif ECO RADIO SYSTEM Visio assure plus de 25% d’économies d’énergie !
 
23 août 2012

Offre spéciale Okofen : 10 000 chaudières en France !

Pour fêter sa 10.000ième chaudière à granulés bois installée en France, Okofen organise du 15 septembre au 31 octobre 2012 une offre spéciale "la condensation au prix de la classique !".
 
En effet, le spécialiste en Europe du chauffage à granulé bois, très largement leader en France (plus de 30% de part de marché) grâce à une qualité et une innovation produit constantes, est fier de fêter le cap de la dix millième chaudière à pellets installée en France. Le constructeur autrichien vous propose ainsi de passer sur sa chaudière à granulés à condensation PELLEMATIC PLUS pour le prix d'une PELLEMATIC classique ... soit une économie pouvant aller jusqu'à plus de 2.250€TTC !
 
Opter pour une PELLEMATIC PLUS dans ces conditions, c'est une unique oportunité d'obtenir un chauffage aux granulés bois à haute performance, seul Okofen proposant à ce jour une chaudière à condensation domestique pour du pellet :
  • Rendement jusqu'à 102,8%
  • Condenseur en graphite
  • Baisse de la consommation de granulés
  • Volume de stockage réduit
  • Fuméees plus propres
Ainsi, si vous avez pour projet de rénover prochainement votre ancienne installation de chauffage (fioul, gaz propane, ...) par une "vraie" solution énergies renouvelables, il ne faut pas laisser passer cette offre, qui plus est avec du matériel Okofen !
 
L'offre est valable pour une Pellematic Plus vendue au prix public conseillé de la Pellematic, sur une commande signée entre le 15 septembre et le 31 octobre 2012 inclus et parvenue à Okofen avant le 08 novembre 2012, avec livraison avant le 31 janvier 2013, pour les modèles PEK12, PEK15, PEK20, PEK25, PEK32 et PESK12, PESK15, PESK20, PESK25, PESK32 à puissance, mode d'alimentation et équipement équivalents aux modèles PE et PES.
 
Il est recommandé d'installer la Pellematic Plus avec un ballon tampon et de la raccorder à un réseau de chauffage basse température pour en optimiser son fonctionnement en mode condensation et donc garantir les performances de la chaudière.
 
Renseignez-vous auprès de votre installateur agréé Okofen ou contactez-nous pour un devis gratuit et une installation de qualité.
 
Retrouvez aussi en vidéo une installation de chauffage aux granulés peu courante en France et réalisée par le spécialiste lyonnais du chauffage aux granulés ELYOTHERM.
5 août 2012

Mise en conformité robinets / alimentations des appareils gaz

L’arrêté du 2 aout 1977 a été modifié par un nouvel arrêté paru au Journal Officiel du 4 mai 2012 (consultable sur http://www.legifrance.gouv.fr), et interdit désormais l’utilisation de robinets à about soudé et de tubes souples à base de caoutchouc sur des installations utilisant des combustibles gazeux alimentés par réseaux et situées à l’intérieur des bâtiments d’habitation ou de leurs dépendances.
Ainsi cet arrêté vise à faire remplacer :
  • les robinets gaz comportant une extrémité non démontable (about porte caoutchouc soudé) sur laquelle est enfilé un tube souple à base de caoutchouc, par des robinets à obturation automatique intégré (ROAI) au plus tard le 1er Juillet 2015 ;
  • les tubes souples à base de caoutchouc de 15mm de diamètre intérieur pour appareil d’usage domestique qui se raccordent directement sur des tétines (abouts annelés) à chacune des extrémités, par des tuyaux flexibles à embouts mécaniques vissables (ex. flexible GAZINOX) au plus tard le 1er Juillet 2019, à l’exception des tubes souples de 6mm de diamètre intérieur alimentant des appareils ménagers à butane ou à propane.
Ainsi à compter du 1er juillet 2015, la commercialisation d’abouts porte caoutchouc destinés à raccorder un tube souple à base de caoutchouc ne sera plus autorisée (il faudra veiller à faire attention à ce point lorsque les magasins écouleront leurs stocks !), sauf s’ils sont commercialisés conjointement avec un détendeur à usage domestique pour butane distribué à partir de récipients (bouteille de gaz). Pour votre gazinière, le mieux est encore de vous équiper dès à présent d’un flexible gaz à durée de vie illimité avec embouts mécaniques si vous devez remplacer votre tube souple prochainement (date de remplacement atteinte) et de faire remplacer le robinet gaz par un modèle ROAI si vous n’en êtes pas équipés.
De plus, votre installateur chauffagiste Professionnel Gaz (PG) pourra être amené à vous proposer aussi la modification et le remplacement de l’alimentation de votre gazinière pour que vous installation soit en conformité vis-à-vis de la réglementation gaz, notamment lors de travaux de remplacement de chaudière. Ce n’est pas de la vente forcée, mais tout simplement de sa responsabilité légale !

Règles d’installation d’une chaudière dans une salle de bains

L’humidité régnant au sein d’un local est préjudiciable aux appareils électriques, peut impacter la qualité de combustion d’un appareil au gaz, et augmente fortement le risque d’électrisation (brulure interne ou externe) ou d’électrocution du fait de la réduction de la résistance électrique du corps humain lorsque celui-ci est mouillé ou immergé.
Lors de l’installation d’une chaudière gaz dans une salle de bains, les conditions de pose doivent répondre à la fois aux contraintes liées au respect de la réglementation gaz ainsi que celles de la réglementation des installations électriques NF C 15-100.
Réglementation électrique
Les matériels électriques sont classés selon leur protection contre les chocs électriques (il existe 3 classes dites I, II et III), une chaudière étant considérée comme un appareil de classe I.
Dans une salle de bain ou salle d’eau, 4 volumes ont été définis (voir photo ci-contre) correspondant chacun à des règles précises pour l’installation de tout matériel électrique à proximité d’une baignoire ou d’une douche. Le non-respect de celles-ci peut être la cause d’un choc électrique pouvant entrainer la mort.
Une chaudière étant un appareil de classe I, cet équipement peut être installé dans le volume 3 (2,4m autour du volume 2 et jusqu’à une hauteur de 2,25m du sol) ou hors volume. Dans tous les cas, cet appareil doit être relié à la terre et protégé par un dispositif de protection à courant différentiel résiduel à haute sensibilité assigné au plus à 30mA. Par dérogation, il est admis des chauffe-eau gaz instantanés dans les volumes 1 et 2 s’ils sont protégés par un dispositif de protection à courant différentiel résiduel de 30mA au plus et directement alimentés par un câble sans interposition d’une boite de dérivation ou de connexion (en dérogation à l’article 559.1.1 de la NF C 15-100). Un volume 2 peut aussi être « transformé » en volume 3 en interposant par exemple une séparation fixe (paroi cloison, écran …) et durable en matériau non métallique de hauteur égale à celle du volume 1.
Réglementation gaz
L’arrêté modificatif du 5 octobre 2005 introduit dans l’article 15 de l’arrêté du 2 aout 1977 précise les autorisations suivantes.
Depuis le 1er janvier 2006, l’installation d’un appareil de chauffage à circuit de combustion non étanche est interdite dans les salles de douche ou de bain. Cependant le remplacement d’un appareil raccordé (évacuation des produits de combustion sur l’extérieur) existant par un appareil raccordé neuf demeure autorisé si ce remplacement est réalisé dans l’axe et dans l’emprise de l’ancien appareil, y compris les éventuels travaux de modification strictement nécessaires à cette opération, avec établissement obligatoire d’un certificat de conformité gaz « modèle 4 ».
Pour les appareils munis d’un circuit de combustion étanche (ex. évacuation par ventouse), ils sont soumis uniquement aux articles 15-I et 18-IV de l’arrêté. Ainsi ils peuvent être installés dans tout local (même sans fenêtre ou aération), en respectant les règles et spécifications des conduits d’évacuation précisées dans le DTU 61.1.
Dans tous les cas, lors du remplacement ou du déplacement de votre appareil au gaz (chaudière, chauffe bain, …), faites de préférence toujours appel à un Professionnel du Gaz agréé (PG) qui vous délivrera un certificat de conformité pour votre installation engageant sa responsabilité, et dans la mesure du possible, même si cela est autorisé, n’installez pas une chaudière dans une pièce humide pour en préserver sa durée de vie.

29 juillet 2012

Okofen : nouveautés produits 2012

Okofen, le leader européen des chaudières à granulés, ancré dans une politique d’innovation continue, propose encore cette année de nouveaux produits et améliorations.
 
 
Pellematic à chargement par sacs
Largement attendu par certains futurs clients en manque de place ou de budget pour passer aux granulés bois, il est désormais possible de faire installer une chaudière à granulés bois Okofen Pellematic avec un réservoir intégré pouvant accueillir 130kg de pellets chargés manuellement avec des sacs de granulés. Disponible de 8 à 32kW, cette version apporte une solution adaptée aux maisons n’ayant pas de place pour adaptée un silo pour le stockage du granulé ou inaccessibles aux camions souffleurs. L’autonomie est certes fortement réduite et n’est plus annuelle, mais la chaufferie gagne en compacité. Il est à noter que l’installation n’est pas figée car elle peut recevoir par la suite un kit d’alimentation par aspiration pour être alimentée par un silo distant, permettant une évolution avec douceur budgétaire.
Pelletronic Touch
Disponible à la rentrée de septembre 2012, la Pelletronic Touch est une nouvelle régulation tactile dont le logiciel a été entièrement réécrit, tout en étant toujours conçue et fabriquée en Autriche. Cette nouvelle régulation apporte un confort d’utilisation supérieur grâce à un large écran couleur tactile et une navigation par icone. De nouvelles fonctionnalités apparaissent aussi, comme une fonction diagnostic et une intégration du pilotage on-line (optionnel) via internet de sa chaudière. Enfin, le logiciel en lien avec l’automate de la chaudière évolue aussi vers une génération entièrement nouvelle.
Brûleur à segments mouvants
Pour dans un premier temps les chaudières de puissances supérieures à 36kW, le foyer volcan équipant les chaudières Okofen reçoit une assiette de combustion, qui fait office de réceptacle des granulés, totalement nouvelle. Cette assiette est désormais constituée de segments mouvants en inox, indépendants les uns des autres, permettant un décendrage plus efficace sur les grosses puissances, et une plus grande longévité de l’assiette grâce à une meilleure répartition des contraintes. Le mouvement régulier de chaque segment permet une meilleure évacuation naturelle des cendres et limite la formation de scories (mâchefer) sur l’assiette.
Flexilo compact abaissé
L’innovant silo textile « Flexilo Compact » d’Okofen est complété par une version abaissée à 2m maximum pour les logements disposant de plafonds bas, notamment dans les sous-sols. Ce silo déjà doté d’une capacité de stockage record par rapport à son encombrement vis-à-vis de la concurrence, pourra dorénavant s’intégrer parfaitement dans les locaux réduits et bas de plafond. La bouche de remplissage est ainsi directement intégrée à la poutre de soutènement du Flexilo Compact.

Les chaudières à granulés bois performantes ne polluent pas !

Même si l’automobile reste la principale cause de pollution atmosphérique des agglomérations, le chauffage au bois dans sa globalité, sans qu’aucune distinction ne soit faite entre anciens appareils et chaudières modernes, est régulièrement pointé du doigt, par ignorance ou intérêts économiques ! Or si cela peut-être en parti vrai pour les appareils au bois vétustes rejetant des particules fines, ce n’est nullement le cas avec un chauffage utilisant du granulé bois et une chaudière performante dont la combustion pilotée est très performante et qualifiée.

Ainsi, le parc français d’appareils de chauffage au bois étant très vieux (en 2011, 7 millions de ménages étaient équipés d’un appareil de chauffage au bois, avec un âge moyen du parc de 15 ans), il chauffe peu, et pollue beaucoup. C’est d’ailleurs pourquoi  les politiques ont adopté une stratégie fiscale incitative assez forte sur les appareils de chauffage au bois performants (et labellisés).

Car le parc est principalement constitué d’appareil de première génération, à chargement manuel, utilisant des buches, sachant que beaucoup de cheminées à foyer ouvert fonctionnent l’hiver sans réellement apporter de chaleur (rendement de l’ordre de 10%), et émettent jusqu’à 7.500g/GJ de particules fines, alors qu’une « bonne » chaudière à granulés de bois seulement 3 à 7g/GJ (pour les Okofen Pellematic et Pellematic Smart). En clair, un bon feu de cheminée émet autant de particules que 1.500 chaudières à granulés Okofen !
En outre, des études récentes (in vivo et in vitro) ont montré que les particules issues d’une combustion complète du bois dans un appareil moderne automatique étaient nettement moins toxiques que les particules issues de l’échappement d’un moteur diesel, et qu’elles étaient aussi très nettement moins toxiques que celles issues d’une combustion incomplète.
Ainsi, non seulement le chauffage automatique au bois est très largement moins émetteur de particules, mais les particules émises sont réellement moins toxiques.
Le leader européen du chauffage aux granulés bois Okofen, en exploitant notamment la technologie de la condensation, propose d’ores et déjà des chaudières dont les émissions font parties des plus basses du marché, s’approchant des valeurs limites de détections !
Alors opter pour une chaudière à granulés performante, c’est à la clé des économies importantes sans se sentir pointé du doigt, bien au contraire ! Rejoignez les 10.000 clients français qui en seulement 10 ans ont fait le choix d’une chaudière Okofen …

Permo VISEO : un adoucisseur intelligent et économique !

Avec plus de 300.000 adoucisseurs installés en France, le groupe BWT Permo est sans conteste le leader national du traitement de l’eau, et répond depuis plus de 90 ans aux attentes des utilisateurs les plus exigeants. C’est d’ailleurs pour cette raison que nous avons décidé de recommander cette marque auprès de nos clients et de devenir partenaire agréé Permo.
Fruit d’une recherche permanente, Permo innove à nouveau en lançant le premier adoucisseur compact avec afficheur numérique déporté pour un contrôle à distance de son appareil. L’adoucisseur VISEO est ainsi un véritable concentré technologique pour les personnes devant s’équiper d’un adoucisseur, qui disposent par exemple d’une eau particulièrement dure pour leurs équipements, ou qui souhaite obtenir confort et économies avec les usages de l’eau.
Cet adoucisseur nouvelle génération VISEO a tout pour surprendre : afficheur numérique déporté, compacité hors normes, bac à sel sec, résines hautes performances, régénération proportionnelle, bio-system …
L’afficheur déporté permet ainsi de contrôler en permanence sa consommation d’eau et le niveau de sel de son adoucisseur.
Equipé de résines à très haut rendement (volume de seulement 5,4L), VISEO est un adoucisseur ultra-compact, bien plus petit qu’un adoucisseur à pouvoir de régénération équivalent (volume de résine de 16L) qui peut être alors installé bien plus facilement même dans des emplacements réduits (hauteur 600mm, largeur 358mm, profondeur 650mm).
Son bac à sel sec de grande capacité (30kg soit 2 sacs de sel) permet de limiter la consommation de sel et de tenir toute une année (pour une consommation d’eau de 300L/jour et un Th de 30°f) lui permettant d’être l’adoucisseur le plus économique en sel.
Doté du procédé « Bio-system », l’électrochloration des résines est systématique à chaque régénération pour une sécurité maximale (désinfection).
Intelligent, l’adoucisseur VISEO ajuste aussi la régénération à la consommation d’eau du foyer pour éviter tout gaspillage d’eau contrairement à certains produits du marché, le rendant un des adoucisseurs les plus économiques du marché.
Enfin, l’adoucisseur VISEO de qualité professionnelle bénéficie d’une garantie de 10 ans sur le corps, le bac à sel et les résines,  et surtout dispose d’une attestation de conformité sanitaire (ACS) tout en étant certifié « Origine France Garantie ».
Pour rappel, outre la protection de votre chaudière, chauffe-eau, échangeurs à plaques, robinetteries, canalisation, ... contre le calcaire, un adoucisseur vous permet aussi de générer :
  • de 15 à 45% d’économies par an sur la consommation en énergie pour l’eau chaude sanitaire et le chauffage,
  • moins d’entretien et de réparations pour vos équipements de chauffage et sanitaires,
  • environ 140€/an d’économie avec moins d’usure prématurée sur les textiles,
  • moins 60% de produits lessiviers et anticalcaires.

Chaudière fioul : Doublement de la prime à la casse !

En modernisant l’installation de chauffage fioul de votre habitation, vous garantissez votre confort thermique, mais surtout, vous pouvez réaliser jusqu’à 35% d’économies d’énergie (source ADEME, par rapport à une chaudière des années 1980), voir beaucoup plus en y associant des énergies renouvelables telles le solaire ou le bois.
Pour les personnes prochainement concernées par ce type d'investissement, il est intéressant de savoir en exclusivité que du 15 septembre au 15 novembre 2012, pour l’achat et l’installation d’une chaudière fioul à condensation performante et économe en énergie, vous pourrez bénéficier d’une prime de 700 €TTC :
  • 350€TTC de prime à la casse des chaudières labélisées par l’état (voir notre article du 08/07/12)
  • 350€TTC minimum de prime supplémentaire auprès des fabricants de chaudières participant à l’opération (pour un devis signé avant le 16 novembre 2012, comportant du matériel éligible, avec une installation possible jusqu’au 15 février 2013)
Ainsi chez le constructeur allemand Viessmann, produisant les chaudières fioul qui ont fait références dans le monde, vous bénéficierez du doublement de la prime avec les modèles Vitorondens 200-T et Vitorondens 222-F.
Fort de notre qualification Qualifioul, et en tant que partenaire officiel Viessmann, nous nous associons bien entendu à cette opération et pourront vous faire bénéficier de cette prime si vous nous confiez la réalisation de vos travaux de chauffage.
8 juillet 2012

Prime à la casse 2012 pour les chaudières fioul et bois

Plus des deux tiers des français se chauffent au fioul, au gaz et au bois, avec un parc de 18 millions de chaudières. Environ un million de chaudières fioul ont par ailleurs plus de 15 ans, et près de 6 millions de logements étaient chauffés au bois en 2009.

Ainsi, La FF3C (Fédération française des combustibles, carburants et chauffage) avec le concours de l’état, renouvelle, du 1er juillet au 31 décembre 2013, la prime à la casse des chaudières fioul déjà lancée l'année passée. Cette année, les chaudières bois sont elles aussi incluses au dispositif afin de renouveler le parc installé, en partenariat avec le Syndicat des Energies Renouvelables (le SER). Ce dispositif a clairement pour objectif premier d’aider les français à réduire durablement leur facture de chauffage par l’installation d’une chaudière plus performante, et de réduire les émissions de CO2 prévu par le Grenelle Environnement.

Les distributeurs de fioul domestique et de bois de chauffage, devant engager des actions limitant les consommations (certificats d'économie d’énergie), offrent par l’intermédiaire d’un installateur chauffagiste de 120 à 400 euros pour le remplacement d'une ancienne chaudière ou pour le remplacement d’un appareil indépendant de chauffage au bois (poêle à bois, insert, foyer fermé...) de plus de 15 ans par un nouveau appareil plus performant et moins polluant :
  • 120 € au moins pour l’installation d’une chaudière fioul basse température ou d’un appareil au bois indépendant ;
  • 350 € au moins pour l’installation d’une chaudière fioul à condensation ;
  • 400 € au moins pour l’installation d’une chaudière à bois buches ou granulés.
Sachez enfin que vous pouvez aussi profiter avec Viessmann et la banque Solféa d’un financement attractif à partir de 130€/mois vous permettant d’installer une solution fioul condensation performante (chaudières Vitorondensou Vitoladens), et ainsi réaliser des économies d’énergie importante tout en maîtrisant votre budget (plus d’info : http://www.banquesolfea.fr/espace-particuliers/offres-services/tous-nos-prets/pret-efficience-fioul-viessmann.html).


19 février 2012

L'adoucisseur d'eau pour le traitement du calcaire

l'adoucisseur d'eau pour le traitement du calcaire

Les eaux destinées à l'usage domestique contiennent des minéraux comme le calcium et le magnésium qui caractérise la dureté d'une eau (TH = Titre Hydrotimétrique). Cette concentration de calcaire forme des dépôts de tartre qui sont à l'origine de nombreux problèmes (pannes, inconfort, entretien ménager fréquent, surconsommation de produits ...) sur les installations de chauffage et sanitaires.

Une eau dure et calcaire provoque des dégâts à la tuyauterie, à la robinetterie, et aux appareils de production d'eau chaude (chaudière, chauffe-eau, lave-linge, lave-vaisselle, cafetière …).

Le calcaire déposé sur la robinetterie et les parois de votre salle de bain et de votre cuisine ne s'enlève alors qu'avec des produits très agressifs qui terniront à la longue vos surfaces.

En outre, un dépôt de calcaire de 1mm sur des résistances électriques ou un échangeur entraîne une surconsommation d'énergie d'environ 7 à 15%. De plus, la durée de vie des éléments chauffants est également divisée par 3, le calcaire les agressant chimiquement.

Enfin la rouille, les entartrages et les dépôts jouent un rôle prépondérant dans la prolifération des germes et des bactéries (nids à légionelles) car d'une part, ils leur apportent des éléments nutritifs et des surfaces moins lisses favorisantes leur croissance, et d'autre part, ils les protègent en cas de traitements de désinfection.


La dureté de l'eau ou titre hydrotimétrique (TH) correspond à l'ensemble des sels dissous dans l'eau (hydrogénocarbonates, carbonates, chlorures, sulfates, calcium, magnésium, potassium et sodium). Ces 8 ions représentent 95% des substances dissoutes dans l'eau, d'autres éléments comme le fer, le cuivre, le zinc pouvant aussi influencer la dureté de l'eau. La dureté ne fait pas l'objet d'une norme et se mesure en France en degré français (°f). Pour simplifier, la dureté de l'eau de consommation courante est proportionnelle à sa teneur en calcaire et en magnésium. Un degré correspond à 4 mg de calcium ou 2.4 mg de magnésium par litre : une eau qui contient 120mg/l de calcium et 13mg/l de magnésium aura ainsi une dureté totale de 35,4°f (120/4 + 13/2,4). La dureté des eaux distribuées varie en général de 20 à 42°f. On distingue :
  • eau « très douce » : 0 < TH < 7°f
  • eau « douce » : 7 < TH < 15°f
  • eau « moyennement dure » : 15 < TH < 25°f
  • eau « dure » : 25 < TH < 42°f
  • eau « très dure » : TH > 42°f

Pour connaitre approximativement la dureté de l'eau qui vous est distribué, vous pouvez vous rendre sur le site http://www.sante.gouv.fr/eau-potable.html. Vous y trouverez pour votre commune un tableau avec la conductivité de votre eau à 25°C exprimée en micro siemens par cm (µS/cm). Dans des eaux douces ordinaires, une dureté de 1°f est proche de 20µS/cm. Cette méthode est imprécise mais elle permet déjà de faire une première approximation.


Il existe sur le marché divers types d'appareillages dont l'efficacité et la facilité d'utilisation ne sont pas toujours adaptées aux besoins d'une habitation conventionnelle. Ainsi, on peut trouver des :
  • anti-tartre électromagnétiques ou magnétiques dont l'efficacité peut être assez farfelue si vous ne choisissez pas des appareils certifiés. ELYOTHERM pour sa part est distributeur/installateur officiel de la solution GEMKA qui dispose d'un brevet international et d'une distinction au concours Lépine, preuve de son efficacité reconnue.
  • anti-tartre à action chimique par passage de l'eau sur des billes de polyphosphates ou de silicates : ce procédé n'est efficace en général que pour des eaux jusque 35°f et des températures inférieures à 70°C. Ce système se retrouve dans des systèmes de filtres à cartouches.
  • système à résine échangeuse d'ions, c'est-à-dire un adoucisseur : c'est le système le plus efficace pour une maison d'habitation ou pour des eaux très dures. Au contact de la résine, les ions calcium et magnésium, responsables de la dureté, sont totalement éliminés par adsorption sur celle-ci et remplacés par des ions sodium. Pour les adoucisseurs, attention là encore au modèles de certains réseaux « commerciaux » et privilégier des marques professionnelles telles que BWT PERMO ou CILLIT avec une conception et une fabrication françaises de qualité.

ATTENTION : un « adoucisseur au CO2 » n'est pas un adoucisseur !! Ce dispositif utilisant une bouteille de gaz de CO2 (gaz carbonique) usurpe (malheureusement là encore certainement pour tromper le consommateur !) le terme "adoucisseur". Cet appareil est ainsi bien à classer dans la famille des anti-calcaires qui permettent de rendre simplement le tartre moins adhérant sur les surfaces, mais qui ne changent en rien la dureté de votre eau !


Les adoucisseurs actuels sont des systèmes intégrés où la résine et le réservoir se retrouvent dans la même enceinte. La résine est un ensemble de petites billes sur lesquelles vient se fixer le sodium du sel régénérant, les ions calcium sont adsorbés en lieu et place des ions de sodium qui sont libérés dans l'eau. Lorsque tous les ions sodium ont été échangés (saturation), la résine ne peut reprendre son rôle qu'après avoir été régénérée par une solution saline concentrée et rincée afin d'éliminer la saumure.

La régénération et la régulation des vannes se fait automatiquement au moyen d'une électronique plus ou moins élaborée permettant d'optimiser la consommation de sel et d'eau. La régénération de la résine s'effectue au moyen de sel de cuisine. Il existe deux types de commande la provoquant: le système chronométrique qui permet de programmer la régénération sans tenir compte de la consommation en eau et le système volumétrique qui régénère la résine après utilisation d'un certain volume d'eau (système plus économique). L'adoucisseur doit être ainsi raccordé sur une évacuation vers l'égout permettant d'éliminer la saumure et les eaux de rinçage utilisées par les cycles de recyclage de la résine, ainsi que les trop-pleins éventuels de la cuve à saumure.

Un adoucisseur, en éliminant totalement les quantités de calcium et de magnésium présentes dans l'eau de distribution, modifie l'équilibre chimique de l'eau. L'eau peut alors devenir agressive tant vis-à-vis des dépôts préexistants que du métal des canalisations, et détruire le film protecteur de calcaire sur les parois intérieures des tuyauteries entraînant des problèmes de corrosion voire d'intoxication avec des anciennes canalisations en plomb. C'est pour ces raisons que tous les adoucisseurs sont munis d'une vanne de réglage de type by-pass afin de permettre un mélange de l'eau adoucie à une certaine quantité d'eau non traitée. Pour diminuer les risques de corrosion, il est ainsi conseillé de régler le by-pass pour disposer en finalité d'une eau aux alentours de 15°f.

Comme une eau adoucie s'enrichit en sodium puisque les ions calcium et magnésium responsables de l'entartrage sont remplacés par des ions sodium, principal constituant du sel de cuisine, elle peut ne plus répondre à la norme de potabilité en cas d'adoucissement excessif. Les personnes devant d'ailleurs suivre un régime sans sel doivent se renseigner auprès de leur médecin afin d'évaluer les incidences éventuelles ou remplacer leur eau de boisson par de l'eau en bouteille.

D'autre part, ce matériel n'étant pas stérile, la masse filtrante de résine peut devenir le siège de proliférations bactériennes. Celles-ci bien que sans risque pour la santé sont susceptibles de communiquer mauvais goût et odeur à l'eau. Afin d'éviter les proliférations bactériennes, la résine doit être régénérée régulièrement, le sel doit être conservé dans les conditions hygiéniques et ne pas être transvasé à la main, et la cuve à saumure doit être vidée et nettoyée au moins une fois par an. Dès lors, il faut veiller à bien vous faire expliquer la manière d'entretenir votre adoucisseur, à surveiller régulièrement le niveau de sel et la dureté résiduelle, et à faire inspecter annuellement l'adoucisseur par un professionnel qualifié, une mauvaise utilisation de l'adoucisseur pouvant être à l'origine d'une détérioration de la qualité chimique et bactériologique de l'eau.

La capacité de l'adoucisseur doit être calculée en fonction de la consommation en eau du ménage et du nombre d'entretiens recherché. Un adoucisseur contenant 10 litres de résine est à même d'adoucir environ 1000 litres d'eau entre deux régénérations. Adoucir le réseau d'eau froide n'est pas forcément nécessaire, hormis pour des questions de confort, car ce n'est en effet qu'aux températures supérieures à 60°C que l'entartrage commence à être problématique.


En conclusion, contrairement à tout autre procédé de neutralisation provisoire, l'adoucisseur par son échange ionique sur résines minérales élimine définitivement le calcaire de l'eau, et peut vous apporter de nombreux avantages si votre eau est trop calcaire :
  • avec une protection efficace anticalcaire, les coûts de détartrage, d'énergie et de réparation diminuent ;
  • les installations sanitaires et de chauffage sont ménagées et leur longévité effectivement accrue ;
  • en utilisant de l'eau adoucie pour le lave-linge, il est possible de réduire jusqu'à 50% la quantité de détergent et d'assouplissant (et de limiter les rejets dans l'environnement) tout en obtenant un linge est propre, doux, moelleux, plus résistant et aux couleurs éclatantes ;
  • l'eau adoucie élimine les dépôts et les traces de calcaire dans la baignoire, les parois ou les armatures de douche, les lavabos ou les WC, et empêche que se bouche les cartouches thermostatiques des robinets ou les gicleurs de la douche ;
  • l'eau adoucie est la meilleure base de soins du visage et du corps, la peau et les cheveux restant souples ;
  • votre installation est mieux protégées des proliférations bactériennes pour une hygiène dans les installations d'eau potable.

Pour en savoir plus, retrouver notre article « l'adoucisseur d'eau en 10 questions ».