22 septembre 2011

« Prime à la casse pour les chaudières » : décryptage !

Le gouvernement, par la voie du ministre Eric Besson, a annoncé le 15 septembre dernier un doublement de la « prime à la casse » pour le remplacement des chaudières au fioul et à gaz usagées pour des appareils plus performants. Depuis, tout un matraquage médiatique est orchestré autour de cette annonce. Or, les conditions d’obtentions de cette prime doublée ne sont pas du tout claires et les consommateurs perdus n’y comprennent plus rien !

Même le syndicat des industries thermiques, aérauliques et frigorifiques (Uniclima) a produit un communiqué pour souligner l’effet d’annonce du gouvernement : « L'imprécision de certaines annonces récentes, concernant un doublement de la prime à la casse qui existerait pour toutes les chaudières gaz et fioul, a entrainé une grande confusion chez les professionnels du chauffage et provoqué un afflux important et problématique de demandes auprès des services clientèles des fabricants et installateurs. Or, ni Uniclima, ni ses adhérents fabricants de chaudières gaz ou fioul n'ont connaissance à ce jour d'une opération qui aurait été lancée par les opérateurs d’énergie, à l’instigation du Ministère, et à laquelle tous les fabricants de chaudières se seraient engagés à participer financièrement par un doublement des sommes déjà versées aux consommateurs au titre d’une prime à la casse accordée par des énergéticiens ».

Pour rappel, ce sont des « obligés » comme les propaniers, distributeurs de fioul (indépendants ou grandes surfaces), distributeurs d’énergies (GDF, EDF, …) qui dans le cadre du dispositif des certificats d’économie d’énergie (CEE) peuvent vous proposer directement ou indirectement via un installateur une prime pour vos travaux d’économies d’énergie comme le remplacement d’une ancienne chaudière. Pour en bénéficier, vous devez simple leur remettre une attestation de fin de travaux d’économie d’énergie. Mais là encore attention : conformément à la loi, vous-même et votre installateur ne pouvez signer qu’une seule et unique attestation de fin de travaux d’économie d’énergie (arrêté du 29 décembre 2010). Vous ne pouvez pas par exemple cumuler la prime attribuée par un distributeur de fioul et celle d’une grande surface. Méfiez-vous des vendeurs peu scrupuleux qui vous indiquent le contraire. Imaginez si cela était possible : on pourrait même vous redonner plus d’argent que ne vous aurait couté vos travaux !

Alors pour le moment, il existe bien actuellement une prime doublée dans le cadre de l’opération les « 90 jours du fioul » (voir le site www.lefioul.com), mais limitée dans le temps, placée sous conditions, et surtout qui ne recouvrent pas les chaudières à gaz. Les « 90 jours du fioul » proposent en effet jusqu’à la fin de l’année (13/12/2011) un doublement de la prime à la casse de 250 euros TTC pour les chaudières fioul, c’est-à-dire 250 euros TTC de plus offert grâce à la participation des fabricants de chaudières fioul, mais attention, uniquement sur certains modèles de chaudières, plutôt haut de gamme et à condensation. Il faut savoir qu’en France, ce sont plus de 15% des résidences principales qui sont chauffées au fioul, soit environ 900.000 appartements et 3,5 millions de maisons individuelles.

En revanche pour les chaudières gaz, la prime reste pour l’instant de 250€TTC pour le remplacement d’une chaudière de plus de 15 ans, sachant qu’il existe néanmoins des offres promotionnelles ponctuelles organisées par certains constructeurs ou installateurs, mais qui sont confondues par les consommateurs comme une sorte de doublement de la prime à la casse. C’est par exemple le cas de Viessmann qui, du 15 septembre au 13 décembre 2011, propose un « chèque avantage » d’une valeur de 250€TTC à valoir sur l’achat d’une chaudière de la gamme condensation gaz Viessmann (chaudières Vitodens).

On peut donc légitiment penser que cette cacophonie et offre « alléchante » n’est pas quelque part souhaitée, le gouvernement ayant fait ces derniers mois plusieurs tentatives pour limiter l'impact de l'augmentation généralisée des prix de l'énergie (électricité, gaz, carburant) sur le pouvoir d'achat des Français, à quelques mois de l’élection présidentielle, sachant que GDF Suez, numéro un européen du gaz, tente ces derniers jours d’obtenir une hausse des prix du gaz …

En résumé :
  • chaudière gaz : 250€TTC (CEE) + offres promotionnelles (constructeurs, installateurs) ponctuelles
  • chaudière fioul : 250€TTC (CEE) + 250€TTC à minima (constructeurs sur certains modèles)
  • une seule attestation de fin de travaux d’économie d’énergie (CEE) signée
Enfin, les grandes surfaces, considérées aussi comme des « obligés » par le fait qu’elles distribuent notamment du fioul, vous proposent des primes en échange de votre attestation de fin de travaux économie d’énergie. Mais méfiez-vous des offres alléchantes proposées par ces dernières. En effet, certains consommateurs attendent encore leurs bons d’achat ou bien ont reçu nettement moins que prévu ! Il suffit de se reporter aux nombreux messages de mécontentement sur internet …

http://docs.elyotherm.fr/communique-prime-casse-chaudiere-uniclima.pdf


Nous vous remercions pour votre visite !
N'oubliez pas de partager cet article sur les réseaux ...