22 avril 2010

Groupe de sécurité : protéger son chauffe-eau électrique

| |
schéma groupe de sécurité chauffe-eau ballonPrésent sur toute installation comprenant un ballon de stockage d’eau chaude sanitaire (chauffe-eau, préparateur ECS, ballon de chaudière, …), le groupe de sécurité est un organe indispensable qui rempli plusieurs fonctions :
  • Protection contre les excès de pression : lorsque la température de l’eau augmente, cette dernière se dilate dans un volume fixe entrainant l’augmentation de la pression à l’intérieur du ballon. Pour éviter un éclatement de la cuve, la pression ne doit pas dépasser une valeur de sécurité et est donc limitée par la soupape de sécurité préréglée généralement à 7 bar. Pour compenser l’expansion de l’eau, la soupape de sécurité du groupe s'ouvre pour évacuer un peu d'eau et compenser ainsi la dilatation de l'eau. Il est donc normal de constater un faible écoulement (goutte-à-goutte régulier pendant la chauffe) qui correspond en moyenne à 3% du volume du ballon ;
  • Protection contre les retours d’eau chaude dans le circuit eau froide : un clapet anti-retour empêche que l’eau chaude à l’intérieur du ballon ne se mélange avec l’eau froide du circuit d’alimentation, dès que la pression du ballon devient supérieure à celle du circuit d’alimentation ;
  • Isolation du ballon : un robinet d’arrêt intégré au groupe de sécurité permet de couper le circuit d’alimentation en eau froide si nécessaire (ex : vidange du chauffe-eau, intervention, dépannage …) ;
  • Vidange du ballon : la soupape de sûreté peut être actionnée manuellement pour laisser s’écouler l’eau sous pression contenue dans le ballon, cette dernière étant vidangée via un siphon (évitant la remontée des mauvaises odeurs) clipsé ou visé sous le groupe de sécurité. Afin de s’assurer que la soupape de sécurité fonctionne correctement, il faut veiller à l’actionner régulièrement (1 fois par mois par exemple);
Un groupe de sécurité doit être remplacé tous les 3 ans car :
  • Le constructeur n'assure pas la garantie des chauffe-eau électriques s'il constate que le groupe de sécurité installé avec le chauffe-eau à plus de 3 ans ;
  • En cas de dégâts des eaux du à une fuite du chauffe-eau, vous êtes déclaré responsable par votre assurance si le groupe de sécurité installé avec le chauffe-eau a plus de 3 ans ;
De plus, vous risquez sans vous en rendre compte d’avoir à payer une facture d’eau (très) importante si la soupape est défectueuse et laisse s’écouler en permanence un filet d’eau soit plusieurs litres par jours. iI est donc fortement recommandé de vérifier régulièrement son groupe de sécurité et de le changer par un neuf au moins tous les 3 ans. Si le groupe de sécurité fuit en permanence, il peut s'agir aussi de la présence d’un corps étranger qui empêche l’étanchéité de la soupape (particules de sable ou de calcaire issues du réseau, de tartre formé dans le ballon, ...), ou que la pression ou la qualité de l'eau (corrosive, calcaire) l'a endommagé irrémédiablement. Dans le cas d’une particule, si elle est peu incrustée, ouvrir complètement et rapidement le bouton de manœuvre de la soupape de sécurité peut parfois la chasser.

Pour limiter les pertes en eau (économies d’eau) et de « fatiguer » prématurément son groupe de sécurité, deux organes complémentaires peuvent être installés :
  • Un réducteur de pression ;
  • Un vase d’expansion sanitaire.
La consommation d’eau nocturne chutant considérablement, la pression dans le réseau public d’eau potable augmente considérablement. De plus, c’est généralement la nuit que la période de chauffe se déclenche dans le cas des chauffe-électriques afin de bénéficier des compteurs électriques avec tarif heures creuses / heures pleines. Le cumul de la chauffe de l’eau d’un côté, et de l’augmentation de la pression du réseau d’eau de l’autre, fait que la pression s’exerçant sur la soupape de sécurité atteint la valeur de tarage produisant un écoulement d’eau (potable et chauffée) supérieur à la valeur de la dilatation de l’eau, et dans tous les cas, fatigue cet organe de sécurité en étant toujours à la limite de la pression d’ouverture. Afin d’éviter ce phénomène, il est nécessaire de poser un réducteur de pression qui protégera le chauffe-eau électrique des excès de pression.

Enfin, pour limiter encore les écoulements d’eau chaude, l’installation d’un vase d’expansion sanitaire (attention différent d’un vase d’expansion pour le chauffage) peut être utile. Il pourra en effet encaisser la dilatation de l’eau, évitant ainsi que la pression déclenche la soupape de sécurité et laisse s’échapper de l’eau.



Nous vous remercions pour votre visite !
N'oubliez pas de partager cet article sur les réseaux ...

8 commentaires

  1. Bonjour,
    Merci pour vos informations très précises et claires.
    Une question : le groupe de sécurité de mon ballon d'eau chaude s'enclenche régulièrement (surtout pendant les heures creuses)et nous n'avons plus d'eau chaude. Le thermostat a été changé ainsi que le groupe de sécurité. Mais le problème demeure.
    Quelle autre cause est possible ?
    D'avance merci pour votre réponse.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,

    Si le groupe de sécurité s'enclenche (je suppose que vous vous voulez dire s'ouvre) pendant les heures creuses, c'est justement que c'est pendant cette période que le chauffe-eau est mis en chauffe (pour bénéficier d'un tarif d'électricité plus avantageux) et que l'eau du ballon est bien réchauffée. Car pendant la chauffe, la pression à l'intérieur du ballon va augmenter, d'où l'ouverture du groupe (vers 7 bars) pour laisser s'échapper un peu d'eau et faire redescendre la pression.

    De plus, c'est aussi au début de cette période que vous devez normalement disposer du moins d'eau chaude, étant donné que la chauffe ne débute qu'en heures creuses et que vous avez tout de même utiliser de l'eau chaude du ballon avant.

    Maintenant, n'avez-vous plus du tout d'eau chaude même après une chauffe complète ? Avez-vous changer récemment un mitigeur, fait installer une cabine de douche complète, ... : car un robinet défectueux pourrait engendrer des "fuites" d'eau froide vers l'eau chaude.

    Bien cordialement,
    L'équipe ELYOTHERM

    RépondreSupprimer
  3. Est-ce-que le goutte à goutte du groupe de sécurité hors période de chauffe signifie que celui-ci est féfectueux? Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      En général, la réponse est oui ! Essayez de tirer un peu d'eau chaude pour faire chuter un peu la pression et voir si le goutte à goutte continu ou revient. Si c'est le cas, le groupe est soit défectueux, soit une saleté ou du tartre s'est glissé sur le siège de la soupape (chassez de l'eau par le groupe pour essayer de la faire partir), ou soit vous avez une pression trop importante sur votre réseau d'eau (ex. réducteur de pression défectueux), pression supérieure à la pression de tarage du groupe de sécurité (qui s'ouvre en général vers 7 bar).

      Bien cordialement,
      L'équipe ELYOTHERM

      Supprimer
  4. Bonjour,

    Nous avons un goutte à goutte la nuit au niveau du groupe de sécurité (pendant les heures creuses). Tout cela est donc a priori normal selon votre article. Néanmoins, de l'eau semble gicler du siphon - à quoi cela peut-il être lié ? Du calcaire dans le siphon ? Dans l'affirmative, peut-on simplement changer le siphon ? Pour info, notre ballon a un peu plus de 4 ans. Merci de votre réponse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Parfois le goutte à goutte est un peu plus fort (filet) et suivant l'ouverture de la soupape avec plus ou moins d’impuretés sur le siège, le filet peut être légèrement dévié et sortir en dehors du siphon qui est ajouré à certains endroits sur le déflecteur au dessus du siphon. Si c'est plutôt le siphon qui déborde, l'évacuation est alors peut-être bouchée ou insuffisante.

      Faites une "chasse" forte en tournant le bouton de manœuvre de soupape pour essayer d'enlever/décoller les impuretés. Dans tous les cas, changer le siphon n’amènera rien, c'est le groupe de sécurité qu'il faudra à la rigueur changer si les jets en dehors du siphon se révèlent trop importants et qu'ils ne se résument pas à quelques gouttes.

      Bien cordialement,
      L'équipe ELYOTHERM

      Supprimer
  5. Merci de votre réponse. Si nous devons faire changer le groupe de sécurité, et que nous faisons appel à un professionnel, à quelle fourchette de prix doit-on s'attendre ? Cela nous permettrait de nous assurer que le tarif est honnête. Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Suivant l'accessibilité du groupe/du chauffe-eau et votre secteur (écart de prix par exemple entre Paris/Province), vous devriez normalement ne pas dépasser les 100€TTC.

      Bien cordialement,
      L'équipe ELYOTHERM

      Supprimer

Pour publier votre commentaire :

1 - Ecrivez votre texte dans la zone de saisie
2 - Identifiez vous dans la liste déroulante [ Commentaire : ] avec l'un des comptes proposés, ou saisissez votre nom ou pseudo par l'option [ Nom/URL ]
3 - Sélectionnez l'option [ M'informer ] pour être avisé en cas de réponse
4 - Cliquer enfin sur [ Publier ] pour poster votre commentaire

Si le message n'est pas correct ou concerne du spam publicitaire, il sera retiré.

Nous vous remercions vivement votre participation.
L'équipe ELYOTHERM