31 janvier 2010

Malgré la baisse du crédit d’impôt, le bois reste intéressant !

chaudiere granules bois pellets solaire thermique cesi okofenPour 2010, le crédit d’impôt pour l’installation d’un système de chauffage au bois (poêle ou chaudières) a (ou devrait, la loi devant à nouveau être examinée) baissé de 40% à 25% (sauf dans le cas de remplacement d’une ancienne chaudière bois où il reste à 40%).

Avec l’arrivée prochaine (et quasi certaine malgré l’opinion publique) de la taxe carbone, et avec le maintien du dispositif de financement éco-PTZ (prêt à taux zéro), l’installation d’une chaudière automatique à granulés bois et d’un chauffe-eau solaire, reste encore une solution très intéressante, notamment pour le remplacement d’une vieille installation fioul ou gaz en cuve.

Prenant un exemple : une famille habite une maison individuelle de 150m2, moyennement isolée (fenêtres double vitrage, toiture isolée, murs non isolés), construite dans les années 80 dans la Vienne (86). Ce logement est chauffé au fioul (4000 litre/an), avec une consommation lissée sur l’année d’environ 250€/mois. L’habitation, de manière pas très flatteuse, se situe en classe énergie « E » lors du diagnostique de performance énergétique.

Pour améliorer le confort de la maison et diminuer la facture énergie, la famille décide de remplacer l’ancien système de chauffage par une chaudière à granulés de bois couplée à un chauffe-eau solaire individuel. Le budget travaux atteins les 18.000 euros, crédit d’impôt déduit (25% sur la chaudière à granulés, 50% sur le CESI). Avec cette installation, la facture énergétique est divisée par 2, soit une économie de 125€/mois.

La famille pouvant cumuler un éco-prêt à taux zéro pendant 10 ans avec le crédit d’impôt (suivant critères d’éligibilité), la mensualité du prêt se monte à 150€/mois. Ainsi, la dépense consacrée au prêt et à la nouvelle facture d’énergie est à peine supérieure à la facture avant travaux (275€ au lieu de 250€). De plus, cette maison échappera à la taxe carbone de 4,5cts d’euro par litre de fioul soit 180€/an.

Enfin cette maison améliorera grandement son empreinte énergétique, verra sa valeur (patrimoine) augmentée pour une éventuelle revente, et dans tous les cas au bout de 10 ans, aura une facture énergétique très très compétitive, faisant le bonheur de ses habitants !



Nous vous remercions pour votre visite !
N'oubliez pas de partager cet article sur les réseaux ...