16 août 2009

Conseils pour réduire la consommation de sa voiture

conseil economie energie carburant essence voitureEn cette période estivale, synonyme de grands départs et de longs trajets, nous vous proposons quelques conseils pour réduire la consommation de votre voiture, et de profiter des vacances pour adopter une conduite écologique et économique.

Conduite souple : un véhicule rejette du CO2 en proportion de sa consommation de carburant, qui varie considérablement en fonction du type de conduite adopté ; une conduite souple avec beaucoup d'anticipation permet d'éviter les accélérations et les freinages inutiles, bénéfique tant sur le plan de la consommation de carburant que pour l'usure des organes roulants et mécaniques.

Bon rapport de vitesse : chaque motorisation a une plage de régime moteur où la consommation est minimum ; il faut exploiter au mieux la boîte de vitesse pour rouler le plus souvent possible sur la plage de régime moteur où la consommation est faible, et le plus souvent possible en quatrième ou cinquième même en ville.

Entretien régulier : un entretien régulier de votre automobile est garant d'une consommation maîtrisée, un véhicule mal entretenu consommant plus.

Départ à froid : adopter une allure modérée sur les premiers kilomètres en attendant que la température de l'huile et de l'eau atteignent la température d'usage, un moteur froid consommant plus de carburant et rejetant plus de polluants lorsqu'il est sollicité ; de plus, ce type de conduite est bénéfique sur le plan mécanique puisqu'il préserve votre moteur.

Climatisation : la climatisation peut provoquer une surconsommation allant jusqu'à 20% de carburant ; il faut donc veiller à régler une température désirée inférieure de 4 ou 5°C par rapport à celle de l'extérieur afin de préserver votre confort et réduire vos émissions polluantes, en utilisant la fonction « recyclage de l'air » afin de récupérer l'air frais de l'habitacle.

Chargement : la consommation en carburant de votre véhicule dépend de son poids et de son aérodynamisme ; il convient donc de limiter au plus juste les charges utiles et d’éviter les arrimages importants sur la galerie.

Embouteillages : lors d'un arrêt supérieur à une minute, il est préférable d'arrêter le moteur plutôt que de le laisser tourner ; une voiture à l'arrêt ou dans les embouteillages, pollue et consomme énormément. Le moteur chauffe et les émissions de polluants tout comme la consommation augmentent.

Vitesse : la consommation de carburant dépend en grande partie de la vitesse de votre véhicule ; rouler 10km/h moins vite permet d'économiser environ 1 euros de carburant pour 100km parcourus.

Pression des pneus : plus vos pneus sont mal gonflés, plus votre consommation augmente ; une pression inférieure de seulement 0.3 bars à celle conseillée provoque une consommation de carburant majorée d'environ 1% ; il est donc conseillé de contrôler régulièrement tous les mois la pression et de légèrement sur-gonfler vos pneumatiques.

Equipements d’aide à la conduite : utiliser les équipements d'aide à la conduite à disposition permet de réduire sa consommation ; l'ordinateur de bord fournit la consommation instantanée et moyenne ce qui peut vous inciter à rouler à un régime moteur moins élevé ou à réduire la vitesse ; une boîte automatique est plus propice à une conduite souple ; le régulateur de vitesse permet d'adopter une conduite calme et de rouler à une vitesse stable, permet de réduire la consommation moyenne.



Nous vous remercions pour votre visite !
N'oubliez pas de partager cet article sur les réseaux ...