7 juillet 2009

Bâtiments BBC en France : l’ADEME dresse un premier bilan

label bbc batiment basse consommation maison passiveDeux ans après le lancement des appels à projets du PREBAT, grâce aux nombreux bâtiments construits, l’ADEME confirme que le label BBC (Bâtiment Basse Consommation) est atteignable que ce soit en construction neuve ou en rénovation mais avec aujourd’hui un surcoût d’environ 15% en moyenne.

Depuis 2005, dans le cadre du Programme de recherche et d'expérimentation sur l'énergie dans les bâtiments (PREBAT), l’Agence de l'environnement et la maîtrise de l'énergie (ADEME), l’Agence nationale de l'habitat (ANAH) et Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU) encouragent la réalisation de bâtiments dont les performances énergétiques vont au-delà des exigences de la réglementation thermique actuelle (RT 2005).

Ces expérimentations ont pour objectifs pour le bâtiment d’accélérer la rénovation du parc existant pour réduire les consommations énergétiques d’au moins 38 % d’ici 2020, et de généraliser les bâtiments basse consommation dans le neuf, dès fin 2010 pour les bâtiments publics et tertiaire et dès fin 2012 pour tous les bâtiments résidentiels (réglementation thermique RT2012).

Pour rappel, le label Bâtiments Basse Consommation est attribué aux bâtiments de logements neufs consommant au maximum 50 kWh/m2/an à ajuster d'un facteur 0,8 à 1,3 selon l'altitude et la zone climatique. Il s’applique aussi aux bâtiments tertiaires présentant une consommation inférieure à 50% de la consommation conventionnelle de référence de la RT 2005. La norme RT 2005 correspond à une consommation de chauffage de 85 kWh/m2/an en moyenne.

Pour l'ADEME, les premiers bâtiments BBC réalisés tiennent leurs promesses. Le coût moyen de construction des bâtiments neufs se situe ainsi à 1.450 euros HT/ m² soit environ 15% supérieur au coût moyen de la construction. Certains projets ne présentent même aucun surcoût par rapport à des bâtiments qui auraient été construits suivant la réglementation thermique actuelle (RT2005).

Le PREBAT a ainsi permis de construire une maison individuelle dans l’Hérault. Construite en béton cellulaire avec isolation par l’intérieur associée à une protection solaire de la façade sud, un chauffage gaz à condensation et un chauffe-eau solaire individuel, cette maison ne consomme que 32 kWh/m2 /an d’énergie primaire. Elle répond donc au label BBC qui dans cette zone climatique exige une consommation maximale de 40 kWh/m2 /an.

L’ADEME indique que ces projets vont permettre d’optimiser les solutions techniques, et engendra une réduction des surcouts d’environ 5%, surcouts qui pourront être amortis entre 10 et 15 ans grâce aux économies d’énergies réalisées aux coûts actuels de l’énergie.



Nous vous remercions pour votre visite !
N'oubliez pas de partager cet article sur les réseaux ...


Publication de commentaires :
Tout message inapproprié (non courtois, injurieux, contenant du spam publicitaire ...) sera retiré.
Pour rentrer en contact avec nous, utilisez uniquement notre mail et non via les commentaires.
Nous vous remercions par avance pour votre participation.