5 avril 2009

Une nouvelle étiquette « efficacité énergétique »

Les Vingt-Sept états membres de l'UE, réunis le 30 mars à Bruxelles, ont donné leur accord au projet de la Commission européenne concernant un nouvel étiquetage de l'efficacité énergétique des produits électroménagers (étiquetage énergétique) et sur l’éco-conception de ces derniers. La Commission considère en effet que l'échelle permettant de classer les produits en classes de A à G est devenue obsolète avec les derniers progrès techniques, et qu’il faut poursuivre la réduction de consommation des téléviseurs, réfrigérateurs, congélateurs et lave-linge en Europe pour atteindre d’ici à 2020 une réduction de 51 TWh (soit la consommation du Portugal et de la Lettonie réunis).

Pour rappel, l'étiquette « A-G » apposée sur les appareils électroménagers permet aux consommateurs d'être informés de la consommation énergétique et donc des coûts de fonctionnement du produit. Actuellement plus de 80% des réfrigérateurs sont classés « A ». Ainsi le nouvel étiquetage envisagé devra indiquer si l'appareil concerné est encore plus performant que ceux classés en catégorie « A ». Par exemple, un produit qui sera étiqueté « A-20 %» consommera 20 % d’énergie en moins qu’un modèle étiqueté « A ». Le nouveau système, qui doit permettre au consommateur de voir immédiatement dans quelle mesure un produit est réellement « meilleur que A », ne semble pas pour l’instant faire l’unanimité parmi les organisations de consommateurs européennes qui le trouve trompeur et confus. Elles souhaitent pouvoir l’évaluer et le tester dès que possible pour s'assurer que le message soit compris par les consommateurs.

La nouvelle échelle énergétique concernera également des appareils qui n'étaient jusque là pas pris en compte comme les téléviseurs, dont la consommation en veille devra être précisée.



Nous vous remercions pour votre visite !
N'oubliez pas de partager cet article sur les réseaux ...