19 février 2009

Pompe à chaleur : le marché français a doublé en 2008

Les particuliers s'intéressent de plus en plus aux modes de chauffage alternatifs dont les pompes à chaleur (PAC). Ainsi en 2008, ce sont plus de 150.000 installations de pompes à chaleur qui ont été réalisées sur le territoire, soit un doublement du marché par rapport à 2007. Les aides de l’état ne sont certainement pas étrangères à cet engouement. Pour l’année 2009, le crédit d’impôt pour les PAC est passé à 40% (au lieu de 50%), sauf pour les PAC air/air qui ne bénéficient plus d’aucune aide. En outre, à partir de 2010, le crédit d’impôts pour ces matériels passera à 25% ! C’est donc le moment de prendre des décisions si vous envisagez d’installer prochainement ce type de chauffage…

Pour rappel, une installation PAC permet de capter les calories présentes à l'extérieur, soit dans l'air, soit dans l'eau ou soit dans le sol, et de les restituer à l'intérieur d’un bâtiment à travers l'air, ou bien de l'eau grâce à un fluide caloporteur. On trouve ainsi plusieurs combinaisons possibles : PAC air/air, air/eau, eau/eau, sol/eau,… (Explications et schémas techniques sur les PAC)

Afin de garantir un fonctionnement et un confort optimaux, une pompe à chaleur doit répondre à deux impératifs de qualité : le matériel doit garantir un coefficient de performance (COP de plus de 3,3 pour bénéficier du crédit d'impôt) et l'installation doit être correctement dimensionnée. En Rhône-Alpes, ELYOTHERM peut vous accompagner dans votre démarche d’installation de PAC notamment à l’aide d’outils de calculs performants.


Nous vous remercions pour votre visite !
N'oubliez pas de partager cet article sur les réseaux ...