27 janvier 2009

Nos poubelles : des mines d’or sous exploitées !

Chaque Français produit chaque année en moyenne environ 360 Kg de déchets dont 70 kilos sont constituées de matières organiques (qui pourraient être utilisées pour se transformer en compost), mais aussi 50Kg de papiers (magazines, journaux, publicités...), 50 Kg d'emballages en verre et 40Kg d'emballages en plastique, qui peuvent être facilement valorisés par le recyclage. Car les déchets sont en France un véritable problème : gouffre financier pour les contribuables pour leur gestion, et taux d'incinération ou de mise en décharge encore bien trop élevé. Or même si la réduction à la source est la meilleure des solutions pour éviter l'engorgement des poubelles, le recyclage est aussi une manière de valoriser les déchets et de leur donner une seconde vie, car aujourd’hui seulement 20% de nos déchets sont recyclés.

En France, la majorité des centres commerciaux accueillent aujourd'hui des bornes de collecte en libre service pour déposer ses piles et batteries usagés. Elles contiennent de nombreux métaux lourds, très nocifs pour notre environnement et notre santé. Or jusqu’à 65% de ces métaux peuvent être réutilisé pour l'élaboration de nouveaux produits comme des pièces automobiles, des canettes, des vélos, des clés et bien entendu de nouvelles piles.

Moins de 30% des emballages plastiques sont recyclés en France. Or ces produits dérivés d’une denrée de plus en plus rare qu’est le pétrole, peuvent être facilement recyclés. On trouve différents types de plastique, dont les plus utilisés pour les emballages sont le PET (polyéthylène téréphtalate), plastique transparent utilisé notamment pour les bouteilles contenant des boissons et le PEHD (polyéthylène haute densité), opaque et utilisé pour les détergents et autres bouteilles de lait. Le PET est réutilisé pour fabriquer notamment des textiles, comme des gants, des couettes ou des polaires. Le PEHD est quant à lui transformé en tuyau, des bancs publics, des bacs de collecte… Une tonne de PET recyclé équivaut à 0,61 tonne de pétrole brut économisé et près de 11 MWh d'énergie.

L’aluminium est une matière très précieuse qui peut se recycler à l’infini. Il est donc très important de bien trier les emballages en aluminium. Ce métal peut être recyclé à 100 % et indéfiniment sans perdre ses caractéristiques physiques. Or en France, seulement environ 30% des emballages en aluminium sont recyclés. Le recyclage de l’aluminium permet d'économiser 95 % d'énergie nécessaire à sa fabrication : 1 tonne d'aluminium recyclé équivaut à 2,44 tonnes de bauxite, 1 m3 d'eau et plus de 26 MWh d'énergie !

Même usagés, les pneus peuvent avoir une seconde vie. Il conserve encore de nombreuses qualités qui le rendent réutilisable sous d'autres formes. Ainsi, on les retrouve transformés sur les d'aires de jeux pour enfants en revêtement de sol amortissant, en gazon synthétique utilisé dans les stades de foot ou les pistes d'athlétisme et les courts de tennis, ou bien reconditionnés en nouveaux pneus.

L'acier, que l’on rencontre par exemple avec nos boîtes de conserve, est le matériau le mieux valorisé en France avec un taux de recyclage qui atteint les 99 %. Ceci est en grande partie du au fait que l’acier de part sa composition en fer, est très facile à trier automatiquement (contrairement au papier, au plastique, ou au verre qui demande encore du tri manuel) par de simples aimants au centre de tri. Environ 60% des produits en acier que nous utilisons (des pièces de monnaie aux boîtes de conserve) sont composés d'acier recyclé. Ainsi avec une tonne d'acier recyclé, il est possible de fabriquer 1,4 voiture, 19 chariots de supermarché ou encore plus 1.200 boules de pétanque, en économisant 1,92T de minerai de fer, 11m3 d’eau, 0.63T de charbon et plus de 26 MWh d'énergie !



Nous vous remercions pour votre visite !
N'oubliez pas de partager cet article sur les réseaux ...