7 janvier 2009

En cette période hivernale, l'électricité une « denrée rare » !

La France a encore battu un nouveau record de consommation électrique hier au soir. Selon les chiffres de RTE, la consommation d'électricité française a atteint un nouveau pic historique, avec 91.500 MW consommés à 19h00.

Cette forte demande d’électricité est due à la vague de froid déjà observée depuis quelques jours. Les températures enregistrées lundi étaient inférieures de 5°C aux normales saisonnières. Météo France prévoit pour cette semaine des températures de 4 à 7°C en dessous des normales saisonnières selon les régions. Fortement équipés en chauffage électrique, les foyers français sont particulièrement dépendants de l'énergie électrique notamment en période hivernale. A cette période de l’année, une baisse de 1°C de la température entraîne une augmentation de la consommation d’électricité d’environ 2 100 MW, soit l’équivalent du double de la consommation de la ville de Marseille, explique RTE. Ainsi, selon les chiffres de RTE, une baisse de seulement 1°C de la température en France, provoque une augmentation de la consommation d'électricité des foyers d'environ 2.100 MW.

Bien qu’EDF se veuille rassurant face aux pics de consommation, avec la vague de froid qui sévit actuellement sur notre pays, l’énergéticien a du mobiliser la totalité de ses moyens de production nucléaire, hydraulique et thermique (malheureusement très polluante en terme de rejet de GES) disponibles pour assurer la fourniture d’électricité à ses clients, et même commencer à importer légèrement de l’électricité de ses voisins européens, pour éviter (pour l’instant) d’éventuels délestages (coupures électriques) sur certaines régions.

Donc même si ces pointes de consommation ne devraient pas conduire à des ruptures d’approvisionnement, bien que la situation soit plus tendue dans la Région Ouest et en PACA, le gestionnaire de réseau RTE invite cependant tous les Français, en particulier ceux habitant ces deux régions, à mieux maîtriser leur consommation d'électricité, notamment au moment de ces pointes de consommation, entre 17h et 20h.
Quelques gestes simples peuvent contribuer à cet effort : éteindre la lumière dans les pièces inoccupées, moduler la température dans les pièces inoccupées chauffées à l’électricité, fermer les volets la nuit, utiliser les appareils électroménagers après 20h (lave-linge, lave-vaisselle, sèche-linge...), éteindre les appareils en veille, …

Bien qu’EDF ait programmé la mise en service en France d’ici 2012 de près de 1900 MW de capacités thermiques supplémentaires, auxquelles viendront s’ajouter les 1650 MW du nouveau réacteur EPR à Flamanville (Manche), ces aléas météorologiques, certes peu fréquents, devraient néanmoins nous faire prendre conscience encore un peu plus de l’intérêt d’équiper nos habitations de systèmes utilisant les énergies renouvelables pour être certain d’être à l’abris…

Visualiser la courbe de charge de la consommation électrique en France



Nous vous remercions pour votre visite !
N'oubliez pas de partager cet article sur les réseaux ...