17 décembre 2008

Attention aux surconsommations électriques de Noel

Dans quelques jours, Noël sera là, accompagné de son traditionnel « déluge » de cadeaux, et de ses fameuses illuminations, où chaque commune s’affaire avec acharnement à être la plus belle pour les fêtes de fin d’année…

Mais nous entendons ici et là l’éternel débat de savoir s’il est bien raisonnable (surtout vu la conjoncture financière actuelle) et responsable pour notre environnement de dépenser autant d’énergie électrique pour tout cela.

Cette année, quatre associations se sont réunies pour lancer la campagne « Illuminations de Noël, Halte au gaspillage ! ». Il s’agit de l’association « Agir pour l’environnement », de « l’Association nationale pour la protection du ciel et de l’environnement », du réseau « Action climat France » et du réseau « Sortir du nucléaire ».

Le collectif, loin de vouloir interdire les illuminations de noël, dénonce la pollution lumineuse générée par les guirlandes de Noël, mais surtout les excès d’éclairage « qui revêt un caractère symptomatique d'une société de surabondance et de gaspillage » dixit leurs représentants. Ils proposent alors plusieurs mesures pour réduire la consommation électrique et ses émissions de CO2 associées :

  • limiter le temps d’éclairage à quelques heures par jour,
  • ne pas les mettre en place plus de quinze jours avant et après les fêtes de fin d’année,
  • utiliser des LED (diodes électroluminescentes) ou ampoules à basse consommation.

Certaines villes telles que Paris et Lille, en cette période de crise, se sont d’ailleurs engagées à réduire leur impact sur l’environnement grâce à des LED ou bien en réduisant la durée d’illumination des guirlandes.

Mais une nouvelle mode très énergivore en provenance des Etats-Unis commence à sévir de plus en plus en Europe : la décoration lumineuse de sa maison et/ou jardin. Les ventes d’accessoires décoratifs lumineux sont en plein boum en France. Nous trouvons aussi bien des articles respectueux de l’environnement, mais aussi des guirlandes dévoreuses de courant. Il faut donc être très attentif lors de l’achat, avec une démarche d'économie et de protection de l’environnement.




Nous vous remercions pour votre visite !
N'oubliez pas de partager cet article sur les réseaux ...