1 décembre 2008

Augmentation de la consommation électrique en France

En effet, quand la température baisse d'un degré en 2008, la consommation augmente de 2.100 mégawatts, contre 1.800 mégawatts il y a deux ans (une baisse de 5 degrés correspond à un besoin supplémentaire de plus de 10.000 MW). La France devra donc certainement importer jusqu'à 1.300 mégawatts en janvier 2009, et risque ainsi de se retrouver pour la première fois importatrice nette d'électricité sur une semaine entière.

Avec la flambée des énergies fossiles, beaucoup de personnes ont converti leur chauffage au fioul en électrique. Par ailleurs, même ceux qui ont opté pour une pompe à chaleur atmosphérique doivent utiliser des sources d’appoint électriques si les températures sont trop basses. De plus, les écrans LCD, l'Internet et des équipements électroniques associés ont connu un boom ces dernières années au sein de nos logements.

Malgré cela, le gestionnaire du Réseau de Transport d'Electricité (RTE), qui est chargé d'assurer l'adéquation entre l'offre et la demande d'électricité, indique qu’il ne devrait pas y avoir de rupture d'approvisionnement.

Néanmoins, pour éviter le black-out, RTE peut inviter certains de ces consommateurs à diminuer leur consommation en période de pointe, et enfin en dernier recours, il peut provoquer des délestages de consommation, autrement dit couper le courant dans certaines régions.

Encore une fois, nous pouvons nous rendre compte de l’importance du développement des énergies alternatives comme le solaire dès à présent…



Nous vous remercions pour votre visite !
N'oubliez pas de partager cet article sur les réseaux ...