5 décembre 2008

Le bitume veut concurrencer l’énergie solaire !

La société américaine Novotech a mis au point un système de production d’énergie baptisé Roadway Energy System (RES) qui exploite la chaleur solaire reçue par le bitume de nos routes.

Ce système permet de récupérer d’énormes quantités de chaleur grâce à un réseau de tuyaux remplis d’un liquide caloporteur qui seraient intégré aux routes, mais aussi pourquoi pas, dans nos immenses parkings à ciel ouvert pas toujours remplis. Bien que le rendement soit assez faible par rapport au solaire thermique (seuls 10 à 20 % de l’énergie atteignant le bitume sont récupérés), on peut tout de même espérer jusqu’à 200 W/m2.

Compte tenu des surfaces concernées, on imagine aisément que le système constitue une source potentielle d’énergie propre très importante. Autres avantages, et pas de moindre, le RES possède un faible coût d’installation et est totalement invisible contrairement aux classiques panneaux solaires en silicium. Inconvénient, la fabrication du bitume constitue encore une source importante de production de GES. Ce système pourrait lui permettre de se racheter…

Le RES serait ainsi capable d’alimenter directement en eau chaude les constructions environnantes, mais également de produire de l’électricité au moyen de turbines à vapeur.La société américaine Novotech compte sur son faible coût d’installation pour en lancer la commercialisation dès 2010. Peu coûteuse et invisible, l’innovation pourrait alimenter en eau chaude et en électricité les bâtiments environnants, tout en rafraîchissant l’atmosphère de nos routes, le système permettant de réduire la dissipation dans l’air de la chaleur accumulée par ces dernières.



Nous vous remercions pour votre visite !
N'oubliez pas de partager cet article sur les réseaux ...